Investir dans Agriloops (2022) avec Sowefund

Agriloops (2022) Les gambas françaises, éco-responsables et ultra-fraîches

Photo de l'entreprise

Agriloops a développé une technologie de rupture sur le marché de la crevetticulture. Basé sur les principes de l’économie circulaire et associé à différentes briques technologiques venant de l’industrie et du digital, les fermes permettent d’obtenir un produit unique : une gambas locale, zéro congélation, zéro antibiotique et éco-responsable.

Points forts

enter image description here

  • Agriloops est le seul acteur à avoir développé une technologie de production aquaponique en milieu salé afin d'associer production de gambas et maraichage ;
  • En se basant sur les principes de l'économie circulaire, le système Agriloops est plus éco-responsable car il permet d'éliminer les pollutions et d'économiser différents intrants (fertilisants, eau, etc.) ;
  • Cette technologie en circuit fermé et contrôlé est plus stable et plus pilotable que les technologies de production crevetticoles actuelles, ce qui permet une meilleure productivité et ainsi une meilleure rentabilité ;
  • La technologie Agriloops est protégée par un premier brevet et différents secrets d'affaire ;
  • L'entreprise a mis en place une équipe scientifique solide et expérimentée, soutenue par différents partenaires de renom.

L'équipe

Pernelle Moulin
Pernelle Moulin
Production & Project Manager
Benoit Hillion
Benoit Hillion
Production & Project Manager
Alexandra Falicon
Alexandra Falicon
Business Development
Reste de l'équipe
Reste de l'équipe
6 personnes

Advisor / conseil

Antoine Hubert
Antoine Hubert
CEO d'Ÿnsect
Alexis Angot
Alexis Angot
Co-fondateur Ÿnsect
Florent Sudraud
Florent Sudraud
Orsay Group
Olivier Guize
Olivier Guize
Président Agro Invest
Sylvain Delord
Sylvain Delord
Consultant Aquacole
Alexandre Beljean
Alexandre Beljean
Vétérinaire Aquacole
Gérard Higuinen
Gérard Higuinen
Ex Président Pomona
Anne Toupé
Anne Toupé
BNP Paribas Développement

La problématique

Les produits de la mer sont les protéines animales qui connaissent la plus forte croissance

En moins de 50 ans, la consommation mondiale de protéines animales a doublé et devrait augmenter de 70% pour nourrir l'ensemble de la population en 2050.

La filière qui a la croissance la plus importante est celle des produits de la mer, avec une croissance annuelle supérieure à 5 %. Elle représente une production de 80 millions de tonnes pour 205 milliards d’euros.

Depuis quelques années, les produits de la mer issus de la production aquacole pour la consommation humaine représentent plus de 50 % de la consommation mondiale.

L’aquaculture : un enjeux stratégique français et européen

L’Europe a une balance commerciale déficitaire en protéines puisqu'elle en importe 70% en moyenne. C’est pourquoi, l’indépendance protéique est un sujet très stratégique en Europe.

Cette problématique est particulièrement forte en France où le déficit des échanges agricoles et agroalimentaires est établi à -4,4 milliards d’euros pour les produits aquatiques.

Il s’agit du second secteur agricole le plus déficitaire en France et l’aquaculture a son rôle à jouer afin de renforcer la souveraineté française sur ce marché.

L’aquaculture : un élevage efficace mais de forts enjeux pour devenir durable

L’élevage aquacole est un élevage intrinsèquement efficace car les espèces aquacoles ont des taux de conversion beaucoup plus faibles que les espèces terrestres.

Le développement français de l’aquaculture, en s’appuyant sur les principes de l’économie circulaire à l’instar de la technologie que développe Agriloops, permettra donc aussi de répondre à de forts enjeux de durabilité sur les produits aquatiques.

La crevette : un marché solide et une demande forte de durabilité et de transparence

La crevette est une espèce aquacole marine majeure qui jouit d’un marché très important, évalué à plus de 120 000 tonnes au total en France, soit plus d’1 milliard d’euro.

