Investir dans Immoblade avec Sowefund

Immoblade Vitrages innovants de protection solaire

Photo de l'entreprise

Immoblade a mis au point des vitrages de protection solaire, efficaces à toutes saisons et sans maintenance afin de diminuer la consommation énergétique des bâtiments.

Points forts

enter image description here

  • Une innovation qui arrive à un moment clé : les objectifs de consommation énergétique fixés par différentes réglementations (Décret Tertiaire, RE2020, etc.) forcent à améliorer significativement la performance énergétique et le bilan carbone des bâtiments.
  • De fortes barrières à l’entrée avec 3 brevets déposés, un algorithme de paramétrage de l’orientation des lames et la miniaturisation du dispositif brise-soleil. Grâce à ces technologies de rupture, Immoblade a reçu de nombreux prix et fait partie des 100 start-up où investir en 2021 selon Challenges.
  • Les premières étapes de certifications validées et les premiers chantiers livrés permettent à Immoblade de lever les risques technologiques et de poursuivre sa commercialisation sur le marché français.
  • L’essentiel des équipements de production sont développés en interne et en co-ingénierie, ce qui permet à Immoblade d’avoir la main sur ses coûts de production. Ce niveau d’industrialisation est crucial pour Immoblade et permet de proposer à ses clients un haut niveau de spécifications tout en maîtrisant l’industrialisation.

L'équipe

Xavier Sembély
Xavier Sembély
Co-Fondateur | Président
Patrick Callec
Patrick Callec
Co-Fondateur | Directeur Général
Camille Bourel
Camille Bourel
Business Developper
Martin Gagne
Martin Gagne
Informaticien
Victor Rouault
Victor Rouault
Ingénieur Développement Produit
Reste de l'équipe
Reste de l'équipe
6 personnes

Advisor / conseil

Christian Nguyen
Christian Nguyen
Conseiller en Propriété Intellectuelle | Ex-Directeur Propriété Intellectuelle chez Thales
Francis Bonhoure
Francis Bonhoure
Ex-Directeur Opérations, R&D & Innovation chez Continental & Siemens
Philippe Boiteux
Philippe Boiteux
Ex-Directeur de filiale du Groupe Airbus
Sonja Fell
Sonja Fell
Associée chez Alkar Corporate finance

La problématique

En France, les bâtiments résidentiels et tertiaires produisent 24% des émissions de CO2 et consomment 44% de l'énergie utilisée. Dans les enjeux de transition énergétique et de réduction des consommations, le secteur du bâtiment joue donc un rôle primordial. Le décret tertiaire, entré en vigueur en 2019, est un texte réglementaire précisant les modalités d’application de la loi ELAN (Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique). Les objectifs de consommation énergétique fixés par la loi ELAN prévoient une réduction de 40% en 2030, 50% en 2040 et 60% en 2050. Dans ce décret tertiaire, le premier levier préconisé pour baisser sa consommation est d’agir sur la performance énergétique du bâtiment, par exemple en renforçant l’isolation.

Efficace en hiver, le renforcement de l’isolation engendre une augmentation du risque de surchauffe en été. Ce phénomène est principalement constaté dans des constructions récentes à faible inertie thermique, équipées de surfaces vitrées importantes. Les solutions existantes sont soit sources d’émissions de gaz à effet de serre importants (systèmes de climatisation), soit peu efficaces thermiquement (verres à contrôle solaire), soit demandent des opérations de réparation coûteuses et compliquées (stores externes).

L’un des enjeux majeurs du secteur de l’isolation thermique des prochaines années est donc de développer des solutions de vitrages de protection solaire à la fois performants tout l’année, ayant une empreinte carbone limitée, et si possible en limitant les coûts d’opération et de maintenance.

Le concept

Immoblade a mis au point une protection solaire intégrée dans les vitrages, passive et sans maintenance, efficace énergétiquement toute l’année. L’entreprise insère dans le double vitrage des lames fixes qui filtrent les rayons solaires en été, tout en laissant passer la lumière en hiver.

protection solaire Protection solaire

Le principe de fonctionnement repose sur l’utilisation des différences de course du Soleil entre l’hiver et l’été. En effet, en été le Soleil se lève au Nord-Est, se couche au Nord-Ouest et a une trajectoire, quand en hiver il se lève au Sud-Est, se couche au Sud-Ouest et a une trajectoire basse.

