Lify Air Détection et prévention des allergies aux pollens

Photo de l'entreprise

Lify Air révolutionne la prévention des allergies aux pollens, en inventant la première solution combinant capteurs innovants et intelligence artificielle pour alerter les allergiques avant l'apparition des symptômes.

Points forts

enter image description here

  • Une innovation de rupture, basée sur une technologie propriétaire unique au monde développée en collaboration avec le CNRS et protégée par un brevet
  • Des expérimentations en cours dans 3 régions françaises en partenariat avec des délégataires de services publics cotés au CAC 40, des associations de surveillance de la qualité d'air et des collectivités territoriales importantes
  • Lify Air est lauréate du concours i-Lab 2020 (Bpifrance / Ministère de la Recherche), bénéficiaire d'une subvention de 250k€
  • Un modèle scalable à l'international sur une problématique de santé publique mondiale qui touchera 50% de la population en 2050, portée par des fondateurs à forte expérience entrepreneuriale.

L'équipe

Jérôme Richard
Jérôme Richard
Co-fondateur | CEO
Johann Lauthier
Johann Lauthier
Co-fondateur
Houssam El Azari
Houssam El Azari
Mathématicien | Data Science
Matthieu Jeannot
Matthieu Jeannot
Technicien Electronique & Electromécanique
Louis Richard
Louis Richard
Infrastructure et développement informatique
Esso-Ridah Bleza
Esso-Ridah Bleza
Mathématicien | Data Science
Nathan L'Huillier
Nathan L'Huillier
Technicien Qualité et Achats

La problématique

Les affections allergiques respiratoires sont la 4ème maladie chronique la plus répandue dans le monde. Les occurrences de ces affections ont doublé en 20 ans et ont été multipliées par 10 en 50 ans ; elles touchent 25% de la population mondiale, soit 130 millions de personnes en Europe. 17 millions de Français sont spécifiquement allergiques aux pollens, et 3 millions sont asthmatiques.

Les affections allergiques respiratoires sont la première cause de perte de productivité dans le monde : en France la rhinite allergique persistante est à l'origine de 7 millions de journées de travail perdues par an. Le coût global des allergies aux pollens en France se monte à plus de 15 Mds€ en intégrant les conséquences de l'absentéisme et du présentéisme. En effet, des études récentes montrent que le coût global d'un patient allergique est au minimum de 1 000€ par an.

L'allergie est une inflammation chronique. Seules deux solutions permettent de diminuer les symptômes : éviter l'exposition aux pollens (télétravail, éviter les parcs et jardins, se laver les cheveux, etc.) ou prendre des antihistaminiques le plus tôt possible, idéalement dès l'exposition au premier spécimen d'allergène, pour bloquer ou au moins diminuer drastiquement les symptômes. Face à ce constat, les méthodes d'alerte actuelles, a fortiori prédictive, ne sont pas efficientes.

enter image description here

En effet, en France, la méthode d'analyse et d'alerte actuelle, repose sur un réseau de seulement 72 points de collecte sur tout le territoire. Ces dispositifs font l'objet de prélèvements manuels et d'analyses microscopiques, provoquant un décalage supérieur à 10 jours des données produites, rendant impossible observation et alerte en temps réel.

enter image description here

En résumé, deux principales limites sont posées au développement de méthodes préventives pour accompagner les allergiques et asthmatiques : d'une part les faibles fiabilité et quantité des données disponibles et d'autre part l'incapacité à obtenir ces données en temps réel. En 2014, l'ANSES publiait un rapport pointant du doigt la faiblesse de la détection et la nécessité de mettre en oeuvre des mesures efficaces. Mais à ce jour, aucune approche n'a permis de répondre complètement à la problématique.