On observe une forte croissance de la demande pour des produits durables et de haute qualité alors que l’industrie fait encore face à différents problèmes sociaux et environnementaux : environ 80% des crevettes que nous consommons en France sont des produits congelés, qui ont voyagé des milliers de kilomètres dans des containers avant d’être cuites puis vendues sur les étals.

Ces crevettes sont élevées avec un fort impact sur l'environnement en raison de la pollution et de la dégradation des écosystèmes côtiers, et dans certains cas de la déforestation des mangroves.

De plus, la crevette est une espèce sensible qui a été touchée par de graves épidémies ces dernières années, qui ont eu des conséquences importantes sur le marché mondial.

enter image description here

Le concept

Agriloops a développé des fermes permettant d'élever localement et de manière éco-responsable des crevettes. Ce système permet d'obtenir un produit frais, que l'on peut appeler gambas, en raison du gros calibre des crevettes produites.

Des gambas uniques pour répondre à la demande des consommateurs

Grâce à son système de production, Agriloops peut produire de manière locale des gambas qui sont vendues fraîches, sans jamais avoir été congelées, afin de préserver leurs qualités organoleptiques et nutritionnelles.

La très forte sécurité sanitaire apportée par le circuit fermé, associée au monitoring, permet d'élever des gambas sans antibiotiques et ainsi de répondre à une demande de plus en plus forte.

enter image description here

Une nouvelle technologie de production : l’aquaponie en eau salée

Agriloops élève ses crevettes dans des bassins aquacoles et maintient la qualité de l’eau et de l’environnement de production grâce à des systèmes de filtrations biologiques et mécaniques. Ces outils permettent d’avoir un système de production à la fois pilotable, plus stable et plus productif.

Le système de filtration biologique renferme différentes bactéries qui permettent de recycler l’eau riche en effluents crevetticoles en une eau riche en fertilisants naturels.

Cette eau est ensuite utilisée dans une serre à proximité pour co-produire différents fruits et légumes. Cette technique s’appelle l’aquaponie et la société l'adapte pour la première fois en milieu salé.

Ce modèle permet d’améliorer la durabilité et la résilience du système en se basant sur les principes de l'économie circulaire, et permet d’avoir une meilleure rentabilité.

Un milieu salé sans pertes de rendement

Même si cela est contre intuitif, les fruits et légumes produits en eau salée au sein du système d’Agriloops ont des rendements similaires à la production hors-sol traditionnelle tout en ayant plus de goût.

Grâce à cette technique de production, Agriloops est capable de co-produire différents fruits et légumes en utilisant l'eau des gambas. Cette eau riche en fertilisants naturels, mais aussi plus salée, leur permet d'obtenir de meilleures qualités gustatives et nutritionelles, et ainsi de produire, le tout sans aucun pesticide :

  • Une tomate cerise avec plus de sucres, plus de Vitamine C et plus charnue ;
  • Un mélange de jeunes pousses composé d’espèces originales réputées pour leur goût et leur rareté.

enter image description here

Produits / services

Agriloops, première entreprise à développer l'aquaponie en milieu salé

L'aquaponie permet à Agriloops de diminuer les charges liées au compartiment aquacole et végétal.

D'un côté, l'eau des gambas est dépolluée par les plantes au lieu d'utiliser une solution technique complexe et coûteuse en énergie. De l'autre côté, les plantes sont fertilisées par l'eau des gambas, ce qui diminue les besoins en fertilisants.

De plus, en utilisant l'eau à la fois pour les gambas et les végétaux, Agriloops diminue de 90% sa consommation en eau.

Enfin, la société augmente aussi ses profits par la vente des différents fruits et légumes qu'elle produit en plus des gambas.

Mise en place d’un jumeau numérique des fermes

La digitalisation des données de production grâce à différents systèmes de monitoring et leur analyse par des outils d’Intelligence Artificielle permet d’avoir :

  • Un contrôle optimal afin de produire mieux avec plus de respect des animaux et des plantes ;
  • Une amélioration continue du système de production grâce à
    l’agrégation et l’analyse des données ;
  • Une maîtrise totale de la sécurité sanitaire pour une production sans risques et sans traitements pesticides ou antibiotiques ;
  • L’automatisation de différentes étapes pénibles et chronophages.