La pierre angulaire de cette innovation technologique protégée par 3 brevets est un algorithme - inspiré du calcul de la trajectoire d’objets célestes dans le domaine spatial - qui permet de calculer l’angle optimal que doivent avoir les lames dans les plans horizontal et vertical et selon l’orientation de la façade devant recevoir les vitrages. Les lames sont positionnées selon l’angle optimal une fois pour toute. L’absence de pièce mobile et donc de mode de panne permet de garantir un système sans maintenance, avec une durée de vie équivalente à celle des double-vitrages standards.

Le concept d’Immoblade s’impose comme une solution de premier plan aux enjeux de développement durable, notamment dans sa dimension environnementale. Il contribue efficacement à la baisse des consommations énergétiques et des émissions de carbone des bâtiments neufs et existants, tout en préservant la fraîcheur des locaux, face aux épisodes caniculaires de plus en plus fréquents.

Les innovations dites d’industrie 4.0 développées pour la conception et la fabrication de ces vitrages ont permis de réduire significativement les coûts fixes associés à la personnalisation.

Produits / services

Immoblade a développé deux produits industriels de vitrage.

Immoblade MiniStore : la solution passive intégrée au double vitrage la plus performante du marché

Immoblade MiniStore

Le procédé Immoblade MiniStore est directement intégré dans un double vitrage standard. Les stores se composent de lames miniaturisées ayant une géométrie particulière, inclinées de façon optimale par rapport à l’orientation de la façade, afin de s’adapter à toutes les saisons. Associé à des vitrages de verre clair, ce système permet de diviser par trois les entrées solaires directes l’été tout en les conservant à un niveau similaire à celui de vitrages clairs l’hiver, tout en gardant une excellente transmission lumineuse donc une bonne visibilité depuis l’intérieur. Cette solution low-tech permet de réduire l’utilisation de la climatisation, voire de ne pas l’installer.

Immoblade

Immoblade Sérigraphie

Vitrage IMMOBLADE

Les vitrages Immoblade Sérigraphie sont principalement constitués de stries inclinées, reproduites sur plusieurs épaisseurs du vitrage feuilleté externe. Le principe de fonctionnement est le même que pour Immoblade MiniStore. Ces rayures sont d’aspect argentées et ne sont que partiellement opaques, permettant de voir à travers la vitre dans toutes les directions.

Les vitrages Immobade Sérigraphie permettent de diviser par plus de 3 les apports solaires directs par rapport à des vitrages standards. Ce produit est particulièrement adapté aux grandes surfaces vitrées (verrières, façades en double peau, grands halls vitrés, etc.) où la chaleur estivale est particulièrement crainte.

Prestations d’ingénierie

En complément de ses produits, Immoblade fournit des prestations dans le domaine du diagnostic thermique. La société accompagne les phases amont des démarches engagées dans le cadre du Décret Tertiaire, recueille des données et analyse les performances énergétiques thermiques. Immoblade accompagne plusieurs typologies de projets sur ces problématiques :

  • Les bâtiments connaissant des problèmes d’ordre thermique : surchauffe, surconsommation.
  • Les bâtiments nécessitants une mise en conformité réglementaire au regard des exigences du Décret Tertiaire.
  • Des instrumentations de projets pilotes pour le compte de maîtres d’ouvrage gérant un parc important de bâtiments et souhaitant avoir une connaissance précise des performances des produits Immoblade en situation, souvent en vue de déploiements ultérieurs.

Valeur ajoutée et éléments différenciants

Un produit compatible avec les solutions de double vitrage standards

Le vitrage Immoblade MiniStore a une épaisseur équivalente à celle de double-vitrages classiques, ce qui permet d’être compatible avec la plupart des menuiseries existantes. Le temps d’intégration chez le vitrier est très court : 4 min / store, et n’est pas un obstacle à l’industrialisation. La solution est donc livrée directement dans le double vitrage et ne nécessite ni installation compliquée, ni menuiserie spéciale. En plus d’être compatible avec le double vitrage standard, il permet le nettoyage des fenêtres sans les contraintes habituelles des brise-soleil fixes.

Une solution qui émerge à un moment clé

La prise de conscience générale de l’impératif de la transition énergétique est alimenté par de nouvelles réglementations applicables dès juillet 2021 dans le cadre de la norme RE2020 et par le Décret Tertiaire. La norme RE2020 prend en compte l’empreinte carbone du bâtiment tout au long de son cycle de vie, dans un souci d’atteindre la neutralité carbone. Quant au Décret Tertiaire, il impose pour les bâtiments existants une baisse des consommations énergétiques de 40% en 2030, 50% en 2040 et 60% en 2050.