Le concept

Créée en Novembre 2018, la société LIFY AIR se donne comme objectifs de détecter en temps réel et de prédire à 3 jours la présence de pollens dans l'air pour améliorer le quotidien des allergiques et minimiser les coûts économiques en France et dans le monde.

enter image description here

Pour atteindre ces objectifs, LIFY AIR développe un "Framework" innovant basé sur un réseau de capteurs, une application collaborative et un logiciel expert capables de :

  • Détecter, cribler et compter les différents pollens en temps réel
  • Prédire en avance les phases de pics polliniques
  • Informer les personnes allergiques et asthmatiques, y compris de façon personnalisée
  • Rappeler les bonnes pratiques en cas de pics polliniques
  • Accompagner à termes les collectivités dans leurs choix de végétalisation.

Produits / services

enter image description here
Le capteur
Le capteur Lify Air observe automatiquement les pollens en temps réel. Conçus sur des bases scientifiques issues d'une collaboration avec le CNRS, ces capteurs de petite taille et peu coûteux permettent un déploiement en réseau dense, en proximité des sources d'émissions et des populations.

Le capteur mesure également d'autres paramètres, tels que la température, la pression atmosphérique et l'humidité, qui ont une influence sur le cycle de floraison des végétaux et sur la volatilité des pollens. Enfin, une puce GPS intégrée contextualise les données collectées.

Grâce au capteur optique breveté Lify Air identifie la présence de pollens en temps réel, permettant un gain de 10 jours dans l'obtention des informations.

enter image description here

La data science pour identifier les différents types de pollens, et développer des alertes personnalisées
A partir des données fournies par les capteurs, il est assez aisé de distinguer les particules de pollens des autres types de particules. En revanche, un travail approfondi a été réalisé et est en cours de finalisation pour discriminer les différents types de pollens entre eux. En effet, si les pollens ont des réponses qui diffèrent selon les espèces de pollens (arbres, herbacés, graminées, etc), certains pollens peuvent avoir des réponses optiques proches, que seule une analyse approfondie à l’aide d’algorithmes propriétaires et de connaissances phénologiques peut permettre de distinguer. C’est ainsi que Lify Air informera les patients non seulement de la présence de pollens dans l’air, mais aussi de la typologie du pollen présent.

Les données collectées grâce aux capteurs et à l'application, associées à des données phénologiques (connaissance des plantes) et météorologiques, alimentent les algorithmes prédictifs développés en propre par Lify Air. L'objectif de la société est à termes de proposer des prévisions à 3 jours, personnalisées selon le profil de l'utilisateur et son niveau de sensibilité.

L'application de signalement
L'application VIGIPOLLENS© a pour vocation de permettre les signalements de symptômes directement par les personnes allergiques dans leur vie courante. Les données générées permettront de délivrer ** des alertes géolocalisées** aux autres utilisateurs en temps réel et, d'observer les symptômes qui seront corrélées avec les informations observées par les capteurs. Les informations collectées permettront de renforcer les algorithmes de discrimination

enter image description here

Valeur ajoutée et éléments différenciants

Un dispositif déployable à grande échelle
La petite taille des capteurs et leur coût relativement faible (rapport de coût de 1 à 50 par rapport aux solutions émergentes) permettent de déployer la solution en réseaux denses, à proximité des sources d’émissions et des populations. La pertinence de la solution Lify Air est donc manifeste par rapport aux méthodes d’analyse et de prévention aujourd’hui existantes.

Un relevé géographique complet et en temps réel
A l’aide de ses capteurs moins chers, plus précis dans la discrimination des pollens et donnant des résultats en temps réel, Lify Air peut mieux quadriller les villes et les zones sur lesquelles la solution opère. Cela permet donc d’améliorer la quantité et la qualité de la data collectée et donc la pertinence des alertes diffusées à la population, concernant un phénomène qui reste souvent relativement local et lié à la présence de sources d’émission.

Le seul moyen efficace de prévoir l'apparition de pollens
Les data que Lify Air recueille et diffuse sont de grande qualité mais ce n’est pas suffisant car le processus allergique s’enclenche dès l’exposition au premier grain de pollen, et les symptômes peuvent apparaître très rapidement pour les populations les plus sensibles. Dans ce cadre, pouvoir bénéficier d’informations prédictives revêt une importance capitale. A l’aide de ses algorithmes et d’une intelligence artificielle, Lify Air sera en capacité de prévoir l’apparition du pollens 3 jours à l’avance et de manière précise géographiquement.

