Smiile 1ère plateforme collaborative de proximité

Photo de l'entreprise

Smiile vous permet de faire cohabiter les contraintes de la fin du mois avec celles de la fin du monde dans un univers positif et convivial. Sur cette plateforme digitale multi-services, accessible par tous, chacun peut mutualiser localement (informations, matériels, compétences, services, trajets, achats) et amplifier le mieux-vivre ensemble par le biais de communautés (dites de voisins).

Points forts

``

  • Une équipe complémentaire et expérimentée, portée par David Rouxel, un entrepreneur confirmé depuis plus de 18 ans
  • Un positionnement innovant en tant que plateforme collaborative multi-services ayant séduit plus de 400 000 usagers
  • Un grand nombre d’acteurs de l’habitat (bailleurs sociaux, de promoteurs immobiliers, etc.) déjà convaincus par Smiile et sa capacité à amplifier le mieux-vivre ensemble

L'équipe

Pauline Hamon
Pauline Hamon
Resp. Commerciale

La problématique

Notre société hyper-individualiste est en train de consommer toutes les ressources disponibles. Au-delà des actions politiques et du nécessaire éveil des consciences, le citoyen recherche des solutions pratiques pour passer à l’action : mieux-vivre ensemble, de manière plus solidaire et au travers d’une consommation plus raisonnée, plus locale, plus durable.

Poussée par cette évolution globale de nos comportements, la dernière décennie a vu se développer avec puissance l’économie collaborative (Sharing Economy). Certaines études prévoient que ce marché atteindra plus de 500 milliards d’euros en 2025 en Europe.

La formation d’un écosystème de plateformes et de services entre particuliers rend le partage de ressources entre utilisateurs plus simple. La propriété de biens devient obsolète et laisse place au partage. Autour de ces principes, nos villes intelligentes (Smart City) appellent à plus de proximité, à plus d’humain et à plus de mutualisation des ressources.

Cela dit, bien que l’économie collaborative crée de plus en plus de valeur, il subsiste tout de même des freins majeurs à sa généralisation :

  • Une offre trop fragmentée qui rend difficile l’accès aux services : les consommateurs déplorent le temps de recherche des biens et services, ainsi que la difficulté d’accès aux informations locales
  • Une offre généraliste actuelle qui ne répond pas à la demande de proximité et d’hyper local
  • Un manque de confiance mutuelle dans les échanges entre anonymes : l’évaluation entre pairs, en l’occurrence, est vue comme gage de confiance
  • Une complexité à mettre en place des plateformes « conformes » aux normes et lois en vigueur (Article 242 bis du Code général des impôts, RGPD pour le respect des données, DDA couvrant l’assurance, etc.)

À la croisée de ces deux mondes (Sharing Economy et Smart City), la « Sharing city » émerge. Celle-ci requiert plus d’interconnexions de services et une mutualisation plus optimale des ressources.

Le concept

Smiile est une solution permettant à chacun de passer à l’action. Non pas de consommer moins, mais de mieux consommer, ensemble et localement. Pour cela, Smiile fait le pari du collaboratif et de l’innovation digitale, qui permettent de faire cohabiter les contraintes de la fin du mois avec l’intérêt du commun et le « nous ».

Concrètement, Smiile est le seul outil disponible vous permettant très facilement de mutualiser vos compétences avec votre quartier, de partager tout ce matériel qui prend la poussière, de recycler, de donner des coups de mains, d’organiser des covoiturages domicile-travail, d’alerter vos voisins en temps-réel ou encore d’organiser des événements locaux et des achats groupés avec vos commerces de proximité. Afin de garantir la confiance dans ses réseaux, Smiile vérifie l’identité des utilisateurs, leur(s) adresse(s) ainsi que la qualité des échanges.

L’ensemble des services proposés sur la plateforme permet par exemple de générer une économie allant jusqu’à 500 € par mois pour l’utilisateur (pour un couple d’actifs avec deux enfants).

