Sinnovial Médecine de précision en Rhumatologie

Photo de l'entreprise

Sinnovial est une société medtech qui développe des dispositifs de médecine de précision afin d’améliorer la prise en charge des Rhumatismes Inflammatoires Chroniques (RIC). Sinnovial développe le SinnoTest®, une plateforme médicale innovante et unique, disponible en ligne, qui permet de prescrire la meilleure biothérapie parmi celles actuellement proposées sur le marché pour traiter les RIC.

Points forts

enter image description here

  • La traction clinique et industrielle est validée : des partenariats avec des hôpitaux et des laboratoires d'études médicales de renom en Europe sont actés pour la phase d'essais cliniques. De plus, la société travaille avec de grands groupes pharmaceutiques concernant la commercialisation de la solution
  • Une équipe expérimentée dans l'entrepreneuriat en biothérapies médicales : les fondateurs ont participé auparavant à d'autres projets entrepreneuriaux réussis en Biotech/Medtech et bénéficient du soutien de cliniciens reconnus sur les problématiques patient
  • Validation clinique déjà amorcée : le protocole clinique proposé par Sinnovial a été validé en Espagne et près de 180 patients répartis dans 8 hôpitaux de Madrid seront recrutés d'ici fin 2020 afin de procéder à l'évaluation clinique du premier SinnoTest®. Le protocole a également été accepté en France, où l'étude démarrera après la levée de fonds

L'équipe

Yann de Boysson
Yann de Boysson
Directeur Général
Dr. Chuong Nguyen
Dr. Chuong Nguyen
Directeur Technique
Lisa Guigue
Lisa Guigue
Responsable Réglementaire - Clinique
Anaïs Courtier
Anaïs Courtier
Ingénieur Traitement des Données

La problématique

La Polyarthrite Rhumatoïde (PR) est une maladie dégénérative qui induit une douleur chronique, inflammation, raideur, extrême fatigue et réduit à terme la mobilité du malade. De même, la Spondylarthrite ankylosante (SA), forme d'arthrite affectant la moelle épinière, entraine des douleurs sévères chroniques et peut causer dans certains cas extrêmes, une paralysie de la colonne vertébrale. Chaque année, on enregistre 2,5 de millions nouvelles incidences pour ces deux pathologies, et 35 millions de patients dans le monde en souffrent.

Il faut en moyenne entre 12 et 18 mois au tandem rhumatologue-patient pour trouver le bon médicament afin de lutter contre la maladie, tandis que la fenêtre thérapeutique est de 3 à 6 mois.

Il existe à ce jour une dizaine de biomédicaments ayant obtenu l'Autorisation de Mise sur le Marché pour un coût de traitement moyen annuel de 8 à 12k€ par patient soit 20 fois plus élevé que celui des médicaments chimiques classiques. La pratique clinique actuelle démontre qu'environ 35% des patients souffrant de RIC s'avèrent non-répondeurs aux biothérapies prescrites, ce qui se traduit par une progression de la pathologie, une souffrance inutile pour le patient et des dépenses de santé injustifiées (surcoûts annuels estimés à 10k€ par patient en frais médicaux et non-médicaux directs/indirects). Compte tenu du vieillissement de la population et du coût annuel de prise en charge de ces maladies, les RIC représentent un enjeu de santé majeur.

En effet, les médecins manquent d'outils probants permettant la détection du traitement le plus adapté à la maladie et les patients non réceptifs aux biothérapies expérimentent une progression douloureuse de la maladie, une qualité de vie dégradée et des complications difficilement traitables. Cette lacune conduit à une longue période d'essais et d'échecs pouvant aller jusqu'à 18 mois (sachant qu'il faut environ 6 mois pour savoir si un patient répondra ou non à une biothérapie particulière). Cela génère un handicap supplémentaire et permanent pour le patient, qui s'expose inutilement aux effets secondaires des traitements, qui dans certains cas font progresser plutôt que régresser la maladie.

Compte tenu du vieillissement de la population et du coût annuel de prise en charge de ces maladies, il est donc nécessaire de trouver des solutions pour les patients qui ne répondent pas positivement aux premiers traitements biothérapiques en transformant les pratiques médicales et en offrant aux médecins de nouveaux outils de décisions standardisés.
enter image description here

Le concept

Sinnovial a pour mission de convertir les 30 à 40% de patients non réceptifs aux traitements en permettant aux rhumatologues de les orienter au mieux vers des biothérapies efficaces et adaptées à leurs maladies avec comme but in fine, de ralentir la progression de la maladie, d'atténuer les symptômes et de réduire les surcoûts induits par la prescription de traitements inefficaces.

