Ogoxe Solutions d'information et alertes sur les risques d'inondation

Photo de l'entreprise

Ogoxe conçoit et déploie des solutions innovantes de prévention et gestion des risques environnementaux, à commencer par le risque d'inondation. Ses solutions connectées et intelligentes permettent d'identifier, prévenir et alerter les populations des risques, et ce même en cas de coupure des réseaux électriques et télécoms.

Points forts

enter image description here

  • Seul acteur capable d'alerter les risques d'inondation en temps réel, sans interruption, et ce malgré l'absence de signaux télécoms ou d'électricité
  • Solution transversale, apportant une réponse à toute la chaîne du traitement de risque d'inondation. Les capteurs sont également installés en moins d'une semaine sur les zones géographiques compliquées.
  • La solution est commercialisée depuis 2017 et a permis à Ogoxe d'engranger plus de 350k€ de CA pour 17 contrats signés depuis son lancement avec notamment des clients grands groupes tels que EDF.

L'équipe

Guillaume Delai
Guillaume Delai
Co-fondateur | CEO
Aileen Robert
Aileen Robert
Co-fondatrice | CTO

La problématique

Depuis 20 ans, 2,3 milliards de personnes ont été touchées par les inondations. A elles seules, elles représentent 36% des catastrophes naturelles, soit le premier risque naturel mondial.

En France, 17,1 millions de personnes, soit 11% de la population, sont exposées aux inondations et à leurs différentes conséquences. Parmi elles, 16,8 millions sont situées en métropole, et 1,4 millions sont exposées au risque de submersion marine, dont 20% de leurs habitations sont de pleins pied. En 2018, 865 municipalités ont expérimenté un épisode d'inondation, juste entre les mois de mai et juillet, et on estime qu'une ville sur deux est sujette à un risque d'inondation.
enter image description here
D'un point de vue de l'activité économique, plus de 9 millions d'emplois sont exposés aux risques et conséquences des inondations, et 850.000 emplois le sont aux submersions marines.

Ces atteintes de la population et de l'économie représentent des risques humains forts, ainsi qu'un coût important, que ce soit en matière de perte d'activité ou de dégradation d'immeubles et de biens. Une partie de ces dégâts pourrait être évitée si les alertes pouvaient être données en temps réel. Seulement, en cas de crise, avec des coupures d'électricité et des réseaux téléphoniques qui ne fonctionnent plus, les alertes importantes n'atteignent par la population. Par ailleurs, seulement 1 cours d'eau sur 5 en France est surveillé ; le reste n'est pas suivi en temps réel alors qu'il peut à juste titre être responsable de crues importantes.

Sur le plan légal, plusieurs directives, lois et arrêtés visent à créer un cadre commun d'évaluation des risques au niveau européen (Directive 2007/60/CE), à renforcer les gestions des risques d'inondation (SNGRI, stratégie nationale de gestion des risques d'inondation), à encadrer les actions de prévention entreprises par les intercommunalités (GEMAPI) et à mettre en place un accès prioritaire au Fonds de Prévention des Risques Naturels Majeurs (FPRNM). Ces dispositifs doivent permettre aux collectivités de se prémunir contre les risques d'inondation en généralisant les diagnostics ainsi que les outils de prévention et d'alerte.

Le concept

Ogoxe développe et déploie une solution complète et intégrée pour protéger la population contre les risques naturels, à commencer par celui des inondations.
Cette solution, appelée IFAFS (pour IoT Flood Alert and Forecasting Solution - Solution connectée d'alerte et de prévention des crues), repose sur la combinaison de :

  • Capteurs connectés disséminés sur les territoires à risque
  • L'agrégation de données publiques (météo, vigicrues, ...)
  • Un logiciel d'information et d'aide à la prise de décision
  • Boîtier Floodix, objet connecté pour informer, alerter et prévenir en toute situation.

