Investir dans Kiwifab avec Sowefund

Kiwifab Simplifier et sécuriser la gestion des traitements médicamenteux

Photo de l'entreprise

Kiwifab conçoit un dispositif médical connecté et intelligent d'aide à la prise de médicaments. Il est destiné aux patients souffrant de maladies chroniques, soumis à une thérapie médicamenteuse complexe, mais aussi à leur pharmacien pour les aider à optimiser la préparation de leurs traitements.

Points forts

enter image description here

  • Kiwifab se positionne sur le marché de la santé connectée, un marché en plein boom qui prévoit 410 milliards d'euros d'investissement en 2022 au niveau mondial. Ces investissements devraient booster l'ensemble du marché français qui représente aujourd'hui déjà 4 milliards d'euros.
  • Le groupement Hello Pharmacie, à la tête de +50 pharmacies en France, a officialisé son intérêt pour Kiwifab par une lettre d'intention, afin de proposer la solution en test à ses adhérents.
  • Kiwifab bénéficie de l'expertise et du soutien technique de Mylan, un des leaders mondiaux de la commercialisation de médicaments génériques et spécialités pharmaceutiques pour ses phases de tests et d'expérimentations.

L'équipe

François Fauritte
François Fauritte
CEO | Co-fondateur
Christine Battaglini
Christine Battaglini
Directrice Scientifique | Co-fondatrice
Nicolas Plataret
Nicolas Plataret
Directeur commercial | Co-fondateur
Sébastien Roi
Sébastien Roi
CFO & Directeur développement mécatronique | Co-fondateur
Guillaume Fauritte
Guillaume Fauritte
Directeur développement logiciel | Co-fondateur

La problématique

Environ 44% de la population française consomme au moins un médicament par jour. 1 patient sur 2 oublie de prendre ses médicaments, 1 patient sur 3 ne suit pas le traitement prescrit, 1 patient sur 4 ne respecte pas la dose prescrite et 3 patients sur 10 ne vont pas jusqu'au bout du traitement. Au total, près de 60% des traitements en France sont peu ou mal suivis par les patients concernés.

Les erreurs médicamenteuses ont un impact clinique et économique considérable et sont un objectif prioritaire pour l'OMS. La mauvaise observance provoque jusqu'à 20 000 événements indésirables graves, près de 1 000 décès directs et 12 000 décès prématurés indirects par an. Six pathologies sont particulièrement concernées par les complications médicales liées à la mauvaise observance ou les erreurs de traitement : l'ostéoporose, l'hypercholestérolémie, l'hypertension artérielle, le diabète de type 2, l'insuffisance cardiaque, et l'asthme. La nature et les causes des erreurs médicamenteuses sont multiples, parmi les plus fréquentes :

  • erreur de médicament
  • erreur de posologie ou de concentration
  • erreur de dosage
  • erreur de débit d'administration.

Pour cause, la préparation des médicaments est souvent réalisée par les proches soignants (infirmiers, aides à domicile), aidants voire les patients eux-mêmes. Pourtant il s'agit d'une opération complexe dans le cas de pathologies lourdes et chroniques.

enter image description here

Outre les conséquences sur l'état de santé des patients, la mauvaise observance représente également un surcoût d'environ 9,3 milliards d'euros par an pour l'assurance maladie, équivalent à un quart des dépenses de santé annuelles, du fait des effets directs et indirects de la mauvaise observance - aggravation des pathologies, traitement des effets secondaires évitables, prolongement du suivi médical ... Ces risques sanitaires et les surcoûts associés sont cependant encore méconnus et mal évalués par le grand public.

enter image description here

Le concept

Pour apporter une réponse aux facteurs de la mal-observance médicamenteuse, Kiwifab a développé le distributeur Ki-di, une innovation 100% connectée destinée aux malades chroniques. Le distributeur s'appuie sur un système hardware et software à destination des patients et du personnel soignant, permettant l'automatisation et la simplification de la prise de médicaments à domicile, tout en assurant un suivi en temps réel par les professionnels de santé.
enter image description here

Kiwifab s'est donné pour mission de simplifier et sécuriser la prise de médicaments en proposant un ensemble de services :

  • Préparation et distribution des prises
  • Programmation de la posologie
  • Aide à la prise de médicaments
  • Suivi et adaptation des traitements en temps réel
  • Suivi et gestion du stock de médicaments à disposition.