Immoblade s’impose donc comme solution probante bas carbone, contribuant à la baisse de la consommation d’énergie, et à même de répondre aux nouvelles exigences réglementaires.

Une innovation protégée par plusieurs brevets

Au terme de la phase de R&D menée en interne Immoblade a déposé 3 brevets pour protéger sa solution :

  • 1 premier brevet déposé pour protéger le brise-soleil incliné et fixe en France, UE, et en cours d’extension aux US.
  • 2 brevets complémentaires relatifs aux lames Immoblade MiniStore.

Immoblade a réussi à innover pour produire des vitrages personnalisés tout en minimisant le coût fixe associé à leur caractère unique.

Le plus grand défi de l’industrie 4.0 est de proposer aux clients des solutions personnalisées, tout en minimisant les coûts unitaires de production. Plusieurs étapes clés ont été franchies avec succès depuis 2019, notamment avec la mise au point d’outillages permettant de passer très rapidement d’une configuration de vitrage à une autre. Un effort de développement est maintenu pour poursuivre les avancées dans ce domaine.

En termes de conception, les algorithmes sont optimisés, ce qui permet de réduire le temps de spécification à moins d’une heure. En phase de fabrication, un processus de montage innovant a été développé pour permettre de passer d’une configuration de store à une autre en moins de 20 minutes.

L’essentiel des équipements de production sont développés en interne et en co-ingénierie, ce qui permet à Immoblade d’avoir la main sur ses coûts unitaires de production. Ce niveau d’industrialisation est crucial pour Immoblade et permet de proposer à ses clients un haut niveau de spécifications tout en maîtrisant l’industrialisation.

Les succès

Des premiers clients et premières installations validées

Immoblade a effectué une première installation de son vitrage sérigraphié sur un établissement recevant du public : un bureau de poste situé à Rennes. Ce chantier, réalisé pour le compte de Poste Immo dans le cadre du programme ADEME Bâtiments Responsables, confirme l’intérêt de la solution en tant que protection solaire alternative aux systèmes dynamiques comme les brises-soleil orientables. Ce même client vient de passer commande pour un chantier similaire, cette fois dans les environs de Carcassonne.

Protection solaire

La société a également équipé de son MiniStore un bâtiment de bureau du Conseil Départemental de l’Ariège, ainsi que des logements de la RIVP, deuxième bailleur social parisien. Ce projet, également réalisé dans le cadre du programme ADEME Bâtiments Responsable, est le fruit d’une recommandation au maître d’ouvrage par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB).

Une commande attendue de manière imminente pour trois chantiers en MiniStore (comprenant également des prestations d’ingénierie) a été passée par la Direction Immobilière de l’Etat pour un montant total de 220k€ pour 3 bâtiments situés dans les Hauts de France. La livraison se fera au long du second semestre 2021, et des projets ultérieurs sont envisagés pour 2022.

Bureau conseil départemental de l'Ariège
La société a également reçu une commande pour la rénovation d’un lycée situé en région toulousaine, portant sur 130m² de vitrages.

Lycée Toulsain
En parallèle, le pipeline commercial d’Immoblade s’élève aujourd’hui à plus de 1 million d’euros, dont 29% clôturables d’ici fin 2021. La société est en négociations avancées avec de gros acteurs tels que, Bouygues construction, la Direction de l’Immobilier de l'État dans l’Ouest de la France, le ministère de la Justice, un grand groupe aéroportuaire.

Une solution conforme grâce à ses certifications

Immoblade dispose aujourd’hui de toutes les certifications obligatoires pour commercialiser ses produits (Enquête de Technique Nouvelle pour le produit MiniStore, CEKAL VI pour le produit Sérigraphie). Ses produits bénéficient d’une assurance responsabilité civile de 10 ans, correspondant aux standards de la filière.

Certains maîtres d’ouvrage imposent cependant des certifications supplémentaires :

  • ATEX : nécessaire pour les chantiers les plus importants. Immoblade dispose de tous les éléments nécessaires pour lancer la certification sur demande.
  • Titre V : permet d’intégrer Immoblade aux logiciels de calculs réglementaires de performance RE2020. L’obtention de cette certification, prévue fin 2021, permettra à la société d’accélérer son déploiement commercial en rendant sa technologie visible par tous les bureaux d’études techniques en France.
  • Avis technique: c’est le dernier niveau de certification, qui ne peut être obtenu qu’une fois que le procédé de production est finalisé et que plus aucune modification importante est envisagée au plan industriel.