Ce quadriptyque, hautement résilient, intelligent et autonome permet aux utilisateurs (collectivités, entreprises, industries et particuliers), de bénéficier d'informations en temps réel afin de se protéger et de prévenir au maximum les dégats liés aux intempéries.
enter image description here

Produits / services

Floodix
L'objet connecté Floodix permet de recevoir les différents niveaux de danger en temps réel ou à venir sur son lieu d'installation. Il s'adapte à tout type d'utilisateurs : particuliers, industries, collectivités, tertiaire et agriculture.
Couplé à différents types de capteurs disséminés sur les lieux à risque, Floodix centralise les données du terrain et permet de donner l'alerte des dangers d'inondation. Il est totalement autonome en énergie, fonctionne 24h/24 et sans interruption, même en cas de catastrophe météorologique et climatique qui aurait pour conséquence un arrêt des signaux télécoms ou des pannes d'électricité.
enter image description here

Les balises
Les balises sont équipées de capteurs connectés afin de suivre des paramètres environnementaux, comme le niveau des cours d'eau.
Autonome en énergie, les balises sont résilientes comme Floodix, c'est-à-dire qu'elles fonctionnent 24h/24 et sans interruption, même lors d'un événement climatique qui peut couper les réseaux télécoms et électriques.
enter image description here

Ometrix
Plateforme logicielle en charge de communiquer les informations d'un territoire en temps réel. Ometrix retranscrit les données collectées par les devices Ogoxe déployés sur le terrain, ainsi que les données publiques météorologiques et hydrologiques.
Cette application web est un outil d'aide à la décision sur la gestion de la crise lors de catastrophes naturelles. Elle permet aux décisionnaires d'alerter les personnes concernées en temps réel grâce aux réseaux sociaux, ou par SMS et appel, mais aussi via les objets connectés Floodix.
enter image description here

Les services
En plus de la solution IFAFS, Ogoxe propose une large gamme de services à ses clients :

  • Etudes hydrologiques : études permettant de mieux appréhender le fonctionnement des cours d'eau et les caractéristiques du bassin versant
  • Bathymétrie : informations précises et modélisation des fonds de cours d'eau sous forme de représentations 3D
  • Carte de zones inondables : cartes réalisées à partir d'études hydrogéomorphologiques. Ces cartes sont utilisées comme outils d'étude préliminaire et sont indispensables dans le cadre de la mise en place d'un PPRI (Plan de Prévention du Risque d'Inondation) par les collectivités ainsi que lors de diagnostics environnementaux préalables à l'aménagement d'une zone d'intérêt économique et écologique
  • Modélisation hydrologique : outil utilisé systématiquement lors de la mise en place ou modification d'ouvrages hydrauliques
  • Mise à disposition de capteurs : Ogoxe propose des capteurs (vitesse du vent, stations météo, ...) aux collectivités qui ne seraient pas déjà équipées.

Valeur ajoutée et éléments différenciants

Fonctionnement en 100% mode dégradé / mode crise
Ogoxe propose des solutions capables de rester efficaces même durant des épisodes naturels extrêmes.
Grâce à un système de communication distinct, la solution iFAFS continue de communiquer en l'absence de réseaux électriques et télécoms.

Doté d'une intelligence artificielle, ce fonctionnement permet de continuer à avoir de l'information en toute situation. Cette forme de résilience de la solution amène les clients et les futurs clients à conserver un temps d'anticipation face à un événement. Ainsi, de jour ou de nuit, avec ou sans réseau, la solution limite l'impact de l'inondation sur les personnes et les biens.

Une solution facile à installer, modulable et adaptable aux besoins
Chaque zone géographique a des spécificités : certains lieux sont exposés à la neige, d'autres à la submersion marine. C'est pour cette raison que la solution est adaptable.
Suivant le lieu, les capteurs seront différents ou complémentaires d'une base déjà établie. Une fois la configuration définie, un point de mesure s'installe rapidement sur le terrain. Donc un secteur géographique peut être installé en moins d'une semaine.

L'exploitation et la sécurisation des données
Le socle technologique commun à tous les concurrents d'Ogoxe est la donnée, de sa récupération à sa transmission. Cependant, la société est la seule de son écosystème à traiter cette donnée au sens large pour la transformer en outil de prévention et d'aide à la prise de décision.

Réponse apportée sur la globalité de la chaine de risque
Le savoir-faire technologique de la marque lui a permis de construire une gamme de produits et services complète faisant d'Ogoxe le seul acteur en mesure d'apporter une solution couvrant la totalité de la chaine de risque : de l'identification du risque pour sa prévention à l'aide à la décision en cas de catastrophe naturelle.

Stratégie d’acquisition

enter image description here

Les collectivités territoriales
Ogoxe concentre ses offres principalement sur les collectivités. Afin d'accentuer la visibilité de la marque auprès de la cible, Ogoxe se sert d'outils commerciaux traditionnels : salons, médias, réseaux sociaux, etc. La société se construit également un solide réseau de prescripteurs et de décideurs relayant la solution et permettant à la société d'acquérir un contact direct avec les communes.
Une fois le contact établi, Ogoxe se sert des données possédées pour dresser une carte simple des risques et effectuer un diagnostic enclenchant ainsi la phase finale d'acquisition.