Produits / services

enter image description here

Kiwifab propose une solution complète s'appuyant sur plusieurs éléments :

Le distributeur Ki-di, au domicile des patients
Ki-di est le premier distributeur intelligent et connecté de médicaments à domicile pour les patients chroniques. Il est équipé de plusieurs éléments :

  • Des flacons optimisés et intelligents : ils disposent d'une étiquette équipée d'une technologie NFC, permettant de contenir les informations de posologie et d'automatiser la distribution des médicaments. Les flacons peuvent contenir l'équivalent d'un mois de traitement, ils sont remplis et programmés par les pharmaciens afin d'assurer une bonne traçabilité.
  • Des bouchons sécurisés : ils permettent la délivrance unitaire des médicaments

Une plateforme de paramétrage et de suivi à destination des pharmaciens
Kiwifab mise sur une plateforme permettant de paramétrer et de suivre les informations d'un traitement en temps réel. Elle permet aux pharmaciens d'adapter les données de posologie (doses et fréquences de prise) et d'alerter le patient lors de sa prise de traitement via l'envoi de notification.
Cette plateforme est un outil innovant pour l'amélioration de l'observance des patients à domicile.

Valeur ajoutée et éléments différenciants

La solution Ki-Di possède de nombreux atouts notamment en matière de préparation et d'adaptation, permettant d'apporter une réponse globale aux problématiques des traitements complexes :

Ergonomie
Kiwifab limite les erreurs de préparation. Le patient n'a plus de questions délicates à se poser, toutes les opérations sensibles et risquées sont réalisées par le pharmacien : compte de la posologie exacte, remplissage du pilulier, .... Kiwifab supprime la préparation manuelle des prises de médicaments en l'automatisant complètement.
Grâce à un design moderne et optimisé, le distributeur Ki-Di s'intègre parfaitement dans l'habitat du patient. Sa simplicité d'usage et de mise en oeuvre sont des atouts très importants.

Suivi
La plateforme permet de tracer les prises de médicaments, et de stocker toutes les informations de façon 100% sécurisée dans un cloud : lot, posologie, date de début et fin de traitement, etc.

Observance
Ki-Di n'est pas qu'un distributeur : grâce à son interface, il communique et veille au bon suivi du traitement pour améliorer la qualité de vie des patients.

Flexibilité
En cas de modification du traitement, la plateforme Kiwifab permet une adaptation rapide et simple des traitements par le pharmacien. Les modifications s'effectuent en temps réel.

Un atout côté pharmacie
La solution Kiwifab représente une opportunité pour le pharmacien de développer un service à haute valeur ajoutée pour les patients, et de renforcer son rôle d'acteur de santé de proximité, tout en s'assurant la fidélité de sa patientèle.

Stratégie d’acquisition

Les pharmacies
La principale cible clientèle est constituée par les pharmacies. Le métier de pharmacien évolue constamment, pour occuper une place centrale dans le parcours de soin. Le pharmacien propose de plus en plus de services à destination des patients et a souvent un rôle de conseiller de proximité. En ce sens, il est le distributeur idéal de la solution Kiwifab.