D’autre part, un utilisateur Smiile a accès à un média collaboratif multi-dimensions lui permettant de découvrir toute sa vie de quartier, de s’informer de l’actualité de son voisinage ou de sa ville, de partager des objets et des coups de main à l’échelle locale, et de voir ce qu’il se passe près de chez lui.

Smiile ambitionne de devenir le leader de la Sharing city en proposant au marché une plateforme innovante couplée à un système d’API collaboratives permettant l’interconnexion de services. Son approche horizontale, unique en Europe, répond aux attentes du grand-public aspirant à un nouveau style de vie, aux enjeux des acteurs de l’habitat (bailleurs sociaux, promoteurs, aménageurs, syndics), des collectivités les plus engagées, ainsi que de l’économie « traditionnelle ».

Produits / services

Smiile articule son développement technologique autour de 4 axes :

  • Les API, pour connecter de plus en plus de partenaires et démocratiser Smiile le plus largement possible
  • L’intelligence de la plateforme, afin de toujours améliorer la performance et l’adéquation offre-demande
  • L’aspect média de la plateforme, afin de rendre l’utilisation de Smiile plus simple et plus récurrente
  • L’agilité des offres commerciales, afin d’adapter Smiile aux marchés et aux clients les plus demandeurs

Pour le grand public

Plus de 12 applications en une : Smiile, par son approche horizontale, est tout simplement l’appli collaborative la plus avancée sur le marché à ce jour.

Ainsi, un utilisateur Smiile peut :

  • Faire partie d’une communauté locale, d’une vie de quartier et/ou de groupes d’intérêt
  • Effectuer des missions rémunérées à proximité, ou donner des coups de mains à l’échelle de son quartier
  • S’informer de l’actualité de son voisinage ou de sa ville
  • Partager ou vendre des objets, et réaliser des achats groupés
  • Augmenter son pouvoir d’achat et réduire son empreinte carbone (covoiturage)
  • Découvrir sa vie de quartier et le « consommer local » auprès de producteurs locaux

Smiile permet une fluidification des échanges, génère des économies et du mieux vivre ensemble. L’entreprise est donc en capacité d’offrir un outil « tout-en-un », pratique et accessible pour les acteurs de l’habitat : bailleurs sociaux, constructeurs et promoteurs.

Offre commerciale pour les bailleurs sociaux

Depuis 2018, Smiile propose sa plateforme à plusieurs bailleurs sociaux.

Cette offre se présente comme une licence annuelle d’utilisation de la plateforme et ses services associés :

  • L’utilisation du profil officiel bailleur permettant de communiquer avec les locataires
  • L’utilisation des profils partenaires ou acteurs locaux (gardiens, agences locales, concierge, etc.)
  • L’outil de gestion des remontées locataires (résidences et espaces communs)
  • L’édition du rapport trimestriel d’impact et de statistique des usages dans les résidences
  • Les garanties Smiile : la maintenance plateforme, le SAV technique et les mises à jour régulières / une plateforme sans publicité ni revente de données (conforme RGPD) / la modération des utilisateurs inscrits et des contenus publiés.

Smiile propose un accompagnement pour le déploiement : méthode, conseils, équipe projet dédiée, suivi statistique, etc. Enfin, un pack de communication est également inclus dans l’offre : supports et plan de communication personnalisés, relation presse, etc.

En 2018, Smiile a réalisé 76 k€ de chiffre d’affaires auprès des bailleurs sociaux. Par ailleurs, un partenariat stratégique a été signé avec le leader du progiciel bailleur (CRM, etc.) : Aareon.

Offre commerciale pour les constructeurs et les promoteurs

Smiile permet aux différents acteurs de l’habitat d’offrir une brique « humaine » à leur projet. Par conséquent, Smiile permet aux promoteurs de « vendre », non plus un lieu de vie mais une expérience de vie. De plus, Smiile permet aux constructeurs d’apporter des services collaboratifs et un univers positif pendant les chantiers de réhabilitation des logements sociaux (lien direct avec l’offre commerciale bailleurs).