BtoC
La société définit actuellement les prochaines orientations stratégiques BtoC en se basant sur les retours d'expérience des éléments déjà déployés. A savoir, les outils commerciaux employés comme les réseaux sociaux, des campagnes d'e-mailing, le relais par des médias de masse et la mise en place de campagnes de prévention.

BtoB
Via ce canal, Ogoxe s'adresse à des cibles ayant des besoins différents, des sites de camping aux propriétaires de fonds de commerce. L'approche BtoB nécessite, en plus des outils commerciaux traditionnels (relais médias, réseaux sociaux, prescripteurs locaux, e-mailing) un réel effort de prospection, souvent plus efficace en physique. C'est pourquoi, grâce aux partenariats noués et aux données disponibles, Ogoxe est capable de déployer ses équipes commerciales de façon efficiente en ciblant les périmètres à très haut risque.

Les assurances
Les catastrophes naturelles coûtent de plus en plus cher aux assurances : 3 milliards d'euros en 2017. Ce chiffre s'alourdit toujours plus avec le réchauffement climatique. Pour les assurances, la solution proposée permettrait de limiter l'impact sur leurs assurés et ainsi d'abaisser le montant des remboursements.

Modèle économique

Le modèle économique est basé sur la mise à disposition de dispositifs (Floodix, capteurs, balises), et sur un système de revenu récurrent sous la forme d'abonnement dont le montant varie selon la cible (particulier, collectivités, entreprises), les fonctionnalités souhaitées et la surface à couvrir. Ces abonnements sont compris entre 0,99€ et 14,90€/mois.

En basant son modèle économique sur les abonnements, l'entreprise dispose d'une certaine flexibilité. Elle peut ainsi adapter et moduler son offre afin de répondre aux différents besoins mais peut également la faire évoluer avec le temps en apportant des fonctionnalités supplémentaires par exemple, tout en bénéficiant d'une régularité certaine de ses revenus. Enfin, ce modèle semble le plus pertinent dans la mesure où la solution couvre le risque en amont (prévention, information) et en aval (état d'urgence, prise de décision) et qu'une veille permanente est nécessaire.

Les succès

Solution déjà commercialisée
La solution est commercialisée depuis 2017 et a permis à Ogoxe d'engranger plus de 350k€ de chiffre d'affaires pour 17 contrats signés depuis son lancement. Parmi les adopteurs de la solution se trouvent des collectivités, des entreprises et grands groupes tels que EDF (barrage et centrales hydro), potentiel partenaire pour sa commercialisation.

La visibilité via les médias et l'obtention de prix et distinctions
La société a été primée au Solar Impulse en 2018 et a été lauréate Green Tech Verte du ministère de la transition écologique en 2019.
enter image description here
Ogoxe entretient une certaine visibilité via des médias de masse ; radio, télévision, presse, ... et a bénéficié de relais comme Les Echos, La Tribune, Europe 1 ou France 3.
Ainsi, la solution s'ancre au sein de son écosystème et bénéficie d'une solide visibilité auprès de ses différentes cibles.

De solides partenariats stratégiques
Ogoxe bénéficie de nombreux partenariats clés avec notamment Météo France, l'IGN (Institut national de l'information géographique et forestière), ESRI, entreprise à la pointe des techniques et logiciels de cartographie, le CNES, Aerospace Valley. Ces partenariats offrent à Ogoxe une certaine visibilité et engendre des synergies, transferts technologiques ou permettent d'enclencher la signature de contrats importants.
enter image description here

Le marché

En France, Ogoxe adresse dans un premier temps les départements les plus concernés par les conséquences des inondations, à savoir les Alpes Maritimes, l'Ariège, la Haute-Garonne, les Hautes-Pyrénées, le Haut-Rhin, le gard et le Var. Ces 7 départements représentent ensemble :

  • 1 456 communes
  • 3,4 millions de personnes dont 844 000 familles
  • 21 500 km2
  • 261 000 entreprises.

Sur l'ensemble du territoire, partant du principe qu'une municipalité sur deux est concernée par les problématiques d'inondation et 3 500 communes sont touchées chaque année en France par des inondations, Ogoxe peut adresser 17 500 communes.