Pour accéder à cette clientèle, la stratégie de Kiwifab s'articule en quatre temps :

  • Une co-conception de l'offre : Kiwifab a optimisé et co-finalisé son offre en collaboration avec des associations de patients et des soignants leaders d'opinion, lui permettant de répondre au mieux aux attentes du marché.
  • La mise en place de partenariats pour la pré-commercialisation, auprès de grossistes-répartiteurs (fournisseurs de pharmaciens en médicaments et dispositifs médicaux) et de groupements de pharmacies (groupement d'intérêts pour mutualiser la gestion, la formation des employés et parfois le financement des officines).
  • La commercialisation multicanal : Kiwifab va adresser sa clientèle cible (pharmacies et établissements médico-sociaux) grâce à des campagnes de promotion et diffusion ciblées, appuyées par les partenariats noués à l'étape précédente.
  • La prise en charge de tout ou partie de l'abonnement par les assurances santé : l'amélioration de l'observance est reconnue comme un facteur clé de la réduction des surcoûts de santé. Différents mécanismes sont actuellement en cours de construction comme la rémunération de l'acte de préparation des médicaments par les pharmacies ou la prise en charge par certaines mutuelles de dispositifs personnalisés d'aide à la prise de médicaments. La mise en place de ces mécanismes constituerait une opportunité de vente supplémentaire pour Kiwifab, et donc un axe d'acquisition puissant.

Les établissements médico-sociaux
Pour améliorer la qualité de vie de leurs usagers, ces établissements privilégient de plus en plus une prise en charge au domicile du patient. Cependant, le maintien à domicile suppose de mettre en place des moyens de sécurisation et de contrôle de la prise de médicaments à distance.
L'objectif est d'améliorer l'autonomie des patients et leur intégration sociale, tout en garantissant une qualité de soin égale à celle d'un établissement.
Pour accéder à ces établissements, la stratégie s'articule en deux temps :

  • Des expérimentations sur le terrain avec les premiers clients / partenaires tels que l'APEI du Boulonnais par exemple. Ces expérimentations permettent d'optimiser la solution en l'adaptant aux contraintes du terrain. Elles permettent également d'avoir des premières données sur l'impact de la solution, sur l'amélioration de la qualité de vie, sur la prise des médicaments et sur l'autonomie des usagers.
  • Une commercialisation en partenariat avec un réseau d'établissements. Le secteur médico-social est très bien structuré, et l'ensemble des établissements sont intégrés dans des réseaux locaux ou régionaux. Si une nouvelle pratique expérimentale est reconnue comme concluante, elle diffuse très rapidement dans les réseaux associatifs des établissements.

Modèle économique

Le modèle économique du Ki-Di repose sur la souscription d'un abonnement mensuel de 50€HT/mois et par appareil.
Cet abonnement comprend :

  • La mise à disposition du Ki-Di (location)
  • 2 jeux de flacons de médicaments (location)
  • Le service de maintenance et d'assistance (abonnement)

Si le bénéficiaire final de la solution est le patient, la clientèle cible directe de Kiwifab est de deux types :

  • Les pharmacies de ville, qui proposent à leurs patients un service personnalisé d'aide à la prise de médicament. Les pharmacies proposent le Ki-Di et un service de préparation mensuelle des flacons de médicaments.
  • Les établissements médico-sociaux, tels que les maisons de retraite (EHPAD) ou les établissements pour personnes en situation de handicap. L'établissement a le choix d'inclure le service du Ki-Di dans le "prix de journée" de l'usager, ou de financer une flotte de Ki-Di via la dotation globale de l'établissement.

Ainsi Kiwifab commercialise son offre directement auprès de ces deux types de clients qui, à leur tour, proposeront le dispositif et ses services associés à leur patientèle, sur un modèle de prescription.