Une offre complète
Finalement, Lify Air combine les avantages de toutes les solutions existant déjà, en levant certains freins :

  • Les solutions d'étude et d'analyse humaines des pollens pour la précision et la discrimination, sans l'inconvénient du décalage temporel
  • Les solutions utilisant l'intelligence artificielle et la data disponible pour la prédiction, mais avec des données en quantité et qualité suffisantes
  • Les solutions automatisées émergentes mesurant les pollens pour le temps réel, en levant l'écueil du coût et de la taille actuellement élevés de ces technologies.

En mettant en synergie les avantages de la solution, en diminuant les inconvénients des solutions actuelles, le système devient beaucoup plus performant et ainsi Lify Air s'impose comme la solution de prévention contre l'allergie aux pollens la plus complète et efficace.

Stratégie d’acquisition

enter image description here

LIFY AIR déploie une stratégie d'acquisition en 3 axes complémentaires :

B2G (Business to Government), vente directe auprès des collectivités
Les collectivités territoriales sont les cibles prioritaires de Lify Air. Pour les adresser, la société agira en prospection directe auprès des élus et des techniciens en charge des problématiques de santé, de qualité d'air et des données publiques. Elle répondra également à des appels à projets sur des thématiques d'évaluation de la qualité de l'air et de santé publique connectée. Cette stratégie, déjà initiée, a permis à l'entreprise de signer plusieurs pilotes qui ont été déployés en 2020, sur les bases d'une expérimentation pilote.

B2B2G, vente par prescription
Afin d'accélérer les cycles de vente qui peuvent être longs avec les collectivités, Lify Air a mis en place dès l'origine une vision B2B2G, pour commercialiser son offre auprès, ou avec des prescripteurs tels que les délégataires de services publics (ex. Veolia, JCDecaux, Keolis, Suez, Engie...), qui développent désormais des services d'analyse et d'information autour des problématiques de qualité d'air. Des pilotes sont d'ores et déjà déployés depuis 3 mois avec 2 leaders mondiaux.

Les assurances ou mutuelles, concernées par le coût de prise en charge des allergiques, sont également une cible.

La commercialisation via ces prescripteurs permet à Lify Air de bénéficier de leurs réseaux de diffusion d'ores et déjà établis, de leurs forces commerciales en place, de leurs équipes de maintenance implantées sur le terrain ainsi que de leur rayonnement à l'international.

B2C, adresser le grand public
La stratégie d’acquisition des particuliers pour l’application passera par des campagnes de communication digitales, print, relations presses, mais aussi par recommandation des professionnels de santé (médecins généralistes, allergologues, associations de patients), devant être sensibilisés à la technologie Lify Air et aux bienfaits qu’elle apporte aux patients allergiques.

Modèle économique

Le modèle économique de Lify Air repose à la fois sur la vente des capteurs et la vente d'un service d'interprétation et d'alertes en temps réel, puis prédictives :

  • Le capteur est vendu 2 000€ / unité
  • Le forfait d'accès aux données en temps réel est facturé 400€/mois/intercommunalité, et celui pour avoir les données prédictives à 180€/mois/commune
  • L'application VIGIPOLLENS© sera proposée en version gratuite pour accéder aux signalements géographiquement proches et à l'auto-signalement des symptômes. Les alertes personnalisées seront proposées par la suite en version payante à 1€/mois pendant les périodes polliniques (4 à 8 mois par an), adressant notamment les asthmatiques allergiques aux pollens.

La vente des capteurs et de leurs abonnements liés sera réalisée en lot pour chaque intercommunalité. LIFY AIR prévoit des ventes de 10 capteurs minimum par collectivité cliente, avec la possibilité de facturer les abonnements à l'avance sur 3 ans.