Afin de réaliser cette mission, la société se base sur l'établissement d'un profil type de bon répondeur parmi les patients. Cette analyse statistique sans précédent provient d'un traitement intelligent des données cliniques et de l'utilisation de la protéomique (étude des protéines) pour voir quelles protéines sont plus présentes dans le sang chez un patient bon répondeur. Pour se faire, la société a développé un parcours de diagnostic autour d'un test, le SinnoTest® :

  • Un test sanguin permettant de doser des protéines prédictives de la réponse au traitement
  • Une plateforme en ligne sécurisée permettant, via des algorithmes propriétaires, d'analyser les résultats du dosage et de permettre au rhumatologue de mieux prescrire.

enter image description here

La solution, qui s'intègre facilement au processus de diagnostic classique permet de :

  • Améliorer l'efficacité des solutions thérapeutiques existantes
  • Diminuer considérablement les coûts de prise en charge des patients
  • Améliorer la connaissance du patient

L'objectif de la société est de faire de ses tests une solution rapidement adaptée et intégrée aux pratiques médicales routinières. Le choix des protéines à doser va dans ce sens très pragmatique, puisqu'elles ont été choisies car déjà analysables en laboratoire d'analyse médicale ou service hospitalier.

Produits / services

La solution développée par Sinnovial repose sur le tryptique dosage / plateforme logicielle / données. Le SinnoTest® s'intègre au diagnostic et utilise des méthodes éprouvées :

  • Lorsqu'un patient atteint de la Polyarthrite Rhumatoïde ou de Spondylarthrite Ankylosante est susceptible de recevoir un traitement par biothérapie, le rhumatologue prescrit un dosage via prise de sang d'un panel de biomarqueurs protéiques SinnoTest® en plus des analyses obligatoires en phase de pré-biothérapie (diagnostic des articulations, indicateurs d'inflammation, radiographies) afin de déceler le stade d'évolution et les spécificité de la maladie chez le patient. La prescription est facile à mettre en place car les biomarqueurs SinnoTest® sont déjà disponibles sous formes de tests cliniquement validés et possédant le marquage CE.
  • Les résultats des biomarqueurs sont transmis automatiquement depuis le laboratoire d'analyses via la plateforme en ligne sécurisée de Sinnovial
  • Le logiciel, via les algorithmes propriétaires développés par Sinnovial va automatiquement analyser les données en temps réel et classer les biothérapies les plus appropriées et efficaces en fonction des dosages renseignés. Ce classement permet au professionel de santé d'avoir un ordre de traitement à prescrire au patient
  • Après agrégation de ces données au "bilan pré-biothérapie" (délai de réalisation : 2-3 jours), un rapport est envoyé au rhumatologie, qui peut, pour la première fois, sélectionner objectivement le meilleur traitement personnalisé auquel le patient répondra positivement, et compléter le dossier médical du patient.
    enter image description here

La société développe actuellement deux types d’application spécifiques du Sinnotest®, une pour l’arthrite rhumatoïde et l’autre pour la spondylarthrite ankylosante. Les deux solutions s’adressent à un ensemble différent de molécules dans chaque indication. Ces tests indiqueront les thérapies ayant une forte probabilité de réponse de la part du patient, celles du milieu et, surtout, celles qui ne devraient pas être prescrites, ce qui est essentiel pour les rhumatologues. Si toutes les molécules incluses par les SinnoTests® sont prédites comme non réactives, le rhumatologue sera en mesure de choisir parmi les autres sur le marché, avec la possibilité d'orienter son choix en évitant les mécanismes d'action qui ont été signalés ou de sélectionner dans les mécanismes d'action avec une probabilité de réponse moyenne.
enter image description here

Valeur ajoutée et éléments différenciants

Sinnovial apporte une rupture sur son marché :

Intégration facilitée dans le parcours clinique du patient
A partir d’une simple prise de sang, obligatoire dans le parcours classique d’un patient en rhumatologie, la solution Sinnovial est en mesure d’apporter un diagnostic rapide et prédictif. Elle ne nécessite pas d’adaptation du corps médical ni du patient, ni d’installation physique. Les algorithmes sont facilement accessibles via un logiciel hébergé sur un serveur web, sans augmentation du temps de diagnostic.

Amélioration de la connaissance du patient
La technologie élaborée par Sinnovial permet d’affiner le diagnostic du patient en fournissant des données sur les spécificités et le stade de développement de la maladie. De plus, les outils développés permettent un suivi de l’évolution de la maladie et amélioreront la connaissance du patient par les données mise à disposition des professionnels de santé.