Les succès

Un marché très réceptif à la solution Kiwifab
Grâce à sa connaissance des besoins et attentes du marché, Kiwifab a suscité l'intérêt de nombreux organismes et a su les convaincre de sa valeur ajoutée. Elle dispose de lettres d'intérêts d'une pharmacie indépendante, du groupement Hello Pharmacie et du Groupe Cormaline, qui sont prêts à tester le dispositif Ki-Di et à le proposer à leurs adhérents, témoignant de la pertinence de la solution par rapport aux enjeux et motivations du marché.
Kiwifab a construit un protocole d'expérimentation avec son premier client, l'Association de Parents d'Enfants Inadaptés du Boulonnais.
Six pharmaciens indépendants ont été intégrés dans une étude d'usage réalisée avec OZ'iris Santé, un expert spécialiste de l'expérience patient et du parcours de soin. Kiwifab a rencontré à plusieurs reprises les équipe marketing de la branche service aux pharmacies d'un des plus importants grossiste-répartiteur de France. Les deux acteurs confirment la pertinence de la proposition et son positionnement marché premium par rapport aux besoins des pharmaciens dans le développement de services destinés aux patients.
La solution Kiwifab s'intègre également très bien sur le marché des services à domicile et des seniors. Le pôle d'experts du groupe Korian a validé l'intérêt de la solution pour leurs clients de services à domicile (Oriane. fr et Petit-Fils.com).
Enfin, Kiwifab travaille avec Mylan sur les possibilités d'adapter les flacons de médicaments Mylan de la gamme PDA (Préparation des Doses à Administrer) au Ki-Di.

Une équipe bien accompagnée
enter image description here
Kiwifab a été incubé au sein de plusieurs organismes :

  • A Station F au sein du programme d'accélération iPEPS-ICM, premier accélérateur d'innovation dédié aux maladies du cerveau en France
  • A Tech 360, incubateur de l'ECAM qui accompagne à la création de startups technologiques
  • A Beelys, pôle spécialiste de l'accompagnement des jeunes entrepreneurs du Centre d'Entrepreneuriat Lyon Saint Etienne
  • Chez Wilco, le plus important accélérateur de startups de France.

La startup est également accompagnée par :

  • Lyon Biopôle : pôle de compétitivité mondial qui fédère l'écosystème de santé et de e-santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il accompagne Kiwifab sur les problématiques réglementaires et de financement de la e-santé. Kiwifab profite également de son réseau d'adhérents pour accélérer son développement.
  • Minalogic : pôle de compétitivité mondial des technologies du numérique en Auvergne-Rhône-Alpes. Il accompagne Kiwifab sur les problématiques de développement technique (électronique, logiciel).
  • Silver Valley : cluster qui fédère l'ensemble des acteurs européens de la Silver Economie. Kifiwab profite de son réseau pour tester sa solution auprès des usagers et des parties prenantes de la Silver Economie.

Un soutien des organismes publics et privés
enter image description here

  • Kiwifab est lauréat 2019 du programme French IoT de La Poste, qui récompense les entreprises agissant pour une meilleure prévention et un suivi médical personnalisé.
  • Elle a également été lauréate de Lyon Startup (1e prix), programme d'accompagnement complet à la création de startup.
  • L'entreprise a été accompagnée par Pfizer France via son programme Pfizer Healthcare Hub France, un programme soutenu à travers son Fonds de dotation Pfizer Innovation France et créé en partenariat avec l'Institut du Cerveau et son incubateur iPEPS The Healthtech Hub, destiné à accélérer le développement de solutions digitales de santé. Kiwifab a fait partie de la 1ere promotion de cette structure.
  • Bpifrance a participé au démarrage de Kiwifab à travers une Aide pour la Faisabilité de l'Innovation de 30k€.
  • Kiwifab a pu réaliser son étude d'usage et d'ergonomie grâce à un soutien financier d'Auvergne-Rhône-Alpes Entreprise, via une aide de Diagnostic Innovation Usage.
  • La première étude de brevetabilité et de liberté d'exploitation a été financée à hauteur de 2,5k€ par l'INPI.
  • L'équipe de Kiwifab a également profité d'un accompagnement par l'un des mentors du programme Mentoring and Coaching Network (MCN) de EIT Health. EIT Health est la branche santé de l'Institut Européen d'Innovation et de Technologie (EIT).
  • Kiwifab fait également partie du programme Pouss@lys de la SATT Lyon Saint-Etienne. Le consortium labellise les startups pour le programme French Tech Seed de Bpifrance.