Dans ce cadre-là, Smiile offre à ses clients un accompagnement pendant toute la durée des projets. Cet accompagnement vise notamment à améliorer la proposition de valeur de leurs clients :

  • Une configuration des réseaux de voisinage sur-mesure en fonction des plans de masse
  • Une activation des services pour communiquer auprès des habitants et des riverains pendant la phase d’exécution des travaux
  • Un accompagnement conseil et/ou une équipe projet dédiée
  • Un kit de communication personnalisé clé en main et une méthode de déploiement éprouvée.

En 2018, Smiile a réalisé 120 k€ de chiffre d’affaires auprès des acteurs de l'habitat.

Valeur ajoutée et éléments différenciants

Au sein de sa plateforme multifonctions et de ses nombreux services dédiés au mieux-vivre ensemble, Smiile a su établir une garantie et une sécurité, à la fois pour ses utilisateurs et ses clients.

L’identité et la donnée des utilisateurs : leurs identités sont vérifiées et validées, et leurs données sont en conformité avec la RGPD et les différentes législations en vigueur (Article 242 bis du Code général des impôts).

La modération des contenus : les outils informatiques et la vigilance des équipes Smiile permettent d’empêcher tout discours ou propos non-conformes à la plateforme.

Une assurance dédiée : exclusivité avec l’assureur MAIF qui couvre tous les échanges et sécurise les paiements entre voisins (payants, gratuits, objets, services).

Une bienveillance de la communauté : Smiile opère sur de fortes valeurs et convictions. La plateforme n’inclut pas de publicité, promeut seulement l’économie réelle et locale, et ne propose que des services à vocation de développer l’entraide, la solidarité et la résilience.

Pour le grand public

L’ensemble des services proposés sur la plateforme permet de générer une économie allant jusqu’à 500 € par mois pour l’utilisateur (pour un couple d’actifs avec deux enfants).

Smiile se différencie et établit sa valeur ajoutée par :

  • La richesse de l’offre de services collaboratifs proposés
  • Le périmètre : Smiile ne se limite pas au voisinage. Smiile, c’est aussi au travail (via son offre B2B) et demain en mobilité
  • L’innovation produit (passerelles et API, services avancés de covoiturage domicile-travail, d’achats groupés, etc.)

Avec plus de 12 fonctionnalités à son actif, et par son approche horizontale, Smiile est tout simplement l’appli collaborative la plus avancée sur le marché à ce jour.

Pour les bailleurs sociaux

Pour les bailleurs sociaux, déployer Smiile c’est fidéliser ses clients en leur apportant une qualité de vie supérieure dans leur résidence.

Smiile devient l’outil pour mutualiser les ressources et entrer en dialogue :

  • Il augmente du pouvoir d’achat des locataires (entraide, mutualisation, etc.)
  • Il informe en temps-réel (communications, alertes)
  • Il crée un lien social, une entraide dynamisée au sein de la résidence
  • Il diminue les taux de vacances et d’impayés
  • Il réduit les coûts de gestion
  • Il apporte une image innovante.

Pour les constructeurs

Pour les constructeurs, Smiile est un outil nécessaire pour des chantiers de réhabilitation en logements occupés. Il permet de gérer de manière simple les obligations de concertation (locataires du logement en rénovation et riverains) tout en apportant une touche positive au projet (entraide, mutualisation, vie de résidence, etc.).

Quelques avantages de l’outil Smiile pour les constructeurs :

  • Il simplifie la concertation avec les riverains et les habitants du logement rénové
  • Il informe en temps réel sur l’avancée des travaux (et la vie de la résidence)
  • Il crée un lien social, une entraide dynamisée au sein du logement
  • L’utilisation est plébiscitée par les clients des constructeurs (les bailleurs)
  • Il permet une mutualisation (des objets, des services) entre résidents
  • Il booste le pouvoir d’achat des habitants.