Enfin, la société a récemment signé un accord de partenariat avec l’institut pour la transition énergétique NOBATEK/INEF dans le cadre d’un projet du programme d’innovation d’avenir (PIA). Cela permet à Immoblade de faire financer ses activités de R&D et de certification ATEX et Titre V par NOBATEK. Dans le cadre de ce projet également, le CSTB évalue les performances du produit d’Immoblade pour l’intégrer dans la RE2020.

NOBATEK INEF

Validation des performances énergétiques par le centre expert ​​NOBATEK/INEF4

Immoblade a missionné le centre de recherche NOBATEK/INEF4 pour l’accompagner dans l’évaluation des performances énergétiques de ses vitrages innovants intégrant des protections solaires. Dans ce cadre, le vitrage Sérigraphié d’Immoblade a été installé et monitoré au quotidien pour évaluer ses performances via la mise en œuvre d’équipements de mesures de l’énergie solaire transmise, l’éclairement dans le spectre UV visible, les conditions de températures intérieures/extérieures, etc. Un vitrage de référence faible émissivité a également été installé sur un module voisin afin de réaliser une étude comparative entre ces deux vitrages.

Cette étude a permis de confirmer l’efficacité du vitrage et présente les résultats suivants :

  • Le vitrage Immoblade Sérigraphié agit comme un vitrage avec une protection solaire intégrée.
  • Son coefficient de transmission thermique varie autour de la valeur 20% tout au long de l’année, ce qui est très bas et permet une bonne isolation du bâtiment équipé; Il est pertinent pour de grandes surfaces vitrées qui sont exposées au soleil et donc pour lesquelles il faut des protections solaires importantes.

Une même étude a été réalisée par NOBATEK/INEF4 pour évaluer les performances du MiniStore et voici les résultats obtenus :

  • Soumis aux mêmes conditions d’ensoleillement qu’un dispositif neutre, la cellule équipée du vitrage Mini-Store permet une réduction de température jusqu’à 2,5°C durant les journées fortement ensoleillées.
  • L’effet sur le facteur solaire est notable.
  • Le MiniStore a très peu d’impact sur l’éclairage intérieur en comparaison avec des vitrages standards.

De nombreux prix obtenus

Immoblade est lauréat de l’appel à projet “Vers des Bâtiments Responsables” de l’ADEME (Agence de la Transition Écologique) dans le cadre de la thématique « adaptation à long terme du bâtiment ». Grâce à ce prix, l’ADEME subventionnera notamment un projet de rénovation.

ADEME

En parallèle, Immoblade a obtenu différents labels :

  • Efficient Solutions de la Fondation Solar Impulse, qui labellise les solutions propres et rentables ayant un impact positif sur la qualité de vie.
  • Greentech Innovation, par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire. Ce label vise à distinguer les projets innovants et répondant aux enjeux des politiques publiques de transition écologique.

Ministère de la transition écologique

De plus, Immoblade fait partie des “100 start-up où investir en 2021”, selon le magazine Challenges qui lui octroie le prix de la startup 2021 dans la catégorie “industrie 4.0”.

Challenges start-up où investir

Le marché

Soutenue par les pouvoirs publics, la transition énergétique s'accélère dans le BTP

Les professionnels du secteur cherchent à réduire leur impact environnemental afin de répondre à la demande des maîtres d’ouvrage pour :

  • Des bâtiments plus performants.
  • S’adapter aux nouvelles réglementations.

Au cœur de ce processus de transition écologique, la priorité est donnée à la transition énergétique des bâtiments, à la fois dans le neuf et la rénovation.

Que cela concerne la rénovation ou les constructions neuves, les pouvoirs publics interviennent fortement :

  • Travaux de rénovation énergétique soutenues via des crédits d’impôt, subventions à l’achat d’équipements économes en énergie, prêts aidés, taux de TVA réduits, etc.
  • Constructions neuves via des dispositifs dédiés (labels, subventions, réalisation de bâtiments exemplaires) et au travers de l’évolution de la réglementation.

Sur le plan conjoncturel, les mesures de relance destinées à relancer l’économie à la suite de la crise de la Covid-19 représentent une opportunité de taille. Le gouvernement a présenté en septembre 2020 un plan de relance chiffré à 100 milliards d’euros, dont 6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique des bâtiments.