Une participation active à de nombreux concours

  • Biogaran : Biogaran, en tant que laboratoire générique, est très impliqué dans les services de PDA (Préparation des Doses à Administrer). Fin 2018, Kiwifab a été sélectionné parmi les finalistes du concours ayant pour sujet l'amélioration de la prise de médicaments pour les patients.
  • Pierre Fabre : Pierre Fabre, groupe pharmaceutique français, a organisé un concours ayant pour but la recherche d'une solution compagnon pour un nouveau traitement. Kiwifab a été sélectionné parmi les finalistes du concours portant sur l'amélioration de l'observance.
  • AG2R La Mondiale : AG2R La Mondiale, organisme de protection sociale et patrimoniale a organisé un concours ayant pour thématique l'amélioration de la prévention des maladies. Kiwifab a été sélectionné parmi les finalistes de ce concours.
  • Bourse Charles Foix : La Bourse Charles Foix récompense depuis 18 éditions les projets innovants permettant d'améliorer la qualité de vie et l'autonomie des seniors actifs ou retraités, et/ou celle de leurs aidants (familiaux ou professionnels). Kiwifab a fait partie des 6 startups finalistes en 2020.

Le marché

En France, près de 20 millions de patients souffrent de maladies chroniques, soit un tiers de la population. La plupart de ces pathologies sont en augmentation et concernent de plus en plus de personnes. Ces patients sont les principaux concernés par le phénomène de mal-observance des traitements, en raison de la contrainte imposée par le traitement mais aussi par sa durée. Au total, près de 60% des patients atteints de maladie chronique suivent peu ou mal leur traitement. La solution Kiwifab s'adresse donc à un marché potentiel de 12 millions d'utilisateurs.

En parallèle, en réponse à la conjoncture actuelle, le marché de la télésanté s'est largement déployé depuis 2020. Il regroupe l'ensemble des activités - soin, consultation, etc. - exercées entre des professionnels de santé et leurs patients grâce au numérique. La télésanté est composée de 2 domaines d'activités : la télémédecine et le télésoin. Le marché de la télémédecine, où se positionne Kiwifab, est évalué à 550 millions d'euros aujourd'hui et son potentiel à horizon 2025 est estimé à 1,3 milliards d'euros. Ce marché connaît une forte croissance, notamment due à la recherche de gain de temps, d'outils d'accompagnement pour améliorer sa santé et aux besoins de prise en charge des personnes dépendantes. Plusieurs enjeux d'actualité participent à sa croissance :

  • Le vieillissement de la population
  • L'augmentation de l'incidence des maladies chroniques
  • La croissance des déserts médicaux
  • L'essor des usages numériques et l'adoption croissante des technologies de l'information et de la communication par les professionnels de santé.

Le marché de la télémédecine est encore sous-développé en France, mais son potentiel de croissance est fort, notamment au regard de certains enjeux tels que la prise en charge des maladies chroniques et le maintien des personnes dépendantes à domicile. Le contexte est donc très favorable pour le développement de nouvelles solutions innovantes telles que Kiwifab. Par ailleurs, Kiwifab se positionne sur le marché des dispositifs médicaux (DM), vaste marché également en forte croissance, composé de 3 grandes familles : les DM à usage individuel, les DM d'équipement incluant la e-Santé et les DM de diagnostic. Il représente 28 milliards d'euros sur le marché français et est également très favorable aux nouvelles innovations.

Enfin, Kiwifab se positionne aussi sur le marché de la PDA (Préparation des Doses à Administrer). Historiquement, la PDA est une prestation proposée par quelques pharmacies en France - 2 400 sur tout le territoire - à destination des établissements de soins (type EHPAD). Avec le développement du maintien à domicile et la recherche de diversification pour les pharmaciens, cette prestation gagne du terrain. Elle pourrait concerner 16 000 pharmacies orientées service, et représenter un marché de 312M€. Si aujourd'hui la PDA est proposée par certains pharmaciens pour leur permettre de générer des revenus supplémentaires (jusqu'à 60% de leur chiffre d'affaires selon certains témoignages), elle est décrite comme chronophage et impose de faire un choix entre le service et le comptoir. La solution Kiwifab apparait alors comme une solution indiquée pour optimiser la PDA en officine grâce à ses modules d'automatisation, d'autant plus que la pratique pourrait prochainement bénéficier d'un encadrement réglementaire favorable.