Un outil de production à la fois modulaire et polyvalent

L’atelier aquacole est composé de plusieurs briques identiques mais séparées spatialement. Cela assure à Agriloops :

  • Un développement industriel optimal ;
  • Des investissements en R&D réduits ;
  • Une sécurité sanitaire maximale.

De plus, Agriloops développe des unités de production polyvalentes, c'est-à-dire multi-espèces, afin de rentabiliser les coûts d’ingénierie.

Cette polyvalence permettra à la société à l’avenir d’accueillir différentes espèces aquacoles en modifiant seulement certains modes d’opérations et certains paramètres.

Chaque unité de production est donc standardisée et automatisée avec des équipements sélectionnés pour leur scalabilité.

Valeur ajoutée et éléments différenciants

Agriloops, premier projet à développer des unités industrielles d’aquaponie en eau salée en Europe

Le passage de l’eau douce à l’eau salée représente une forte innovation dans le domaine.

Il a été nécessaire de travailler pendant plusieurs années en laboratoire puis au sein de la ferme pilote afin de démontrer la preuve de concept et lever les verrous qui permettent de mettre en place un système comme le milieu salé d’Agriloops.

Comparé à l’aquaculture marine seule, l’intérêt du passage de l’eau douce à l’eau salée est double :

  • Agriloops co-produit des légumes en plus des produits de la mer pour un coût OPEX et CAPEX moindre, ce qui lui permet d’avoir une meilleure rentabilité et donc des prix compétitifs avec un modèle de production attractif ;
  • L’aquaponie lui permet d’assurer une meilleure durabilité du système et une logique d’économie circulaire via la co-production de légumes.

Comparé à l’aquaponie en eau douce, l’intérêt du passage à l’eau salée est aussi double :

  • Agriloops produit des espèces aquacoles marines, et donc à plus haute valeur ajoutée que les espèces d’eau douce, et ainsi peut rentabiliser la partie aquacole, soit l’atelier le plus coûteux en termes de CAPEX ;
  • La société produit des légumes plus originaux et avec plus de goût dû au milieu salé.

Un trio technologique gagnant pour des produits durables, de haute qualité et à des prix compétitifs

  1. Agriloops utilise la technologie de circuit fermé en "eau claire" pour une meilleure scalabilité
  • Le fait d'être en circuit fermé assure une meilleure sécurité sanitaire, un meilleur contrôle du milieu et permet d'opérer la production n'importe où ;
  • Pour être en "eau claire", l'entreprise utilise différents systèmes de filtrations pour maintenir la qualité de l'eau, ce qui rend le système plus pilotable et permet d'assurer une meilleure stabilité, même avec une forte productivité.
  1. L'entreprise a mis en place un jumeau numérique de ses fermes
  • Le circuit fermé « en eau claire » permet d’utiliser plus facilement du monitoring et donc de récupérer énormément de données afin d’avoir un meilleur contrôle ;
  • Le jumeau numérique permet d'avoir une amélioration continue du système.
  1. La société se base sur sa technologie unique d'aquaponie en eau salée pour améliorer le bilan de ses fermes
  • Plus de résilience, avec deux sources de revenus ;
  • Plus de rentabilité, car plus de revenus mais aussi une diminution des coûts de production ;
  • Plus de durabilité car on recycle les effluents polluants des crevettes (ammoniaque) en fertilisant naturel (nitrate, assimilable par les plantes).

Ce trio permet de produire des produits de haute qualité à des coûts de production et des prix compétitifs.

Une stratégie de propriété intellectuelle

Afin d’assurer la pérennité de l’entreprise et être en capacité de pouvoir proposer sous franchise ses technologies, Agriloops a déposé un premier brevet protégeant son aquaponie en milieu salé et la société travaille sur différents secrets d’affaires autour de la production de crevettes en circuit fermé.

Stratégie d’acquisition

Aujourd’hui Agriloops commercialise la production de sa ferme pilote, que ce soient les gambas ou les fruits et légumes, à une vingtaine de clients que la société a ciblé à la suite des différentes études de marché.