Stratégie d’acquisition

Stratégie commerciale bailleurs sociaux

En 2019, la stratégie commerciale s’établira de la manière suivante :

  1. Signature des expérimentations (POC) sur une partie du parc (pour une durée moyenne de 6 mois)
  2. Conversion des POC en déploiement sur l’ensemble des parcs de logements de chaque client
  3. Signature des partenariats avec les trois quarts des plus grands bailleurs de France (Paris Habitat, Batigère, 3F, Vilogia, etc.)
  4. Renforcement de la notoriété via des retours d’expériences bailleurs ou des campagnes de communication spécialisées. Par exemple, un magazine spécialisé bailleurs : Actualités Habitat, ou des évènements nationaux et locaux comme le congrès HLM.

Afin d’accélérer la pénétration de Smiile sur ce marché, l’entreprise a identifié deux leviers d’accélération :

  • Deux fournisseurs leaders du progiciel bailleur, Aareon (contrat déjà signé) et SOPRA (en cours de négociation). Ces entreprises proposent des progiciels de gestion aux acteurs de l’immobilier. L’objectif de ces partenariats est de développer des synergies commerciales visant à intégrer Smiile dans les solutions logicielles des bailleurs sociaux.

  • L’offre commerciale constructeurs bénéficie aux bailleurs sociaux. En effet, les constructeurs passent le relais Smiile à leurs clients bailleurs après la phase de réhabilitation de leurs logements. C’est une mise en relation qualifiée qui débouche généralement sur une mise en place rapide.

Stratégie commerciale Constructeurs

En 2019, la stratégie commerciale s’établira de la manière suivante :

  1. Ciblage des entreprises majeures du marché et signature d’un contrat cadre pour industrialiser et systématiser Smiile comme outil de communication chantier
  2. Conversion des déploiements de chantier de réhabilitation en déploiements sur l’ensemble des logements des maitres d’ouvrage : les bailleurs
  3. Renforcement de la notoriété via des retours d’expériences de chantier de réhabilitation, des campagnes de communication spécialisées, ou encore des événements nationaux et locaux.

Cette stratégie est déjà mise en place avec Wizom Réhabilitation, l‘offre Réhabilitation de Bouygues Bâtiment. D’autres négociations sont actuellement en cours avec des acteurs reconnus comme Vinci, Eiffage ou Demathieu Bard, etc.

Focus sur les synergies Smiile et Bouygues Bâtiment

Les équipes Bouygues Bâtiment doivent séduire leurs clients bailleurs et être apporteurs de solutions et d’innovations comme Smiile. L’aspect « concertation » est une brique incontournable des projets de réhabilitation. En s’adossant à Smiile sur cet aspect, les équipes Bouygues Bâtiment enrichissent considérablement leur réponse aux appels d’offre et maximisent leur chance de les gagner.

Ainsi, Smiile s’est intégrée dans l’offre « Wizom Réhabilitation », l’offre dédiée de Bouygues Bâtiment pour les appels d’offres travaux et réhabilitation des bailleurs sociaux. Les équipes commerciales Bouygues sont donc invitées à l’inclure dans chacun de leurs projets.

Cette stratégie auprès des grands acteurs du marché n’est pas négligeable et constitue un potentiel business d’une cinquantaine de projets par an.

Modèle économique

Le modèle de Smiile est constitué d’une offre principale (Smiile City pour les bailleurs) et d’offres connexes s’adressant à différents types d’acteurs (les constructeurs, les entreprises et le grand public).

Le modèle économique de Smiile lui permet de générer des revenus récurrents via trois axes principaux :

  1. Des frais de mise en place : facturés au moment du déploiement de la solution, déterminés en Jours Hommes en fonction du périmètre de déploiement et des besoins du client.

  2. Un abonnement mensuel en mode SaaS : facturé aux bailleurs sociaux, constructeurs, promoteurs. Ce coût est déterminé par logement et par an (à partir de 2 € par an et par logement pour les bailleurs sociaux).