La concurrence

enter image description here
De nombreux acteurs émergent sur le marché, permettant de faciliter la prise de médicaments et d'améliorer l'observance. Parmi les concurrents les plus importants :

  • Imedipac a développé Medissimo, un semainier connecté qui permet un bon suivi de l'observance ; cependant, l'ergonomie lors de la préparation est mauvaise.
  • La société Pillpack (propriété d'Amazon) propose un service de préparation des médicaments sous forme de sachets doses. Cette solution très adaptée pour les établissements comporte encore des risques d'erreur pour les patients à domicile. Cette technologie nécessite également l'achat de robot de préparation industrielle qui ne deviennent rentables qu'à partir de 300 - 400 patients.
  • Pillo Inc a développé Pillo, un robot de délivrance aux Etats-Unis avec des caractéristiques hétérogènes, qui permet un très bon suivi de l'observance et a une bonne ergonomie ; cependant, il ne permet pas d'adapter en temps réel les posologies des médicaments.
  • I-Donea, proposé par la société I-Meds Healthcare, est, comme Pillo, un robot de délivrance. La différence entre les deux réside dans le fait que la préparation des médicaments est réalisée à la pharmacie, au même titre que Ki-Di. Mais pour I-Donea, le temps de préparation est long, et le dispositif ne dispose pas non plus de la capacité d'adapter les posologies des médicaments à distance.
  • PharmaRight a développé Livi, un robot de PDA et délivrance chez le patient. Son remplissage et sa programmation sont effectués par le patient lui-même à son domicile, ce qui est source de difficulté et d'erreur.

Utilisation des fonds

Kiwifab lève aujourd'hui 616 000€ répartis ainsi :

  • 392 000€ de R&D : études, fabrication des différentes briques technologiques, sous-traitance de production
  • 133 805€ de charges fixes, IP (dépôt de brevet), marketing
  • 90 000€ de recrutements : un.e ingénieur.e qualité et réglementaire.

Ce montant sera levé en capital (400k à 600k€), complété par des outils de dettes / avances remboursables déjà identifiés.

Historiquement, la société a été financée à hauteur d'environ 245k€ répartis ainsi :

  • 30 000€ de capital
  • 50 000€ de dette bancaire
  • 45 000€ de subvention et du prix Lyon StartUp
  • 120 000€ de prêt d'honneur Wilco.

Plan d'action

enter image description here

R&D
Après analyse des besoins du marché (recherche bibliographique, analyse de bases de données, entretiens avec des acteurs du secteur), Kiwifab a développé un premier prototype fonctionnel en 4 étapes :
enter image description here

  • Une première version pour valider les grands principes technologiques et la faisabilité technique.
  • Un deuxième prototype pour valider les choix d'architecture et de composants, en intégrant les différents utilisateurs dans sa conception, avec notamment des groupes de travail avec TASDA (Technopôle Alpes Santé à Domicile et Autonomie).
  • Un troisième prototype, traduction des retours de l'étude réalisée avec OZ'Iris Santé, un expert spécialiste de l'expérience patient et du parcours de soin, pour définir les usages et l'ergonomie, en co-conception avec des clients potentiels (pharmacies, résidences senior, laboratoires, assurances santé et mutuelles, grossistes-répartiteurs).
  • Une quatrième et dernière version, phase finale du développement, est en cours pour valider l'ergonomie et le design définitifs du produit, en partenariat avec la Cité du Design de Saint Etienne. Cette version fera l'objet de dépôt de différentes familles de brevets (reconnaissance des flacons, contrôle du nombre de médicaments, ...).