Amélioration de l'efficacité des solutions thérapeutiques existantes et futures
La solution permettra in fine de sélectionner le traitement le plus adapté au patient dans près de 90% des cas. Une meilleure prise en charge du patient se traduit par la diminution des coûts induits et supportés par la société des traitements inadaptés et de leurs conséquences. L’économie atteignable est estimée à 10k€/patient (surcoût annuel lié à la non-réponse au traitement) ; au niveau global des RIC, cela représentera 100M€ en France, 500M€ en Europe et 1 à 2 Mds€ dans le monde.

Diversification de la technologie
La technologie peut être facilement appliquée à d’autres indications que la rhumatologie, notamment dans des spécialités utilisant des biothérapies identiques ou similaires (gastro-entérologie ou neurologie par exemple), ouvrant à la voie à une montée en puissance de l’entreprise. En outre, de nouvelles biothérapies émergentes peuvent être intégrées aux tests à mesure qu’elles arrivent sur le marché.

Stratégie d’acquisition

Sinnovial va d'abord montrer sa capacité à accéder au marché via :

  • Des opérations de lobyying auprès de laboratoires d'analyses médicales, hôpitaux et rhumatologues, afin de les sensibiliser à l'existence d'une nouvelle technologie leur permettant de gagner temps et argent dans le traitement des patients atteints de maladies rhumatoïdes chroniques. Concrètement, cela va se matérialiser par la présence de la startup dans les salons et congrès clés, tels que l'ACS aux Etats-Unis et l'EULAR en Europe
  • La constitution d'un réseau de Leaders d'Opinion partenaires, reconnus pour leur expertise sur les pathologies ciblées par Sinnovial, chargés de promouvoir l'utilisation des SinnoTests® (ex. hôpitaux, SFR - Société Française de Rhumatologie, ...). Ces leaders d'opinion seront associés aux études cliniques en cours afin qu'ils s'approprient le fonctionnement de la technologie
  • Enfin, et surtout, l'obtention du remboursement des SinnoTests® par la sécurité sociale constitue la clé pour commercialiser à grande échelle en France puis à l'étranger.

Après l’atteinte d’au moins un des 2 grands marchés hors Europe (USA ou Japon), Sinnovial sera éligible à une acquisition industrielle. Les acteurs susceptibles de s’intéresser à son activité peuvent être des distributeurs internationaux de solutions de diagnostic in vitro, des sociétés en santé numérique / médecine de précision, des sociétés voyant la solution comme un complément de gamme en rhumatologie, ou encore des sociétés pharmaceutiques dans le domaine des RIC.

Modèle économique

Le modèle de revenus est un mix BtoB / BtoBtoC avec les hôpitaux comme clients, qui vont facturer le SinnoTest aux laboratoires d’analyse médicale. Ceux-ci seront à leur tour facturés par Sinnovial pour l’interrogation du SinnoTest® pour un patient donné. Le SinnoTest® est facturé 600€, couvrant le dosage des protéines biomarqueurs (100€) et l’interrogation du logiciel en ligne pour la prédiction d’efficacité des molécules (500€). La partie calcul prédictif est celle qui apporte la marge la plus importante à Sinnovial. Cet objectif de vente de 600€ sera ajusté selon les données de pharmaco-économie issues des essais cliniques prospectifs menés en France et en Espagne.

4 sources de revenus sont envisagées :

  • Remboursement par les autorités de santé, ce qui permet d'avoir accès au marché total, mais c'est un processus complexe et dépendant de la performance médico-économique des essais cliniques
  • Complément de prise en charge par les mutuelles qui cherchent à réduire le coût total de prise en charge des patients
  • Paiements en direct des hôpitaux et/ou rhumatologues (par exemple aux Pays-Bas et en Allemagne) qui veulent se différencier ou optimiser leur coût/patient
  • Coopération de R&D avec les industriels pharmaceutiques de manière marginale : avec l'expiration des brevets de biologiques, l'émergence des biosimilaires, Sinnovial a des opportunités de développer des diagnostics compagnons pour ces nouvelles molécules (notamment celles non couvertes par le SinnoTest®)

Les succès

Atteinte du stade de l'étude clinique
A ce jour, Sinnovial a passé 4 ans et plus de 2M€ pour développer les SinnoTests® correspondant à un TRL 7 (Technology Readyness Level - échelle de maturité d’un projet innovant, de l’idée (1) à la mise sur le marché (9)). Les algorithmes ont été développés et testés en laboratoire, 5 brevets ont été déposés couvrant les biothérapies en polyarthrite rhumatoïde, le marquage CE Dispositif Medical a été obtenu en autocertification pour une première version du SinnoTest-RA®. L’entreprise a initié fin 2019 un essai clinique dans plusieurs hôpitaux espagnols, et a obtenu l’autorisation de l’ANSM (agence française du médicament) et du comité d’éthique pour démarrer l’étude clinique en France.