  3. La vente de prestations additionnelles : en fonction des besoins et des nouveaux services disponibles. Par exemple, des prestations de développement sont nécessaires pour connecter un espace locataire bailleur et une application Smiile.

Un système de licence pour les acteurs de l’habitat

Exemple pour les bailleurs :
Une licence annuelle d’utilisation de la plateforme et de ses services sur le parc de logements est proposée aux bailleurs pour le prix de 2 € par an et par logement. De plus, le coût moyen de mise en place du projet est de 12,5 k€. Des prestations complémentaires peuvent alors s’ajouter à hauteur (Prestation de service facturée au Jour/homme).

Exemple pour les constructeurs :
Smiile facture environ 8 k€ à un constructeur pour un projet d’une durée de 1 à 2 ans. Les prestations complémentaires peuvent s’ajouter à hauteur de 850 € par jour et par homme.

Sur l’exercice 2018, Smiile a réalisé 76 k€ de chiffre d’affaires auprès de bailleurs et 120 k€ auprès de constructeurs.

Un « modèle transactionnel » pour l’offre grand public

Smiile offre à ses utilisateurs la possibilité de bénéficier d’une assurance couvrant leurs échanges payants (services rémunérés entre voisins, location d’objets, entre autres). L’entreprise prend également une commission de 15 % sur l’ensemble des transactions réalisées (TTC).

D‘autres modèles complémentaires en mode opportuniste

Compte tenu du fort développement communautaire et du nombre d’utilisateurs qu’a (et aura) Smiile, un grand nombre de nouveaux modèles économiques pourront être mis en place. La startup imagine par exemple commercialiser une offre à destination des entreprises et des commerces locaux qui utiliseraient Smiile comme un media hyper local pour communiquer auprès de leurs clients/prospects via un système d’Ads et de sponsorisation de contenu.

Les succès

Une équipe dirigeante complémentaire et expérimentée

L’équipe Smiile, composée de 13 personnes, est pilotée par :

David Rouxel, CEO : Spécialisation en Intelligence artificielle, HCI et innovation digitale. 18 ans d’expérience dans les nouvelles technologies de l’information et de la communication (TF1, Bouygues Telecom, NTT DoComo, Access/PalmSource, Tokheim). Consultant en marketing stratégique à l’international, dont 3 ans dans la Silicon Valley. Fondateur de la startup Good Spot créée en 2012 et rachetée en 2016 par le groupe Gîtes de France.

Guillaume Lebigot, CTO & DPO : 13 ans d’expérience dans le développement informatique et les plateformes de services.

Morgane Hemery, CMO : 9 ans d’expérience dans le domaine de la communication. Précédemment Consultante Senior en communication et dynamiques collectives auprès de grands groupes (Total, Natixis, Reed Midem, CAsa).

Pauline Hamon, Responsable commerciale : Diplômée d’école supérieure, spécialisée en Urbanisme et aménagement des territoires.
Equipe
Des partenaires investisseurs pour les accompagner dans la durée

Depuis 2015, Smiile a su séduire des investisseurs de renom comme MAIF Avenir et BIRD (Bouygues Immobilier). En tout, on compte plus de 2,6 millions d’euros levés.

MAIF et BIRD (Bouygues Immobilier) nous ont confirmé leur intérêt de soutenir cette nouvelle levée de fonds. Les montants, en revanche, n’ont pas encore été communiqués.

Au-delà d’un apport financier, Bouygues Immobilier (via BIRD) et Bouygues Construction Venture permettront de réelles synergies commerciales. D’une part, l’offre Smiile sera déployée sur l’ensemble des projets neufs, des projets réhabilitation et sur les différents chantiers. D’autre part, MAIF Avenir crée une synergie assurancielle avec une exclusivité : une assurance « tout risque » entre voisins.

