Auxivia L'innovation au service du bien vieillir

Photo de l'entreprise
Auxivia développe des services innovants, basés sur des objets connectés, pour améliorer le bien-être et la qualité de prise en charge des personnes âgées en perte d’autonomie.

Points forts

auxivia

Une forte capacité d'exécution de l'équipe fondatrice (plus de 270k€ de subventions, nombreux prix remportés et partenariats réalisés)
Le choix d'une approche santé, accrédité par une certification de dispositif médical, garantissant un véritable apport pour la personne âgée et ses aidants
Un service pensé sur-mesure et développé en partenariat avec des grands noms du secteur (Korian-Medica, Docapost, etc.)

L'équipe

La problématique

L’hydratation est un facteur essentiel au bon fonctionnement du corps humain. Pourtant, avec l’âge, la sensation de soif s’altère tandis que l’organisme devient de plus en plus sensible aux variations hydriques. Chez la personne âgée, la déshydratation engendre des conséquences graves multiples : hospitalisation, augmentation du risque de chute, fatigue, accélération du vieillissement cognitif, etc.

Naturellement, l’hydratation constitue donc une métrique essentielle pour la bonne prise en charge des personnes âgées en maison de retraite. Dans les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD), le suivi de cette dernière est d’ailleurs régulièrement audité par les autorités de tutelle qui la considèrent comme un critère de bonne gestion. Pourtant, faute d’outils et de moyens humains adaptés, les directeurs de ces structures ont bien souvent du mal à fournir des indicateurs fiables.

Aujourd'hui, les données d’hydratation proviennent généralement de fiches de suivi papier, le plus souvent incomplètes - les infirmiers et aides soignants en EHPAD doivent suivre des résidents qui cumulent en moyenne six pathologies, et ne peuvent pas vérifier ni reporter à chaque instant ce qui se passe dans l’établissement. Ces fiches papiers doivent ensuite être reportées sur des logiciels de soin pour le suivi. Mais dans les faits, un tel processus, contraignant et chronophage pour le personnel soignant, n’est que rarement ou partiellement déployé.

Au-delà de son impact sur la santé, l’hydratation est aussi un indicateur de la qualité de vie et de prise en charge de la personne âgée, lisible par les familles. Chaque année, les EHPAD doivent ainsi gérer plusieurs plaintes relatives à ce sujet.

Plus généralement, il est important de noter qu’avec l’arrivée de plus en plus tardive de la personne âgée en établissement spécialisé, avec un niveau de dépendance accru, la qualité de prise en charge en EHPAD doit se rapprocher de celle des établissements sanitaires. Le taux actuel de turnover du personnel dans ces structures, de l’ordre de 30%, et la nature des dispositifs de suivi mis en place (documents papier, transmission orale) limitent fortement la pérennité de ces derniers. Les EHPAD entament une phase de transformation, où l’innovation est amenée à jouer un rôle important. Auxivia les accompagne dans cette transformation.

Le concept

Auxivia développe des services innovants, basés sur des objets connectés, pour améliorer le bien-être et la qualité de prise en charge des personnes âgées en perte d’autonomie. Les services développés par Auxivia s’adressent dans un premier temps aux maisons de retraites médicalisées (EHPAD) et serviront ensuite le développement du secteur du maintien à domicile.

auxivia le concept
Le premier service Auxivia, basé sur des verres intelligents, automatise et fiabilise le suivi et la traçabilité de l’hydratation des personnes âgées. Les verres développés enregistrent les prises hydriques de manière fiable (distinction bu / non bu) et détectent automatiquement les cycles de lavage non respectés pouvant entraîner des risques hygiéniques (problématique récurrente en milieu médicalisé).

Produits / services

Les verres Auxivia comportent plusieurs fonctionnalités permettant de fiabiliser et de faciliter le suivi des prises hydriques des personnes âgées :

  • Identification automatique de l'utilisateur ;
  • Mesure des quantités ingérées ;
  • Reconnaissance du mouvement (eau bue, eau renversée, eau jetée) ;
  • Intégration de recommandations personnalisées en fonction des besoins et pathologies des résidents ;
  • Incitation à l'hydratation via un signal lumineux dans la base du verre ;
  • intégration au cycle de vaisselle.
auxivia les verres

Les verres identifient automatiquement le résident qui s’hydrate à l’aide de petites balises d’identification personnelles. Ces balises, appelées tags, peuvent être utilisées de deux manières : soit portées par le résident, soit fixes.

  • Option 1 (balises fixes) : disposées dans les deux lieux principaux d'hydratation, à savoir les chambres des résidents et le réfectoire, elles permettent d’enregistrer l’ensemble de leurs prises hydriques de manière invisible ;
  • Option 2 (balises portées) : il s’agit d’un bracelet qui permet d’enregistrer l’ensemble des prises hydriques, au cours de la journée, dans tous les lieux de l’établissement.

Le suivi des prises hydriques des résidents étant primordial pour les établissements , Auxivia propose un logiciel de suivi et d’analyse de ces données. Celles-ci sont consultables en fonction du type d’utilisateur : médecin / infirmière coordinatrice (IDEC), soignants et direction. Pour faciliter l’accès du personnel soignant à ces informations, un bilan quotidien est généré automatiquement puis leur est envoyé. Ce rapport permet au personnel sur le terrain d’accéder à une formation qualitative leur permettant d’inciter davantage les résidents les plus en risque à s’hydrater.