Outre ce coeur de cible que sont les communes, Ogoxe propose des solutions destinées à accompagner également :

  • Les campings : 1 camping sur 4 est en zone inondable, ce qui représente un total adressable de 2 093 établissements pour un marché potentiel estimé à 5 232 500 euros.
  • Les industriels et entreprises : 8 317 sont actuellement situés en zones inondables et ne sont pas équipés de dispositifs Vigicrues. A titre d'exemple, la taille du marché dans le département de Haute-Garonne est estimée à 20,8M€
  • Les particuliers : ils sont nombreux à résider en zone inondable, 17,1 millions, dans 3,7 millions de logements, pour un potentiel de marché estimé à 3 239M€
  • Les éleveurs et agriculteurs
  • Les syndicats des eaux.

En Espagne, deuxième marché adressé par Ogoxe, la fréquence des inondations a été multipliée par 3 depuis 2010. A titre d'exemple, 50% des précipitations annuelles tombent en 3 ou 4 jours à Barcelone, et 15% des zones urbanisées sont inondables en Catalogne. Chaque année, ce sont 800 millions € de dégâts économiques et matériels dus aux inondations, et 60% sont remboursés par les assurances.

Au niveau mondial, le coût des catastrophes naturelles a été estimé à 330 milliards de $ en 2017. Les inondations sont une des catastrophes les plus destructrices. En 2018, ce sont près de 35,4 millions de personnes qui ont été touchées par les inondations. Certaines régions sont particulièrement exposées mais ne bénéficient pas d'un réseau complet de prévention et d'urgence de qualité, à l'instar de la Chine qui en totalise près de 600 depuis 1990.

Comparatif au niveau international :

  • France (2016) : les dommages économiques liés aux inondations ont pesé entre 650 et 800M€/an sur les trente dernières années. Dans le Sud-Est uniquement, on recense 93 morts depuis les années 2000.
  • Etats-Unis (2017) : 200Mds$ de dommages et 82 morts directs
  • Chine (2017) : 5,70Mds$ de dommages et plus de 200 morts directs.

La concurrence

Les concurrents directs
Ces acteurs proposent des capteurs et des solutions de prévisions, dans un modèle proche de celui d'Ogoxe :

  • Arantec (Espagne) - Actif en Espagne, Europe et Amérique du Sud. Cet acteur fabrique, installe et entretient des solutions pour le secteur hydrométéorologique, alerte des dangers géologiques tels que les glissements de terrain ou les avalanches, grâce à un réseau de capteurs sans fil, couplé à un logiciel. Cette entreprise est très peu présente en France.
  • DHI (Danemark) - Implanté dans 30 pays. Cet acteur se positionne comme une société de conseil en ingénierie pour la prévention et le pilotage des risques environnementaux liés à l'eau.
  • DSA (France) - Entreprise généraliste, spécialisée dans la production de boitiers connectés multifonctions et adaptables en fonction des besoins du secteur d'activité. Le nombre de paramètres mesurés est important : température, hauteur, débit, pression, pluviométrie, pH, conductivité, etc.
  • OTT Hydromet (Allemagne/France) - Cette entreprise est spécialisée dans les systèmes d'annonce de crues, mesure de niveau et de qualité de l'eau.
  • Paratonic (France) - Gestion et automatisation de la production d'eau et assainissement. Cette société propose un service de surveillance des feux et risques d'inondation incluant la collecte et le stockage des données grâce à des capteurs, et transmet des alarmes pour prévenir les crues.

Ces acteurs proposent une base de services similaires à Ogoxe comme le traitement de l'information (acquisition, stockage et transmission). Cependant la vraie valeur ajoutée par Ogoxe en matière de services réside dans l'exploitation de ces données et sa technologie. En effet, d'une part, la société est capable de traiter, recouper et transmettre ces données de façon à proposer des outils de prévision des catastrophes naturelles et d'aide à la décision sur le terrain. D'autre part, le développement technologique entrepris par la société lui permet de proposer des fonctionnalités clés, qu'Ogoxe est seule à proposer comme la capacité d'alertes sans réseaux et sans électricité.