Des prix et des reconnaissances

Smiile a été certifiée B Corp, une reconnaissance accordée pour l’efficacité mise au service de l’intérêt général. Elle est la première entreprise bretonne labellisée. Smiile continue d’être accompagnée par des acteurs clés de l’écosystème entrepreneurial français tels que BPI France, La French Tech, Crédit Impôt Innovation afin de développer ses services et faire grandir sa communauté d’utilisateurs.

Grâce à son réseau social innovant, Smiile a remporté plus d’une dizaine de prix : Le Monde Smart Cities, France Digitale, Happy City, Bonjour Idée…

Notée 77/100 par Early Metrics, Smiile fait partie du Top 20 % des entreprises notées en novembre 2018.

Des réalisations qui démontrent une réelle validation du marché

Parmi les nombreuses réalisations, nous pouvons noter :

  • Plus de 30 partenariats mis en place avec des acteurs de l’habitat (promoteurs immobiliers, aménageurs) pour intégrer les offres Smiile dans leurs projets : Altarea Cogedim, Docapost, Bouygues Bâtiment via l’offre Wizom (plus de 40 projets par an), Eiffage, Bouygues Immobilier, label Habitat & Qualité de vie, etc.

  • Un partenariat business avec Aareon, leader du logiciel bailleurs avec plus de 250 clients (cross selling)

  • Une accélération de l’adoption de Smiile par les plus grands bailleurs de France : Neolia, Limoges Habitat, Vosgelis, Erilia, ICF Habitat, Mancelle d’habitation, Néota, la FOPH, le groupe Action Logement, et le plus grand bailleur de France, CDC Habitat (ex. SNI)

  • Une vingtaine de partenaires innovants déjà connectés à la plateforme : Ouistock, Jestocke, SoUse, etc.

  • Une reconnaissance internationale croissante, avec notamment l’étude d’un déploiement Smiile national par la principauté de Monaco et le Japon (via la banque Mizuho).

Une accélération des usages ces 12 derniers mois

Avec plusieurs milliers d’interactions par jour sans budget de communication, Smiile prouve que sa plateforme répond à un besoin de services collaboratifs au quotidien. La plateforme compte maintenant près de 400 000 usagers et plus de 30 000 réseaux de quartiers, résidences, villes. L’équipe Smiile se focalise surtout sur l’usage.

*MAU : acronyme anglais pour Monthly Active Users. Les utilisateurs actifs mensuels constituent généralement l'indicateur utilisé pour mesurer le succès des applications mobiles, des jeux ou autres réseaux sociaux.

Grâce à la version 3 de la plateforme lancée mi-2018, le taux d’adoption (1) est passé de 29 % en moyenne à 81 %, quant au MAU (2) celui-ci est passé sur toute la base de 10 % à 22,4 %. Enfin, pour les usagers les plus actifs, c’est en moyenne 5 utilisations par mois et 6 partages activés (objets/services).

Le nombre d’échanges mensuels (prêts, locations, achats, dons, services) réalisés sur la plateforme est passé de 6 579 en octobre 2017 à 25 799 en octobre 2018.

Le marché

L’industrie de l’économie collaborative a explosé en 2014 avec un investissement près de 3 fois plus grand que celui réalisé dans les réseaux sociaux. Selon PwC, la Sharing economy pesait 24 milliards de dollars en 2016.

D’ici 2025, PwC annonce un marché de plus de 500 milliards de dollars. La formation d’un écosystème de plateformes et de services peer-to-peer rend le partage de ressources entre utilisateurs plus facile. La propriété de biens devient obsolète et laisse place au partage. Ces « communs » focalisent aujourd’hui l’intérêt des acteurs de la Smart City (marché de 750 milliards de dollars dont 150 milliards dans les services digitaux d’ici 2020) : nos « villes intelligentes » appellent à plus de proximité, à plus d’humain et à plus de mutualisation de ressources.