Les succès

Un projet techniquement abouti
Un capteur dont les capacités ont été testées scientifiquement :

  • La capacité du futur dispositif technique à détecter les pollens a été prouvée en laboratoire
  • La capacité de discrimination des différentes typologies de pollens par mesures physiques et IA est avérée en laboratoire
  • Des plans de ce capteur ont été réalisés, puis des prototypes ont été créés et testés en laboratoire, et des premières expérimentations de terrain sont en cours
  • Le coeur technologique a été breveté en décembre 2019
  • Une publication scientifique concernant la capacité à discriminer les pollens des autres aérosols classiquement observés dans l'air (particules carbonées ou minérales) a été soumise pour un congrès scientifique
  • Lify Air a fait partie des entreprises sélectionnées par le CNRS pour bénéficier d'un accompagnement personnalisé dans le cade du programme d'accélération RISE.

Une application déjà disponible en version alpha
A l’heure actuelle, une version alpha est déjà disponible avec accès restreint aux membres de l’équipe. Après les derniers ajustements en cours, la version sera testée en version bêta pour des tests utilisateurs auprès d’une communauté de bêtatesteurs. La dernière étape consistera à identifier et mobiliser une communauté d’utilisateurs sur des territoires déterminés (idéalement proches de nos réseaux de capteurs), parallèlement au déploiement commercial des capteurs.

enter image description here

Des partenariats signés avec de futurs partenaires et clients

  • Partenariats stabilisés avec plusieurs leaders des services aux collectivités (transports urbains, mobilier urbain, services liés à l'environnement)
  • Expérimentation avec l'agglomération de Blois, co-financée par la Région Centre - Val de Loire
  • Vente de plusieurs prototypes pour les expérimentations, générant un premier chiffre d'affaires
  • Travail scientifique partenarial en cours avec une Association de Surveillance de la Qualité de l'Air
  • Intérêts forts confirmés de plusieurs collectivités de tailles variées.

Une équipe expérimentée et complémentaire
Le duo de fondateurs a des compétences complémentaires : expériences entrepreneuriales solides, management de l’innovation, carrière scientifique, connaissance des collectivités locales et solide réseau.

Ils ont été rejoint début 2020 par un électrotechnicien, chargé du pilotage de la conception des capteurs et du traitement du signal, et par un doctorant, mathématicien en data science, qui s’occupe des modèles d’exploitation des données générées par les capteurs et l’application.

La R&D est réalisée en partie dans le cadre d’un contrat de collaboration avec le CNRS. Un contrat de collaboration de 48 mois permet à Lify Air de bénéficier de l’apport de plusieurs chercheurs. Ce contrat aborde à la fois les développements techniques, la recherche sur la discrimination des pollens, la recherche sur l’IA et intègre d’ores et déjà les clauses nécessaires à l’exploitation de l’invention et de ses droits d’exploitation (protection intellectuelle, exclusivité d’exploitation et propriété intellectuelle notamment). Un contrat de collaboration complémentaire est en cours de construction avec deux autres laboratoires institutionnels plus spécifiquement spécialisés en informatique et mathématiques.

Les co-fondateurs ont su s’entourer d’un Advisory Board (voir onglet “équipe”) qui l’accompagne dans ses orientations stratégiques et techniques du projet en cours, apportant la hauteur et la prise de recul nécessaire.

enter image description here

Le marché

L’objectif est de fournir à la fois du hardware (les capteurs) et software as a service (les abonnements aux dispositifs d’alertes basés sur la donnée générée).

L’étude de marché d’Alcimed (réalisée en février 2019) montre des cibles potentielles très diversifiées (collectivités, délégataires de services publics, grandes entreprises, mutuelles, équipementiers automobiles, promoteurs immobiliers, etc). Dans un premier temps, Lify Air se focalise sur les collectivités et les délégataires de services publics. C’est ce marché qui est étudié à l’heure actuelle.

Le marché potentiel représente un CA de 120 millions d’euros rien que pour la France, dont 95 millions récurrents (abonnements annuels). La projection chiffrée reste à effectuer précisément pour l’international, mais atteindrait 900 millions pour l’Europe et plusieurs milliards pour le monde entier.