Validation de la qualité des produits via la vente directe

Agriloops a d’abord travaillé en direct avec différentes typologies de clients afin de tester le marché :

  • Des chefs de restaurants bistronomiques, gastronomiques ou étoilés comme Peska, Les Tourelles et IMA ;
  • Des poissonneries de supermarché comme Super U ou Leclerc et des poissonniers de la métropole rennaise ;
  • Des acteurs de la gastronomie renommés comme le Chef de l’Élysée ou l'Hôtel Le Ritz.

enter image description here

Validation du positionnement via la commercialisation avec des grossistes

Une fois la qualité premium des produits validée auprès de clients directs, Agriloops a réalisé des essais avec des grossistes qui maîtrisent la chaîne logistique et peuvent ensuite redistribuer les produits aux chefs, aux poissonneries et aux supermarchés comme :

  • Pomona ;
  • Marie Luxe.

Un partenariat a été mis en place et Agriloops commercialise ses produits avec ces différents acteurs. Cette étape a permis de valider le positionnement de l’offre et de récupérer différentes Lettres d’Intérêt qui viennent sécuriser les volumes que la société aura à écouler avec Mangrove #1 qui produira 25 tonnes de crevettes et 70 tonnes de légumes.

Prospection pour le modèle de franchise

Agriloops échange d’ores et déjà avec différents potentiels clients qui sont actuellement positionnés sur toute la chaîne de valeur :

  • Des industriels leaders sur le marché de la crevette, présents en
    France et dans d’autres pays européens ;
  • Des coopératives et des éleveurs traditionnels à la recherche de
    diversification ;
  • Des acteurs en amont qui souhaitent passer à la production ;
  • Des acteurs à l’aval qui veulent sécuriser leurs approvisionnements et se différencier.

Modèle économique

Le modèle économique de l’entreprise et son développement commercial se déroulent en trois phases :

  • Phase Pilote – Ferme pilote permettant de maîtriser les procédés et développer les itinéraires techniques.

Cette première phase avait pour objectif de commercialiser la production des outils pilotes afin de valider les prix, les canaux de distribution et récupérer des lettres d’intérêt pour sécuriser la phase suivante.

  • Phase MANGROVE#1 - Un démonstrateur permettant de démontrer la scalabilité de la technologie en 2023/2024.

Cette première ferme à échelle commerciale jouera un rôle de démonstrateur mais sera aussi rentable et générera du revenu grâce à la vente des produits majoritairement à des grossistes.

  • Phase FRANCHISE – Il s’agira enfin de commercialiser les modèles de ferme à plus grande échelle.

Ainsi, Agriloops pourra proposer un outil clef en main et déployer un réseau de fermes en Europe et dans le monde sous la forme de joint-venture puis de franchises. Le réseau de fermes permettra ensuite de générer des bénéfices sous la forme de royalties.

Pilote et Mangrove #1 : Agriloops, producteur et vendeur de gambas et fruits & légumes

Il s’agit de générer du revenu par la vente des produits premium via différents circuits de distribution déjà en place et auprès de différents types de clients.

L’objectif sera ensuite de se positionner au prix du marché premium grâce à l’amélioration des performances, qui sera rendu possible par la meilleure productivité de Mangrove #1, comparé à la ferme pilote, soit un meilleur outil de production, plus de monitoring, plus de stabilité, etc.

Enfin, concernant les fruits et légumes, Agriloops sera au prix du marché des fruits et légumes frais locaux et/ou Agriculture Biologique.

Mangrove #1 produira 25 tonnes de crevettes et 70 tonnes de légumes, pour un CAPEX de plus de 5 M€, générant un chiffre d’affaires de 1,38 M€ et un temps de ROI de plus de 10 ans.

Franchise : Agriloops, solution de fermes aquaponiques clefs en main

Une fois les technologies éprouvées à grande échelle et le modèle démontré en passant par les grossistes, Agriloops aura toutes les clefs en main pour déployer son modèle sous franchise.

Agriloops reste flexible au niveau de la propriété et du financement industriel des installations afin d’assurer un développement rapide. En fonction des opportunités et de l’environnement économique, le business model le plus pertinent sera choisi selon les conditions du marché et la stratégie retenue par le conseil d'administration à ce moment-là.