Les potentiels de business récurrent pour l’offre Smiile City, sur le marché français, sont estimés à :

  • 6 M€ pour les bailleurs (50 % du marché à 2 €/logement/an soit 5 M€/récurrent annuel + 1 millions d’euros de prestation de services/accompagnement)
  • 7 M€ pour les aménageurs (50 % du marché soit 175 clients avec 2 opérations par an, Licence annuelle à 20 k€/an/projet)
  • 7 M€ pour les promoteurs (30 % du marché adressé, soit 240 clients (3 projets/an à 10 k€ en moyenne)
  • 24 M€ pour les collectivités (5 300 collectivités de 2 000 à 100 000 habitants, représentant 61,5 % de la population, soit 40 millions de Français. Business potentiel : 30 % de ce marché à 2 €/habitant/an)
  • 15 M€ pour les grandes entreprises (4,3 millions de salariés, dont 3,2 millions en ETI et 1,1 million en PME, à 1 €/mois. Business potentiel : 30 % de ce marché, 15 M€).

La concurrence

Contrairement à ses concurrents spécialistes, Smiile est une plateforme multi-services : elle crée du lien, de l’échange entre son équipe et ses utilisateurs. En plus de partager de connaissances, adhérer à Smiile c’est aussi partager des valeurs éthiques, une volonté écologique. Smiile n’autorise la présence d’aucune publicité sur la plateforme.

On identifie aujourd’hui trois types d’acteurs sur le marché du « collaboratif » : les réseaux sociaux, les plateformes collaboratives spécialisées et les plateformes collaboratives multi-services.

Par son positionnement unique, Smiile crée la « Sharing city » entre Sharing Economy et Smart City, deux tendances de fond.

Smiile se différencie de ses deux plus proches concurrents Nebenan (mesvoisins) et Nextdoor par :

  • La richesse de l’offre de services collaboratifs proposés
  • Son périmètre : Smiile ne se limite pas au voisinage. Smiile, c’est aussi au travail et demain en mobilité
  • L’innovation produit (passerelles ou API, services avancés de covoiturage domicile-travail, d’achats groupés, etc.)
  • Des modèles économiques originaux en déploiement ou en cours de test
  • Une expérience client plus aboutie et des valeurs positives
  • La récurrence d’usages et par nos mécaniques « d’animation collaborative » (quick sharing, welcome sharing, push, contextualisation des usages, approche média, etc.)

Avec plus de 12 applications en une, Smiile, par son approche horizontale, est tout simplement l’appli collaborative la plus avancée sur le marché à ce jour.

Utilisation des fonds

Smiile recherche actuellement 2,5 millions d’euros dont une partie est déjà sécurisée par les investisseurs historiques MAIF Avenir et BIRD. Parallèlement, Smiile est en cours de due-diligence avec plusieurs acteurs de renom pour une entrée au capital.

Ces fonds permettront à Smiile de :

  • Continuer ses développements technologiques : via le recrutement d’un à trois nouveaux développeurs-experts (Full-Stack, base de données et développement mobile) ; un investissement plus lourd dans les technologies afin d’améliorer la performance de la plateforme (IA, algorithmes de recherche) et le développement de l’écosystème de partenaires (API ouvertes et fermées).

  • Augmenter la récurrence d’usage : via le recrutement d’un Data Scientist (expert en données) ; un investissement dans des outils de tracking/suivi des usages plus avancés ; et un approfondissement de leurs stratégies d’onboarding (fonctionnalités média/sociales du réseau Smiile).

  • Densifier la communauté : via une stratégie de communication et de viralité (programme d’ambassadeurs, acquisition plus ciblée, gamification et stratégies de fidélisation).

  • Renforcer la force commerciale : via trois différents recrutements, d’abord un nouveau Business Developer pour l’offre Entreprises ; un chef de projets pour les déploiements bailleurs/constructeurs, et un Business Developer pour les modèles alternatifs (achats groupés, transactionnels).

Plan d'action

Un modèle de croissance s’appuyant sur différents leviers

Un des premiers objectifs de Smiile est de confirmer sa position de leader auprès des bailleurs français, confirmer les nombreuses expérimentations en cours et se déployer sur au moins 25 % du marché dans l’année (2019).