D’autres développements sont possibles, notamment auprès des mutuelles pour délivrer un service de prévention limitant les coûts de remboursements de frais médicaux, auprès des grandes entreprises pour limiter l’impact des allergies et améliorer la productivité de leur personnel par des politiques de prévention, à terme, directement auprès des allergiques les plus sensibles (asthmatiques) sous forme d’abonnement prédictifs.

La concurrence

enter image description here
La concurrence est à classer en trois catégories :

  • Les solutions d'étude et d'analyse humaine des pollens

C'est le cas du RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique) et dans une certaine mesure des Pollinariums qui reconstituent in situ des jardins comportant les principales espèces problématiques d’un territoire et observent à l’œil nu la floraison et les émissions de pollens, sans toutefois être en capacité de mesurer leur concentration (comptage des taxons par m3 d’air). En France, le réseau associatif d’observation de référence, le RNSA, ne dispose que de 72 points de collectes (pièges à pollens HIRST) sur l’ensemble du territoire. Cette densité est insuffisante pour donner une vision précise de la réalité du terrain (moins de 1 par département). Ces dispositifs font l’objet de relevés manuels, les prélèvements sont analysés au microscope. Cette méthode, la seule disponible et validée aujourd’hui par les autorités, ne permet pas une observation en temps réel. Le décalage dans le temps couplé à la pauvreté des relevés n’autorise pas, de fait, une exploitation à des fins prédictives.

enter image description here

  • Les solutions utilisant l'intelligence artificielle et la data disponible

C’est le cas par exemple de Météo pollens ou de Breezometer qui prétendent annoncer à la fois la présence de pollens en un lieu donné et prédire leur présence à 2 ou 3 jours sur un nombre très limité de types de pollens. Selon les observations réalisées par LIFY AIR, la pertinence des données proposées n'est pas avérée et ces informations sont souvent décalées avec les données historiques du RNSA.

Elles n’apportent donc pas une valeur ajoutée réelle. Ces solutions sont confrontées à la limite de l’absence de données polliniques mesurées en temps réel, seule voie scientifiquement fiable pour prétendre par la suite produire des modèles de prédictions sérieux.

  • Les solutions automatisées mesurant les pollens en temps réel

C’est le cas de la société PLAIR et de la société Swissens, deux sociétés suisses issues de la recherche, qui toutes deux proposent un dispositif de mesure (et non de prédictions), actuellement en test, et donc non déployé à ce jour, avec toutefois une excellente précision de mesure.

Mais ces deux solutions comportent des désavantages importants tels que l’impossibilité de miniaturiser le dispositif à cause des technologies employées (dégradation des performances et donc perte de précision) et un coût élevé par dispositif variant de 50 à 100 k€, rendant difficile le déploiement en réseaux denses dans les villes.

Enfin, ces deux sociétés ne proposent pas à ce jour de prédictions polliniques mais uniquement des mesures qui devront par ailleurs être exploitées par leur commanditaires.

Utilisation des fonds

Lify Air réalise une augmentation de capital de 150k€ afin de financer :

  • Le développement scientifique et technologique : après l'obtention de résultats concluants en laboratoire, des premiers capteurs ont été déployés en conditions réelles. Le rapprochement des données extérieures avec celles de laboratoire demande un travail d'analyse approfondie des données, afin de filtrer les données pertinentes et parvenir à la discrimination la plus efficace possible des différents types de particules présentes dans l'air. Par ailleurs, les premières bases de l'industrialisation des capteurs ont été posées et vont être approfondies afin de rationaliser les coûts de production et d'améliorer la stabilité et la performance des capteurs.
  • Le développement commercial : sur la base des premiers partenariats mis en place avec les délégataires de services publics et avec des collectivités, Lify Air amplifiera son déploiement commercial, en travaillant également à l'identification de nouvelles cibles commerciales, et à la préparation de l'internationalisation.
  • Le plan marketing : Lify Air souhaite s'engager fortement dans la construction d'une communauté d'allergiques, qui seront les premiers prescripteurs de nos solutions auprès des décideurs publics. Lify Air travaillera également sur les aspects suivants : plan de communication, participation à des salons, relation presse, prestations d'experts externes pour la sensibilisation (allergologues, associations de patients, présence lors de congrès, ...)