L’attrait de ces différents dispositifs, qui peuvent avoir un important effet de levier, impacte dès lors les carnets de commandes des professionnels de la filière et les incite à augmenter leurs ambitions en matière de performances énergétiques et thermiques des bâtiments.

Et alors que la tendance actuelle est à la haute technologie, dans le secteur du bâtiment, ce sont les solutions dites “low-tech” qui sont privilégiées pour accélérer cette transition énergétique. En effet, les maîtres d’ouvrage se détournent en partie des systèmes “high-tech”, qui combinent performance et complexité de mise en place et d’opération ainsi qu’une empreinte carbone relativement importante, pour leur préférer des systèmes “low-tech” proposant à la fois des performances sans complexité à l’usage et avec une empreinte carbone limitée.

Sur le secteur ciblé des fenêtres, un triple marché adressable

Immoblade apporte une réponse adaptée aux professionnels du bâtiment souhaitant accélérer leur transition énergétique. Plus précisément, les procédés innovants Immoblade sont très pertinents pour les :

  • Bâtiments professionnels.
  • ERP (Établissements recevant du public).
  • Bâtiments scolaires.
  • Universités.

Ces besoins sont actuellement couverts par plusieurs typologies de produits et plusieurs marchés. Immoblade adresse donc l’ensemble de ces secteurs et se présente comme un nouvel entrant sur les marchés classiques suivants :

  • Verre à contrôle solaire : ce marché mondial pèse environ 1,5-2 milliards d’euros.
  • Procédés électro & thermochrome : ce marché mondial pèse 40 millions de dollars en 2015.
  • Brises soleil orientables (BSO) : ce marché mondial pèse près de 200 millions d'euros en 2016.

Marché panneau solaire
Le marché adressable à l’échelle européenne est estimé à 1,1 milliards d’euros

Marché français traitements matériaux

La concurrence

Immoblade fait face à 2 types de concurrents :

  • Les solutions actives (ex. Brise-soleil orientable).
  • Les solutions passives (ex. verres à contrôle solaire).

Concurrent Immoblade

Immoblade se démarque de la concurrence par un positionnement affirmé d’innovation “low-tech”, orientée vers des solutions passives, sans entretien ni maintenance, génératrices d’économies d’énergie et affichant un bilan carbone plus favorable.

Sur le secteur cible de l’optimisation du rayonnement solaire, Immoblade se présente comme un nouvel entrant face aux acteurs existants.

Verre à contrôle solaire

Trois acteurs majeurs en France fournissent un nombre relativement important de miroitiers, eux-mêmes de taille variable, montant le verre en double-vitrage. Certains miroitiers appartiennent à des grands groupes (ex. Saint Gobain, NSG, GC), d’autres ont une taille intermédiaire (ex. Riou Glass), et il y a enfin un nombre important de petits acteurs.

Verres électrochromes

Cette technologie relativement nouvelle permet de modifier l’apparence du verre à volonté. Elle présente une certaine complexité à la mise en place (branchements, menuiseries spécifiques), en opération (besoin d’électricité pour fonctionner) et il subsiste des doutes sur leur durée de vie.. L’obstacle principal à leur diffusion reste leur prix très élevé, qui les réserve Il existe 2 acteurs majeurs (Sageglass de St Gobain & AGC), tous les deux contrôlés par des verriers de dimension mondiale.

Brises soleil orientables

Ce marché, très éclaté, est composé de quelques leaders bénéficiant d’une bonne reconnaissance de marque (Griesser, Warema, etc.), et d’une multitude de petits acteurs. La tendance est à la hausse des parts de marché du BSO, qui tend à se ralentir du fait principalement de déceptions sur les besoins de maintenance élevés.

Utilisation des fonds

Aujourd’hui, Immoblade recherche 650K€ en equity. Cette levée de fonds est complétée par 700k€ de prêts (accords de deux partenaires bancaires déjà obtenus) et 300k€ de subventions, également attribuées.

L'utilisation des fonds se fera selon la répartition suivante :

  • Equipements de production MiniStore : 740k€.
  • R&D et industrialisation : 495k€.
  • Effort commercial : 410k€.

Historiquement, la société a été financée à hauteur d’environ 1,3M€ répartis ainsi :

  • 175 k€ de capital initial.
  • 380 k€ d’apport en capital par des investisseurs.
  • 400 k€ de subventions.
  • 340 k€ de prêts.