Une fois le produit validé, il sera testé en conditions réelles par les clients, les partenaires et les utilisateurs finaux. Deux premiers établissements ont été identifiés pour réaliser ces tests : l'APEI du Boulonnais, centre d'accueil pour enfants, adolescents et jeunes adultes souffrant de handicap, et une maison de retraite souhaitant développer l'EHPAD à domicile. Ces tests seront également l'occasion de démarrer une étude clinique sur l'amélioration de l'observance grâce au Ki-Di (étude clinique non nécessaire à la commercialisation).

Industrialisation
La solution développée par Kiwifab est une solution complète avec différentes briques technologiques pour lesquelles l'équipe en interne dispose de toutes les compétences pour spécifier et suivre la conception et la fabrication du dispositif et du software.
Cependant, pour des raisons de rapidité d'accès au marché, la volonté de Kiwifab n'est pas d'internaliser l'ensemble des opérations de fabrication, mais de s'appuyer sur des acteurs connus et reconnus du domaine. Ainsi, la conception, le développement et l'industrialisation du Ki-Di sont d'ores et déjà réalisés dans cet objectif.
Les futurs sous-traitants partenaires sont identifiés et ont validé la faisabilité technique du Ki-Di. Ces partenaires, en plus de leur expertise industrielle, connaissent les problématiques propres au développement de produits de santé.
Par exemple, le partenaire pour les flacons est Centor, le leader des flacons utilisés pour délivrer les médicaments sur le marché américain.

Commercialisation
Kiwifab prévoit ses premières ventes début 2022 avec une centaine de pièces utilisées lors d'expérimentations terrains. Pour ces expérimentations, 175 dispositifs seront loués, à un prix de 1 000€/unité pour toute la durée des tests, portant le chiffre d'affaires de l'exercice à 175k€. Ces expérimentations participeront par ailleurs à l'étude clinique devant conduire à une commercialisation offensive en 2023.
En 2023 la commercialisation se poursuivra avec un équipement industriel permettant de produire environ 600 pièces/mois, qui seront commercialisées en location.
En parallèle, les données d'observance collectées grâce au Ki-Di seront valorisées au travers d'études pour les laboratoires pharmaceutiques et les institutions. Ceci générera un chiffre d'affaires de 140k€.
En 2024, les projections sont de 2 580 nouvelles unités pour un chiffre d'affaires de 4 179k€ auquel s'ajouteront 500k€ générés par la valorisation des données collectées.
En 2025, le chiffre d'affaires global sera de 7 012k€ : 6 512k€ provenant des 4 020 nouvelles unités louées et 500k€ de la valorisation des données collectées. Pour atteindre ces objectifs, Kiwifab devra augmenter ses capacités de production, et à cet effet réaliser une nouvelle augmentation de capital / financement.

Evolution vers l'assistant de santé
La seconde phase de croissance de Kiwifab sera portée par l'ajout de fonctionnalités au Ki-Di : collecte de données précises (observance, biométriques), adaptation automatique des posologies, détection des patients à risque de décrochage thérapeutique, ... Ces nouvelles fonctionnalités feront évoluer le dispositif de distributeur de médicaments à véritable assistant de santé intelligent, pour lequel la société devra obtenir la certification de dispositif médical de classe IIb.
Ce marquage en tant que dispositif médical est prévu pour mi 2024, mais il est préparé dès maintenant par le choix des fournisseurs experts du domaine et par la mise en place d'un système qualité conforme à la norme ISO 13485.
Cet enregistrement réglementaire facilitera la commercialisation sur le marché américain et les prises en charge par les assurances maladies.

Le futur / Objectifs

En se positionnant sur un marché en très forte croissance et après avoir démontré de nombreuses preuves d'intérêt, Kiwifab vise un objectif de location de plus de 4 000 Ki-Di à horizon 2025, avec une valorisation des données de santé, pour un chiffre d'affaires global supérieur à 7M€.
En 2025, la société aura commercialisé depuis 2 ans, déposé plusieurs brevets, enregistré le Ki-Di comme dispositif médical de classe IIb et initiera son déploiement à l'international, avec pour ambition de devenir la référence dans les solutions de suivi de traitement médicamenteux à domicile.




FAQ de la startup