En complément de l'augmentation de capital et étant lauréate d'i-Lab 2020, Lify Air bénéficie d'une subvention de 250k€. Grâce à la reconnaissance du concours, l'entreprise labellisée "Deep Tech" accède également à des dispositifs renforcés de la part de Bpifrance, dont le financement French Tech Seed, qui apportera 250k€ en obligations convertibles.

Par ailleurs, Lify Air a bénéficié d'un PGE de 100k€ qu'elle va convertir en prêt moyen / long terme.

Pour rappel, l'entreprise avait déjà précédemment perçu ou sécurisé des financements à hauteur de près de 550k€, dont près de 100k€ de subventions, répartis comme suit :

  • 95k€ de fonds propres (30k€ de capital initial puis augmentation de 65k€)
  • Soutien de Bpifrance, via l'attribution d'une bourse de 90k€ "French Tech Deep Tech", dispositif d'accompagnement réservé aux dossiers prometteurs (dispositif très sélectif), puis d'une avance récupérable d'aide à l'innovation pour 90k€. Lify Air a également activé un dispositif de prêt d'amorçage dédié à l'accompagnement de l'entreprise, durant la période de levée de fonds (90k€)
  • Soutien de la Région Centre - Val de Loire, via le dispositif "Cap Création Jeunes Pousses", pour un montant de 136k€ en avance remboursable (68k€ versés à date)
  • Concours bancaire de 45k€ avec la Banque Populaire
  • Les frais de recherche avec le laboratoire représentant un montant total environné de 240k€. Ils sont financés à hauteur de 60k€ par Lify Air. Le solde est quant à lui financé par le laboratoire en échange d'un partage de la propriété intellectuelle
  • Lify Air bénéficie du statut JEI (Jeune Entreprise Innovante), représentant une exonération de 40% des charges patronales sur les salaires et d'impôt sur les sociétés en première année bénéficiaire de 50% l'année suivante.

Plan d'action

Plan d'action scientifique et technique (2020-2022)

  • L'application grand public : la V1 est développée et est lancée en Mars 2021. En parallèle, la construction d'une communauté d'allergiques sera lancée en 2021.
  • Les capteurs : les prototypes ont été déployés à l’été 2020 avec une trentaine d'unités pour une première campagne d'expérimentation et de collecte de données. Plusieurs capteurs ont été disposés en proximité de dispositifs de références (type HIRST).
    Ces expérimentations ont été financées par la Région Centre – Val de Loire et plusieurs délégataires de services publics leaders mondiaux de leurs spécialités. Ces expérimentations se poursuivront en début d’année 2021 afin de pouvoir travailler sur des données liées aux pollens d’arbres.
    En parallèle, un travail a débuté sur l’industrialisation du capteur (chambre optique, cartes électroniques, dispositifs de transmission des données) afin de diminuer les coûts de production et améliorer la reproductibilité et la fiabilité des résultats.
    Une V2 du capteur est prévue pour Janvier 2022.
  • Les algorithmes : à la suite de la campagne d'installation de capteurs 2020, le système d'intelligence artificielle est en cours de développement, notamment sur la première brique d’identification automatique des pollens. A ce stade, les résultats de laboratoire sont stabilisés. La prise en compte des spécificités de l’air extérieur (particules de pollution, faibles concentrations de pollens dans l’air, etc) est en cours. La levée de ces derniers verrous permettra rapidement d’atteindre le premier objectif : délivrer des alertes concernant les pics polliniques en temps réel.
    Progressivement au cours des années 2021 et 2022, les modèles prédictifs seront affinés pour aboutir à une version stabilisée du système d'alertes personnalisées en décembre 2022.
  • La propriété intellectuelle : Lify Air a déposé un premier brevet en 2019 en France. Les enjeux 2021-2022 seront d'étendre ce brevet à l'international, et de sécuriser la dimension du secret concernant les algorithmes d'interprétation, véritables barrières à l'entrée pour de potentiels concurrents.