Smiile doit également affiner son modèle économique auprès des constructeurs afin de permettre aux commerces et aux producteurs de bénéficier de plus de flux. Une notoriété gagnée qui lui permettra de conserver une place de leader du « réseau de proximité » en France.

Afin de devenir le réflexe collaboratif du quotidien, Smiile doit améliorer l’expérience client ainsi que ses métriques d’usages, accélérer son ouverture grâce à des API plus accessibles et plus de partenaires.

Enfin, Smiile souhaite monétiser la nouvelle offre « Smiile sur le lieu de travail » (B2B) : en créant une communauté à l’échelle de l’entreprise, Smiile incite au partage entre collègues au quotidien. Aucun concurrent direct ne propose une offre similaire pour les ETI en France.

Des objectifs atteignables grâce à un développement à la fois technologique et stratégique

Un développement technologique qui s’articulera autour de 4 axes :

  • Les API : connecter de plus en plus de partenaires et démocratiser Smiile le plus largement possible
  • L’intelligence artificielle : améliorer la performance et l’adéquation offre-demande sur la plateforme
  • L’aspect « média » de la plateforme : rendre l’utilisation de Smiile plus simple et plus récurrente
  • L’agilité des offres commerciales : adapter l’offre aux marchés et aux clients les plus demandeurs.

Un développement stratégique autour de 5 axes principaux :

  • La viralité et le growth hacking : au travers d’une méthodologie éprouvée, un programme d’ambassadeurs de quartier et des actions de partenariats, cette croissance naturelle sera couplée par un budget d’acquisition et de notoriété dès 2019
  • L’expérience client : customer focus et agile, le produit Smiile s’améliore jour après jour (sprints de 2 semaines)
  • L’ouverture d’un panel d’API permettant d’interfacer tous les services de partage les plus pertinents, l’open Data ou encore les objets connectés. Le nouveau « Smiile Connect » (sur le modèle du Facebook Connect) permettra prochainement de démocratiser l’accès aux « voisinages »
  • Son modèle économique : Smiile travaille ardemment à « cracker » le modèle du réseau de voisinage et déploie son modèle économique déjà éprouvé (Smiile City)
  • Des valeurs et une éthique : sur le traitement de la donnée personnelle, les services et le produit.

Le futur / Objectifs

Smiile consacre 2019 au déploiement dans le monde de l’habitat, tout particulièrement auprès des bailleurs sociaux. Un plan de développement opérationnel et stratégique est mis en place pour accélérer l’acquisition de ces clients.

Quant au chiffre d’affaires, Smiile a consolidé un revenu total de 300 k€ en 2018 et triplera l’année prochaine (en 2019) pour atteindre 900 k€. En 2020, le chiffre d'affaires, sur la base de l’offre commerciale actuelle et sur le marché français uniquement, devrait atteindre 2,5 M€ et près de 3 millions d’utilisateurs grand-public.

Smiile ambitionne de devenir le leader de la « sharing city » en proposant au marché une plateforme innovante couplée à un système d’API collaboratives (in & out) permettant l’interconnexion de services. Son approche horizontale, unique en Europe, répond aux attentes du grand-public aspirant à un nouveau style de vie, aux enjeux des acteurs de l’habitat (bailleurs sociaux, promoteurs, aménageurs, syndics), des collectivités les plus engagées, ainsi que de l’économie « traditionnelle ».




FAQ de la startup

Est-ce que je peux bénéficier d’une réduction d’impôt en investissant dans Smiile ?

En investissant dans Smiile via une de nos sociétés intermédiaires, vous pourrez bénéficier d’une réduction de votre IR à hauteur de 18% du montant investi. Ce montant pourra être porté à 25%, suite à parution du décret visé au II de l'article 74 de la loi de finances 2018, c'est à dire suite à validation par l'Union Européenne de ce nouvel avantage fiscal.