Sur le moyen terme, un développement européen et international

Sur le moyen terme Agriloops privilégie la franchise et prévoit de se rémunérer de deux manières :

  • Sur chaque nouveau contrat avec un fixe, représentant le « coût
    d’entrée » pour pouvoir utiliser les licences ;
  • De manière récurrente en récupérant un pourcentage du chiffre d’affaires de chacune des fermes sous franchise.

Agriloops pourra facturer ses clients de cette façon grâce au retour sur investissement des unités de production qui produisent près de 250 tonnes de crevettes avec un ROI de moins de 3 ans et un EBITDA de plus de 6 M€/an pour ses clients.

Le modèle de franchise permettra à Agriloops de se développer au niveau national et international et d’implanter ses fermes autour des grandes métropoles européennes, nord-américaines et japonaises.

Agriloops prévoit l’implantation d’une quarantaine de sites sur ces trois territoires à l’horizon 2030, soit la production de 20 000 tonnes de produits de la mer et 60 000 tonnes de légumes, pour un chiffre d’affaires de 130 M€.

« Economics » des différents modèles de fermes

enter image description here

Les succès

Une ferme pilote qui a permis de développer, breveter et maîtriser la technologie

Agriloops travaille depuis mi-2019 au sein de sa ferme pilote à Rennes et ces dernières années de R&D ont permis :

  • De tester des dizaines de lots ;
  • De comparer de nombreux paramètres ;
  • De définir l’environnement optimal pour les gambas et les fruits et
    légumes.

Agriloops a ainsi développé :

  • Un milieu contrôlé à la fois adéquat pour la production crevetticole mais aussi végétale ;
  • De nouveaux protocoles et de nouveaux designs de production afin d’atteindre des rendements supérieurs aux productions classiques.

Cette nouvelle technologie a été brevetée et permet à Agriloops d’atteindre des performances de manière stable et répétée.

Cette étape pilote a aussi permis de commercialiser la production...

Agriloops travaille en direct :

  • Avec des chefs étoilés et des restaurants gastronomiques afin de valider la qualité de ses produits ;
  • Avec des grossistes qui commercialisent aujourd’hui les gambas et les fruits et légumes et qui ont confirmé le positionnement d'Agriloops.

... et d'avoir des retours unanimes sur la qualité des produits

Les retours ont été unanimes : le goût, la texture ainsi que la couleur très prononcée font de leurs gambas et fruits et légumes des produits uniques comparé à ce que l'on peut retrouver sur le marché actuellement.

De nombreux partenaires renommés accompagnent le projet

enter image description here

Le projet Agriloops a déjà été récompensé plusieurs fois par son écosystème

Les travaux de recherche ont permis à Agriloops de gagner plusieurs concours dès sa création en 2016 :

enter image description here

Plus récemment, Agriloops a été sélectionné pour participer à la 1ère édition du programme : French Tech Agri20.

enter image description here

Ce programme a pour objectif de faire émerger des champions technologiques proposant des innovations de rupture répondant aux principaux défis alimentaires et agricoles.

Le marché

Les gambas : un marché attractif mais largement dominé par des produits importés hors Union Européenne

Sur plus de 580 espèces aquacoles élevées au niveau mondial, la crevette Penaeus vannamei arrive en troisième position après la carpe et le tilapia avec plus de 3,7 millions de tonnes/an : elle représente donc la première espèce élevée en milieu marin.

Avec 15 % de la valeur du commerce de produits de la mer, les crevettes représentent le premier groupe des produits aquatiques échangés au niveau mondial.

Depuis 2012, les crustacés – en premier lieu les crevettes – sont devenus le principal poste d’importation (en valeur) de l’Union Européenne pour les produits de la mer.

Une demande de qualité, de durabilité et de proximité de plus en plus forte de la part des consommateurs

Depuis 5 ans, la moitié des français se sont engagés dans la consommation durable en achetant des produits équitables, locaux ou Agriculture Biologique : les français sont en demande de produits « engagés » et sont prêts à payer plus cher.