Fortes marques d'intérêt par les professionnels du secteur
Tous les CHU français ayant un département de rhumatologie se sont montrés intéressés pour tester la solution Sinnovial auprès de leurs patients ; des bêta-tests auront lieu dans 16 de ces établissements lors de l'essai clinique SINNORA dès 2020. Les dosages se feront en interface avec les laboratoires d'analyse médicale Oriade-Noviale avec qui Sinnovial a mis en place une collaboration pilote.
enter image description here

Un partenariat avec AG2R La Mondiale
Le groupe AG2R La Mondiale consacre chaque année plusieurs millions d’Euros pour soutenir des initiatives innovantes au service des patients, et s’est ainsi engagé avec Sinnovial dans une convention de partenariat soutenant financièrement le développement clinique du SinnoTest® en polyarthrite rhumatoïde.

De nombreux prix remportés
L’innovation technologique de Sinnovial a été reconnue dans le cadre de divers concours, notamment I-Lab, PIA3, ETI Health Headstart, EIT Health Innovation by Ideas (financement de l'étude clinique PREDIRA en Espagne), European Health Catapult (l’une des compétitions les plus prestigieuses pour les biotech européennes), Seal of Excellence SME Instrument phase II, trophée 5i.
enter image description here

Le marché

Sinnovial propose des outils permettant de cibler les traitements les plus efficaces contre les spécificités de la maladie rhumatismale subie par le patient. A ce jour, le test développé par la société concerne 35 millions de patients à travers le monde et 2,5 millions de nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.

Parmi eux, ceux éligibles aux biothérapies chaque année sont au nombre de 800 000 cas. Le marché estimé, sur la base d’un prix par test de 600 euros est de 500 millions d’euros.

Dans un premier temps, Sinnovial ciblera les marchés français, allemand, hollandais, puis le reste de l’Europe, et enfin les marchés américain et japonais, avec un objectif en 2026 d’adresser 12% du marché, soit 50M€ :

  • La France est un marché clé pour Sinnovial et le premier qui sera adressé, d'autant qu'un autre acteur (Firalis, voir Concurrence) est présent, ce qui a permis de sensibiliser le marché mais qui nécessite d'aller plus vite. Par ailleurs, un rapport de la Haute Autorité de Santé a mis en lumière la nécessité de trouver une solution à la mauvaise efficience des traitements apportés pour les maladies inflammatoires rhumatoïdes. Les solutions telles que les SinnoTests® sont attendues.
  • L'Allemagne sera également adressée en parallèle. C'est un marché à fort potentiel car le nombre de patients atteints d'arthrite rhumatoïde est croissance avec un manque sévère de rhumatologues pour les prendre en charge. Les mutuelles et assurances allemandes sont en attente de solution permettant de limiter le coût de prise en charge de ces patients ; ces acteurs seront adressés en priorité.
  • Les Pays-Bas est un marché intéressant aussi car le nombre de patients est croissant et bien que le nombre de rhumatologues soit plus important qu'en Allemagne, les hôpitaux sont en recherche de technologies leur permettant de se démarquer de la concurrence, et ont plus de liberté dans le choix des dispositifs médicaux proposés à leur patientèle.

La concurrence

Sinnovial a identifié deux concurrents principaux :
enter image description here

  • Myriad Genetics, biotech spécialisée dans le diagnostic moléculaire, propose une approche en rhumatologie, Vectra DA, depuis le rachat effectué de Crescendi Bioscience pour 300M$ en 2014. Vectra DA consiste en un panel de biomarqueurs donnant une indication sur la gravité de l’état pathologique, pouvant contribuer à affiner le diagnostic et la précision. Cependant, ce n’est pas prédictif. Il s’agit plutôt d’une technologie complémentaire que concurrente à Sinnovial.
  • Firalis, biotech spécialisée dans le développement de biomarqueurs et la production de kits destinés au diagnostic des maladies cardiovasculaires, d’Alzheimer et des pathologique arthritiques et rhumatoïdes (kit Biopred), relève des mêmes considérations que Myriad Genetics. Ses kits sont par ailleurs utilisés par les laboratoires pharmaceutiques mais pas en routine clinique.