Plan d'action

2018 à 2021 : R&D, conception et livraison des premiers bâtiments

Après plusieurs années de R&D et de prototypage, la société Immoblade a déposé 3 brevets pour la France et l’UE, et a validé l’ensemble des certifications lui permettant de commercialiser ses produits. Cela lui a permis de réaliser ses premières installations des solutions Sérigraphie et MiniStore.

MiniStore. 2021-2023 : lancement de la phase préindustrielle

Au terme d’une période de 3 ans au cours de laquelle Immoblade a consolidé son concept innovant de protection solaire passive, conférant aux bâtiments une efficacité énergétique immédiate sans coût de maintenance, l’entreprise amorce en 2021 la phase préindustrielle de son développement et l’extension de la propriété intellectuelle aux Etats-Unis.

La phase préindustrielle 2021-2023 permet à Immoblade de se mettre en situation d’accroissement de ses volumes de production, avec dès 2021, un triplement de sa capacité de production qui atteindra les 100m²/mois. En 2023, ce niveau de production sera de 2.700 m² pour MiniStore et 2.200 m² pour Sérigraphie (vs respectivement 440 m² et 385 m² en 2021). Pour les MiniStore, ce premier palier permet une baisse des coûts de production de 58% entre 2021 et 2023.

Les projections d’effectif – encadrement et personnel opérationnel – suivent une croissance progressive, au rythme du développement de l’entreprise. La phase préindustrielle passe de 15 à 30 collaborateurs (fin 2023). La force commerciale s’étoffe et atteint 6,5 personnes en 2023. Le personnel de production totalise 10 personnes. Un responsable de production et un technicien de production/chef d’équipe sont intégrés.

2024 : lancement de la phase industrielle

La phase industrielle atteinte dès 2024 et mature en 2025 permet d’atteindre une capacité de production de 15.750 m² pour MiniStore, activité principalement concernée par l’industrialisation. En 2025, les coûts unitaires de production de MiniStore auront considérablement baissés par rapport aux coûts 2021, sous l’effet conjugué des gains de productivité liés à l’investissement industriel (automatisation) et à la baisse du coût unitaire des matières premières (effet « volume »).

L’augmentation des volumes de production et de vente permet à Immoblade de franchir son seuil de rentabilité dès 2024, avec un chiffre d’affaires de 4,5 M€ en 2024, évoluant à 6,5 M€ en 2025, situant ainsi le niveau d’activité de l’entreprise à 132% de son point mort.

PLAN D'ACTION

La phase industrielle projette pour 2025 un effectif salarié de 50 collaborateurs, composé d’une force de vente de 10 personnes et un effectif de production (apprentis compris) de 27 salariés. Dès 2024, la fonction de responsable des achats sera créée.

Le futur / Objectifs

A 5 ans, Immoblade a l’ambition de devenir un acteur de référence pour la protection solaire performante, bas carbone et passive. Sa stratégie, au terme de sa phase de Recherche & Développement, de brevets et des premières étapes de certification, est de se développer sur le marché français, et valoriser l’entreprise en atteignant progressivement le stade industriel (2021-2025), avant de se déployer en Europe.

Solutions de sortie

Immoblade a pour objectif de devenir un acteur industriel de référence pour la protection solaire performante, bas carbone et passive.

Sur ce marché, la solution de sortie la plus probable est le rachat par un industriel d’un secteur connexe à Immoblade : Grands verriers, storistes ou encore constructeurs. Sur ce marché, les dynamiques stratégiques qui pourraient pousser à un rachat d’Immoblade sont multiples :

  • Complémentarité par rapport aux offres de l’acquéreur.
  • Recherche de synergies industrielles.
  • Volonté de développer/renforcer des activités ayant un impact environnemental positif.

Immoblade deviendra une cible d’intérêt sur ce marché dès lors que l’entreprise aura :

  • Rodé sa stratégie de distribution et atteint un taux de pénétration conséquent (3-5%).
  • Assuré une présence sur 3 ou 4 marchés à l’export.
  • Atteint une maturité industrielle avec une usine clé en main.



FAQ de la startup

Est-ce que je peux bénéficier d'une réduction d'impôt en investissant dans Immoblade ?

En investissant dans Immoblade, vous pourrez bénéficier d’une réduction de votre IR à hauteur de 25% du montant investi. Vous pouvez également choisir de bénéficier de déductions fiscales à la sortie sur les plus values réalisées en souscrivant au travers de votre compte PEA ou PEA PME.