80 % des consommateurs français de produits de la mer sont à la recherche de produits plus durables.
Le premier frein à la consommation de crevettes en France est la durabilité des produits et le deuxième la qualité.

Agriloops se positionne sur le segment des crevettes premium

Avec ses gambas locales, Agriloops se positionne sur le marché des crevettes premium soit des crevettes de gros calibres - supérieures ou égales à 25 g – souvent labellisées et marketées.

Les 3 zones de consommation principales de ces crevettes premium sont :

  • Les États-Unis (99 000 tonnes / 1,98 Md €) ;
  • L’Union Européenne (52 000 tonnes / 1,2 Md €) ;
  • Le Japon (34 600 tonnes / 1 Md €).

Les Français sont les deuxièmes consommateurs de crevettes en Europe avec plus de 80% de la consommation importée , soit un marché dominé par des produits décongelés et cuits pouvant impliquer une dégradation de la chair et des qualités organoleptiques.

La consommation de crevette française s’élève à plus de 100 000 tonnes au total pour un marché de plus 1 milliard d’euros avec une croissance annuelle en valeur de plus de 5 % et un marché premium d’environ 11 000 tonnes et 250 millions d’euros.

Le marché des crevettes premium est aujourd’hui dominé par les crevettes Agriculture Biologique et Label Rouge

Le segment est aujourd’hui dominé par les producteurs de Madagascar qui écoulent jusqu’à 8000 tonnes de crevettes premium par an, ce qui représente plus de 70% des volumes premium.

Tout comme Agriloops, certaines jeunes entreprises françaises sont aussi en phase de développement et se positionnent aussi comme alternative via des systèmes de production crevetticoles en circuit fermé.

Les fruits et légumes, le marché connexe d’Agriloops : une nette progression de la demande pour la durabilité

Le marché des fruits et légumes frais est estimé à plus de 15 milliards d'euros et plus de 5 millions de tonnes en France. Bien que le consommateur soit à la recherche de nouveaux produits de haute qualité, goûteux, locaux et qui répondent aux enjeux de durabilité, l'offre présente sur ce marché se renouvelle peu.

Le segment de l’Agriculture Biologique est d’ailleurs en nette progression ces dernières années. Avec ses légumes premium et sa proposition de valeur, Agriloops se positionne sur ce segment avec le mesclun (33 000 tonnes et 200 M€) et les tomates cerises (21 000 tonnes et 126 M€).

enter image description here

La concurrence

Les modèles d'aquaponie avec des espèces d’eau douce

Agriloops est le premier projet européen développant un savoir-faire industriel d'aquaponie en eau salée.

De nombreuses initiatives existent en aquaponie en eau douce avec des espèces à plus faibles valeurs ajoutées (tilapia, perches, truites).
La barrière technologique à l'entrée du passage de l'eau douce à l'eau salée est très importante, ce sujet demeurant très peu abordé au niveau académique et quasi inexistant à l'échelle industrielle.

De plus, les résultats des cartographies PI montrent une faible protection sur le sujet ce qui a permis à l'entreprise de déposer un premier brevet.

La crevetticulture traditionnelle : durabilité et qualité des produits à améliorer

Les acteurs actuels et reconnus de l'aquaculture traditionnelle de crevettes sont nombreux, mais peu technologiques avec des approches de production à faible coût et des impacts environnementaux parfois désastreux.

La production Agriculture Biologique ou Label Rouge de Madagascar se distinguent des autres acteurs grâce à leur qualité. Toutefois, bien qu'étant des produits haut de gamme, ils restent surgelés, transportés sur de longues distances et s'inscrivent dans un système ouvert, ce qui les exposent à de forts risques sanitaires.

La crevetticulture en circuits fermés en eau claire (« clearwater RAS ») ne valorise pas de co-produits

Les acteurs aquacoles en « clearwater RAS » utilisent un système de filtration biologique et mécanique qui leur permet de contrôler au mieux leur système et la qualité de l’eau.

Agriloops utilise les mêmes technologies pour la partie aquacole des systèmes aquaponiques. Cependant, ces derniers ne recyclent pas leurs effluents en les fertilisant mais utilisent à la place un dénitrificateur coûteux en énergie afin de dépolluer leurs eaux.