Plan d'action commercial (2020-2022)

  • Les contrats d'expérimentation avec les délégataires de services publics ont été finalisés et ont donné lieu à de premiers déploiements en 2020, légèrement différés en raison de la crise sanitaire. Lify Air s'appuiera sur ces premiers contrats de partenariats pour déployer rapidement son offre à partir du printemps 2021.
  • Des opérations de sensibilisation de la sphère publique seront menés et des partenariats déployés avec des mutuelles et assurances, pour toucher aussi bien les collectivités et leurs administrés. L'identification et la prospection de ce type d'acteurs sera lancée officiellement début 2021, même si des contrats préliminaires sont d'ores et déjà pris.
  • L'objectif est de déployer la solution sur une vingtaine de territoires "early adopters" en 2021, puis d'accélérer en 2022 avec une cinquantaine de territoires supplémentaires.
  • En 2021, Lify Air initiera des démarches pour une première internationalisation en 2022. En effet, si la solution est réplicable aisément à l'international, Lify Air a conscience de la complexité, notamment normative, d'une démarche à l'export. Elle entend donc anticiper cette ambition internationale par la participation à des salons internationaux et un travail sur ce sujet de l'internationalisation avec les délégataires de services publics, bien implantés pour leur part à l'international.

Le futur / Objectifs

La période de crise sanitaire a eu des effets diversifiés sur Lify Air :

  • Sa situation financière s'est, paradoxalement, améliorée durant la période. En devenant lauréate d'i-Lab et en mobilisant un PGE, Lify Air a augmenté sa visibilité de moyen termes
  • En revanche, en raison de difficultés d'approvisionnement, le déploiement de l'expérimentation des capteurs a été décalée du printemps à l'été 2020. Si cela n'a pas eu de conséquences fortes sur les partenariats, puisque Lify Air en a concrétisé plus que prévu (générant un produit d'exploitation supérieur aux attentes), l'impact existe cependant d'un point de vue scientifique. En effet, les relevés de données n'ont pas permis d'observer les pollens d'arbre, ce qui a conduit à un prolongement des expérimentations sur le début de l'année 2021.

Au regard de cette situation, Lify Air revoit ses prévisions pour envisager un déploiement commercial à partir du deuxième trimestre 2021.

Lify Air prévoit d'installer 190 capteurs en 2021 pour un chiffre d'affaires net de plus de 400k€. Cette commercialisation se fera à la fois de façon directe (fort engagement des fondateurs et de leurs réseaux) et via des partenariats de prescription (en cours de mise en place avec des délégataires). La croissance envisagée est ensuite exponentielle, avec des chiffre d'affaires de 2,2M€ en 2022, 4,4M€ en 2023, 6,9M€ en 2024 et 11M€ en 2025.

Grâce à son innovation de rupture, Lify Air souhaite s'imposer comme la solution leader dans la prévention de la présence de pollens dans l'air, et devenir l'acteur incontournable du secteur. En effet, depuis sa création, Lify Air s'est donné pour mission de pouvoir prévenir la population souffrant d'allergies liées au pollen afin qu'elle puisse mieux vivre et de permettre aux différents acteurs socio-économiques de ne plus perdre autant de ressources à cause de ces maux.

Rapidement, les connaissances acquises en termes de proposition de valeur et d'acquisition permettront à l'entreprise de dupliquer son modèle à l'international et de se développer comme l'offre de référence mondiale, sur une population sociétale dont l'impact croît chaque année.




FAQ de la startup

Est-ce que je peux bénéficier d'une réduction d'impôt en investissant dans Lify Air ?

En investissant dans Lify Air via une de nos sociétés intermédiaires, vous pourrez bénéficier d’une réduction de votre IR à hauteur de 18 % du montant investi. Ce montant pourra être porté à 25 %, suite à parution du décret visé au II de l'article 74 de la loi de finances 2018, c'est-à-dire suite à validation par l'Union Européenne de ce nouvel avantage fiscal. Vous pouvez également choisir de bénéficier de déductions fiscales à la sortie sur les plus values réalisées en souscrivant au travers de votre compte PEA ou PEA PME.