Sinnovial se différencie par la prédiction apportée à partir d’un échantillon simple (prise de sang) avant mise sous traitement, en routine clinique, sans changement pour le clinicien ou le patient, car profitant de la phase de prise de sang/dosage déjà existante avant la thérapie pour vérifier les contre-indications.

Utilisation des fonds

Sinnovial lève aujourd'hui 600 000€ afin de financer sur les 24 prochains mois :

  • L'acquisition de cohortes de patients auprès de tiers académiques / hospitaliers dans le cadre de ses études cliniques
  • La génération / validation de ses algorithmes auprès de patients, ainsi que les frais de propriété intellectuelle associés, pour finaliser un prototype de SinnoTest-SA® en spondylarthrite ankylosante
  • Le développement clinique et réglementaire du SinnoTest-RA® en polyarthrite rhumatoïde, afin d'obtenir une autorisation de mise sur le marché et initier la commercialisation en France puis en Europe.

Cette augmentation de capital sera complétée par des aides et prêts à hauteur de 1,5M€, déblocables à la levée de fonds par Bpifrance, dans le cadre du PIA3, du PIA et d'une aide Deeptech.

A ce jour, l'entreprise a été financée à plus de 2M€ :

  • 100k€ de capital initial
  • 1M€ d'aides et subventions
  • 1M€ de prêts et avances remboursables.

Plan d'action

Plan d'action R&D

  • Finaliser les algorithmes en cours dans la seconde indication en spondylarthrite ankylosante (SA) ; ils devraient être entièrement validés d'ici Q2 2021
  • Développer de nouveaux algorithmes sur d'autres pathologies ou pour d'autres biothérapies
  • Obtention du marquage CE auprès d'un organisme notifié européen (niveau supérieur au marquage CE déjà obtenu). L'obtention du remboursement est conditionné à l'obtention du prochain marquage CE prévu en 2022 (DM D-IV de classe B). A ce jour, la société Sinnovial est bien avancée dans ce processus de documentation et d'analyse des risques grâce au précédent marquage d'une première version du SinnoTest-RA®. A cet effet, Sinnovial est accompagnée par le cabinet SQI, expert en certification de dispositifs médicaux, notamment pour les startups.

Plan d'action commercial

  • Poursuite des études R&D avec les laboratoires pharmaceutiques : jusqu'à la commercialisation effective des SinnoTests®, l'entreprise poursuivra ses études afin de générer des revenus complémentaires
  • Commercialisation du SinnoTest-RA® (polyarthrite rhumatoïde) en Europe fin 2022, puis du SinnoTest-SA® (spondylarthrite ankylosante) fin 2023 en Europe
  • Internationalisation en 2024 vers les Etats-Unis et le Japon.

Le futur / Objectifs

Sinnovial a pour ambition de devenir un leader dans la médecine prédictive. L'entreprise s'attaque d’abord à son domaine d’expertise : les biothérapies en rhumatologie. Elle vise ensuite à étendre cette expertise à des médicaments innovants non biologiques (par exemple les inhibiteurs JAK) en rhumatologie, car son savoir-faire leur est applicable également. Mais Sinnovial veut surtout adresser d’autres indications thérapeutiques en dermatologie, gastro-entérologie et neurologie, où les biothérapies qui auront été qualifiées en rhumatologie sont également utilisées, ce qui facilitera grandement l’accès aux échantillons de patients avec des contacts cliniques et industriels déjà en place.

Par ailleurs, Sinnovial envisage également des développements de produits à façon pour des industriels : diagnostic compagnon pour un médicament donné d’un industriel pharmaceutique (positionnement par rapport aux concurrents ou face à la menace des génériques), kit de prédiction d’efficacité pour un panel de biosimilaires dans un mécanisme d’action biologique donné (pour permettre l’économie maximisée : utilisation d’un biosimilaire moins coûteux que la molécule princeps, et surtout de celui qui va fonctionner).




FAQ de la startup

Est-ce que je peux bénéficier d'une réduction d'impôt en investissant dans Sinnovial ?

En investissant dans Sinnovial via une de nos sociétés intermédiaires, vous pourrez bénéficier d’une réduction de votre IR à hauteur de 18 % du montant investi. Ce montant pourra être porté à 25 %, suite à parution du décret visé au II de l'article 74 de la loi de finances 2018, c'est-à-dire suite à validation par l'Union Européenne de ce nouvel avantage fiscal. Vous pouvez également choisir de bénéficier de déductions fiscales à la sortie sur les plus values réalisées en souscrivant au travers de votre compte PEA ou PEA PME.