Ils ont donc une charge supplémentaire qu’Agriloops, quant à lui, transforme en produit via la co-production de différents légumes.

La crevetticulture en circuits fermés en « Biofloc » a un contrôle limité de son système

Ces acteurs n’utilisent pas de système de filtration biologique et mécanique pour maintenir la qualité de l'eau. Au contraire, ils laissent se développer un écosystème composé de différents micro-organismes directement dans le milieu d’élevage afin de former ce qu'on appelle un "biofloc".

Cet écosystème peut réguler l'environnement mais il est difficilement pilotable et entraîne une visibilité très réduite du milieu de production, empêchant tout monitoring visuel, et réduisant ainsi fortement le contrôle du système et du cheptel.

De plus avec cette technique, la co-production de différents légumes est compromise car les effluents sont en majorités utilisés par la communauté de micro-organismes et ne peuvent donc ensuite être assimilés par des plantes. Enfin, cette technique fait face à des limites biologiques fortes qui obligent à avoir une productivité plus limitée. Dans un contexte de crise énergétique, produire moins en utilisant la même quantité d’énergie est un désavantage à la fois sur le plan environnemental et économique.

enter image description here

Utilisation des fonds

Agriloops recherche 5M€ pour le financement de sa ferme Mangrove #1 et les prochaines étapes de développement :

  • 24 % : Recherche & Développement ;
  • 23 % : Dettes & frais ;
  • 18 % : Industrialisation ;
  • 17 % : Commercialisation & Marketing ;
  • 9 % : Production ;
  • 9 % : Autres charges.

Répartition des dépenses

enter image description here

Plan d'action

enter image description here

2023-2024 : Mangrove #1, un démonstrateur commercial rentable

Cette levée de fonds a pour but de financer Mangrove#1, le démonstrateur commercial qui aura une capacité de production de 25 tonnes de gambas et 70 tonnes de fruits et légumes par an.

L'objectif sera de démontrer que la technologie fonctionne en situation de production réelle et à grande échelle.

Mangrove#1 aura un objectif de rentabilité et surtout de continuer la R&D afin de pouvoir proposer dès 2024 des fermes à plus grande échelle.

La confirmation de ces chiffres prouvera la viabilité et la rentabilité de la technologie Agriloops.

A partir de 2024 : Le déploiement du réseau de franchises

Une fois la viabilité technologique, la rentabilité et le passage à échelle validés, Agriloops enclenchera le déploiement de son réseau de franchises, permettant ainsi de générer des revenus récurrents sous forme de redevances annuelles (droit d'entrée et royalties).

Le futur / Objectifs

Au cours des deux prochaines années, Agriloops se concentrera sur la réalisation et l’exploitation de son démonstrateur industriel Mangrove #1.

Les objectifs principaux seront le passage à l'échelle, l'amélioration des performances et la finalisation d'un double numérique des fermes. Cela permettra de créer un outil d’aide à la décision qui sera clef dans la mise en place des franchises.

En parallèle, Agriloops finalisera le modèle de franchise en continuant d’échanger avec de potentiels prospects et en sélectionnant des premiers partenaires cruciaux pour son déploiement.

Dès 2024, l’entreprise entamera sa phase d’internationalisation au travers d’une stratégie de vente de franchise de ses fermes aquaponiques pour devenir le leader mondial de la crevette haut de gamme et de l'aquaculture durable.

Aujourd’hui, le modèle se concentre exclusivement sur la crevette et quelques variétés de légumes, mais demain la technologie des fermes aquaponiques pourra être transposée à d’autres espèces aquacoles d’eau salée également à haute valeur ajoutée.

Ainsi, Agriloops se positionne comme le créateur de la ferme de demain grâce au développement d’un outil productif, éco responsable et polyvalent qui permettra d’implanter un réseau mondial de fermes autour des grandes métropoles mondiales.




FAQ de la startup

Quelle consommation énergétique d'agriloops ?