Les concurrents indirects

  • Predict (France) - Expert dans la prévention des risques naturels, Predict a lancé une application MyPredict, pour les particuliers. Les alertes réalisées par cette société sont faites à partir d'un système d'analyse satellite et une cartographie du territoire pour la prévention, mais ne déploie pas de réseaux de capteurs in situ.
  • CACG (France) - Expertise dans les domaines de la gestion de l'eau, de l'énergie et de l'agro-alimentaire. Cette société conçoit et construit des projets dans le but de concourir à l'aménagement du territoire et la maitrise des ressources en eau.
  • Ceneau (France) - Bureau d'étude et de conseil spécialisé dans l'eau et l'environnement. Cet acteur met son expertise à profit dans la prévention des risques d'inondation, mais ne propose pas de système d'alerte.
  • Dralam (France) - Spécialisé dans les applications industrielles complexes, Dralam apporte des solutions électroniques sur mesure ; son offre n'est pas standardisée, et coûte donc cher au client.
  • Ijinus (France) - Spécialiste de la télémétrie et des objets connectés en milieu industriel, Ijinus adresse de nombreuses applications, et propose notamment dans sa gamme des objets permettant d'alerter en cas de crues. Cependant, la technologie n'est pas adaptée à de l'alerte en temps réel, notamment auprès du grand public.
  • Vega (France / Allemagne) - Spécialisé dans les produits de détection de seuil, de mesure de niveau et de pression, Vega s'adresse aux entreprises et collectivités, et non pas aux populations.

Parmi ces acteurs, aucun n'est en capacité de gérer l'ensemble des étapes du risque d'inondation, c'est-à-dire avant, pendant et après, à l'instar d'Ogoxe. Peu également s'adressent conjointement à tous les acteurs concernés : les collectivités publiques, les entreprises et les particuliers, comme le propose Ogoxe.
enter image description here

Utilisation des fonds

Ogoxe lève aujourd'hui 900 000€ afin de :

  • Déployer sa solution sur le plan national, d'abord en Région Occitanie puis dans les régions SUD-PACA, Rhônes-Alpes, Ile-de-France et le Massif Central
  • Déployer sa solution à l'échelle européenne, d'abord en Espagne et en Italie, car ces pays sont soumis à un fort risque, puis dans un second temps vers les pays de l'Est, tels que la Pologne et la Slovaquie, ces deux pays étant plus exposés en termes de dommages humains et matériels en cas de crues, selon un rapport de l'UE
  • Développer une stratégie de communication ainsi qu'une stratégie commerciale ; il s'agira d'embaucher à temps plein sur ces deux pôles.

Plan d'action

Plan d'action technique et technologique
A ce jour, les objets connectés et le logiciel sont développés et opérationnels. Les enjeux de R&D restant à Ogoxe consistent en l'amélioration continue de l'existant, et l'adaptation de technologie à d'autres risques naturels / environnementaux, tels que les fortes pluies (8 mois), la neige (8 mois), les incendies de forêt (9 mois), etc. De plus, l'amélioration du contenu existant a pour objectif de renforcer les éléments différenciants de la proposition de valeur, à savoir une solution couvrant toute la chaîne de risque, la capacité d'alerte lors de conditions extrêmes, etc. La société développe également des technologies connexes comme la blockchain qui lui permet de sécuriser les données et d'offrir des services supplémentaires (12 à 18 mois).

Plan d'action commercial
Le plan d'action commercial d'Ogoxe va suivre 3 axes :

  • Mise en place et renforcement des partenariats clés, avec des acteurs de la prévention et de l'information (ex. Météo France, Green Tech Verte, Association Française pour la Prévention des Catastrophes Naturelles, ...), ceux des alertes et de la protection, et ceux de l'assistance (assurances) et de la maintenance (Veolia, Suez, ...). La réalisation de partenariats permettra d'étendre l'offre d'Ogoxe et la rendre plus complète, de répondre à des besoins ciblés avec un large choix de solutions, de renforcer sa visibilité et de générer des revenus.
  • Prospection commerciale directe dans les lieux fréquemment et/ou récemment sinistrés par les inondations. Pour cela, une liste de priorités des départements et communes sur lesquelles intervenir en premier est en réalisation.
  • Renforcement de la visibilité d'Ogoxe et sa communication pour accroître le référencement auprès des acteurs décisionnaires : restructuration du site internet et référencement naturel puis payant, campagnes de communication digitale, réseautage.

Ce plan d'action commercial sera adapté lors du déploiement de la solution dans les autres pays ciblés, Espagne et Italie dans un premier temps d'ici fin 2021, début 2022, afin de construire la stratégie commerciale la plus adaptée et pertinente.

Le futur / Objectifs

L'objectif à 5 ans d'Ogoxe est de se déployer sur tout le continent européen, en commençant par l'Espagne après la France, puis l'Italie et l'Europe de l'Est dans un second temps, avant d'adresser le marché asiatique à horizon 2024-2025.
Le marché espagnol est d'ores et déjà prospecté, avec l'identification de 3 régions particulièrement exposées au risque : le Pays Basque espagnol, les Îles Canaries et toute la côte méditerranéenne.




FAQ de la startup