La part des OPEX représentant l’énergie (électricité + chauffage) est d’environ 10% : Électricité à 5% + Chauffage à 4%. Afin de réduire les risques liés à la hausse des coûts de l’énergie, Agriloops avec des cabinets d’ingénieries pour améliorer son efficacité énergétique et donc réduire sa consommation électrique et calorique de manière significative, afin d’absorber l’inflation sur ce poste au maximum. A titre d’exemples, Agriloops choisi une serre plastique à double paroi au lieu d’une serre verre afin d’améliorer l’isolation et la société a choisi d’utiliser une chaudière biomasse couplée à du solaire thermique car ces énergies sont renouvelables, moins coûteuses en OPEX et moins soumises à l’inflation. La société discute aussi avec des fournisseurs de panneaux solaires nouvelle génération afin d’avoir à la fois des panneaux solaires thermiques et photovoltaïques. Ainsi, malgré une augmentation de 48% du coût de l’électricité et de 14% du coût du chauffage par rapport aux premiers prévisionnels, Agriloops a réussi à limiter l’augmentation des coûts de production sur ce poste à 8% grâce aux économies d’énergie. Le contexte énergétique actuel souligne d’autant plus l’intérêt d’avoir des technologies qui permettent d’avoir des hautes productivités pour une même surface et donc un même coût énergétique.

Que sont les gambas ?

Terme utilisé sur le marché de la crevette afin de désigner une crevette de gros calibre (au moins supérieur à 20g).

Que signifie "Biofloc" ?

Le biofloc est un système d’élevage avec faible renouvellement d’eau au sein duquel se développe une population diversifiée de micro-organismes (micro-algues, zooplanctons et bactéries) associée à de la matière organique. Cette population forme les floculats, d'où le nom de "biofloc".

Qu'est-ce qu'une entreprise "scalable" ?

Une entreprise scalable est une entreprise capable de soutenir, à la fois sur les plans économique et opérationnel, une croissance forte et rapide. Elle doit être en mesure de : produire davantage, de maintenir sa performance, de réaliser en parallèle des économies d’échelle, c’est-à-dire de réduire le coût de production unitaire moyen du produit ou du service proposé.

Que sont les OPEX ?

Les dépenses d'exploitation, abréviées en OPEX (pour operating expenses), sont des charges supportées par une entreprise pour les besoins de son activité. Il s'agit des dépenses inhérentes à l'activité elle-même.

Que sont les CAPEX ?

Les dépenses d'investissement, ou CAPEX (de l'anglais capital expenditure) concernent les immobilisations, c'est-à-dire les dépenses qui ont une valeur positive sur le long terme.

Qu'est-ce que la crevetticulture ?

La crevetticulture est une partie de l'aquaculture basée sur l'élevage de crevettes pour l'alimentation humaine, tant en eau douce qu'en eau de mer.

Qu'est-ce que l'hydroponie ?

La culture hydroponique est une technique de production de végétaux "hors-sol". Cela signifie que les racines des plantes cultivées ne plongent pas dans le sol, mais dans un liquide nutritif. Ainsi les racines captent directement dans ce liquide les éléments nécessaires à la croissance de la plante. En hydroponie "classique", les éléments nutritifs sont apportés via des engrais chimiques.

Qu'est-ce que l'aquaculture ?

Production d'organismes aquatiques en eau douce, saumâtre ou marine et dans des conditions contrôlées par l'homme. Il peut s'agir de végétaux (algues) ou d'animaux ( poissons, crustacés, mollusques, etc.). L'aquaculture peut être réalisée en milieu naturel (en pleine mer, dans des étangs, etc.) et dans ce cas-là il plus est difficile de contrôler les rejets, les maladies et les risques liés à l'élevage. Elle peut aussi être réalisée dans des bassins aquacoles, en "hors sol", ce qui permet de contrôler plus facilement la production, les rejets, etc.

Est-ce que je peux bénéficier d'une réduction d'impôt en investissant dans Agriloops ?

En investissant dans Agriloops, vous pourrez bénéficier d’une réduction de votre IR à hauteur de 25% du montant investi. Vous pouvez également choisir de bénéficier de déductions fiscales à la sortie sur les plus values réalisées en souscrivant au travers de votre compte PEA ou PEA PME.