Auxivia n’ayant pas pour vocation à se substituer au corps médical, les recommandations d’hydratation en fonction de chaque résident sont laissées à la discrétion du personnel qualifié, qui peut les définir et les ajouter au processus de suivi Auxivia.

Valeur ajoutée et éléments différenciants

Un positionnement santé (dispositif médical)

Le dispositif de prévention de la déshydratation des personnes âgées développé par Auxivia est le seul à pouvoir s’insérer réellement dans le quotidien des utilisateurs de manière transparente et sans contrainte supplémentaire (passage des verres en machine, ergonomie adaptée, identification à l’usage, etc.). Le positionnement santé choisi par Auxivia, accrédité par une certification de dispositif médical, garantit un véritable apport pour la personne âgée et ses aidants. Un essai clinique avec le CHRU de Lille est prévu début 2017, pour l’obtention d’un marquage dispositif médical courant 2018.

Une démarche de co-conception permettant de répondre au mieux aux besoins des utilisateurs

Depuis fin 2015, grâce à une forte présence en EHPAD via divers ateliers, entretiens, observations et tests d’usage, Auxivia a développé une connaissance fine du terrain. Les contraintes et besoins des utilisateurs multiples ont ainsi pu être pris en compte dans le design du service.

Modèle économique

En vue de s’adapter au mieux aux besoins des EHPAD, qu’ils soient publics, commerciaux ou associatifs, Auxivia propose deux niveaux d'équipement sous forme de contrat de location longue durée de 2 ans :

  • Équipement complet de l'établissement à 7 100 € / an (montant indicatif pour 70 lits) ;
  • Équipement partiel d'une partie de l'établissement à 3 150 € (montant indicatif pour 14 lits).

Une partie du montant est versée à la signature et le complément est mensualisé. À cela s'ajoute une formation facturée 1 490 € ou 1 990 € suivant le type d'équipement.

Une option "flexibilité" (payante) est également proposée aux établissements. Elle permet de tester le service sur une période de 2 mois sans engagement.

Le business model a été établi avec des professionnels et experts du secteur (Directeur Financier et directeurs d’EHPAD privés, startups comparables sur le marché, etc.).

Les succés

En moins d’un an Auxivia a déjà reçu près de 270 000€ de subventions (Concours Mondial d’Innovation, financements de grands groupes et Bpifrance) ainsi que 90 000€ de prêt d’honneur accordés par Scientipôle. Preuve supplémentaire de la capacité d’exécution des fondateurs et de la pertinence des solutions proposées, Auxivia a été accompagnée par l’École Polytechnique (qui est actionnaire de la société via son fonds d’investissement) et est maintenant incubée à Agoranov. L’entreprise était également présente en janvier 2017, pour la deuxième année consécutive, au CES de Las Vegas.

réussites
Auxivia a été sélectionnée par les Laboratoires Expanscience pour participer à la 1ère édition de leur programme d’accélération : Carlo SADA, Directeur Rhumatologie Corporate du groupe et spécialiste en politique gérontologique, accompagnera la société sur le développement de son offre. Ce programme, qui a débuté le 2 janvier dernier, durera 6 mois. Il a vocation à soutenir et accompagner Auxivia principalement sur des aspects business (business model, développement de nouveaux services, etc.)

auxivia les verres
En parallèle, Auxivia a noué des relations de co-conception avec le leader du marché européen des maisons de retraite (Korian-Medica, 600+ établissements en Europe). L’entreprise a aussi été mandatée par plusieurs grands groupes pour des tests pilotes concernant le maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie, avec comme débouché potentiel le déploiement du dispositif à grande échelle. En ce sens, elle travaille notamment avec des télé-assisteurs, des réseaux de prise en charge à domicile (SPASAD) et la filiale innovation du groupe La Poste (Docapost).
partenaires
A noter enfin, la signature des premiers contrats d’équipement fin 2016 pour des déploiements pilotes dans plusieurs EHPAD privés commerciaux.

Le marché

Au 1er janvier 2016, la France compte 66,6 millions d’habitants. On prévoit en 2050 près de 70 millions d’habitants. Une croissance qui semble naturelle, mais la part de la population âgée aura considérablement augmenté. En effet, près d’un habitant sur trois aura plus de 60 ans contre 1 sur 5 actuellement. Face à ce vieillissement de la population, deux secteurs devront faire preuve d’imagination et d’innovation : les structures d’hébergement (EHPAD) et les acteurs du maintien à domicile.

auxivia le marche
Anciennement dénommé « maison de retraite », l’EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) est une structure médicalisée où résident des personnes âgées de plus de 60 ans qui souffrent de pathologies liées à l’âge et à la perte d’autonomie.

Le marché des EHPAD est un marché mature et structuré avec des besoins en hébergements clairement identifiés sur le long terme, une offre encadrée par les pouvoirs publics et un savoir-faire français reconnu.

A ce jour, ce marché représente environ 600 000 résidents en France, 2,5M en Europe et 1,8M aux Etats-Unis. A noter qu’en moyenne, les EHPAD accueillent 70 à 80 résidents.

marche des ehpad
Le marché du maintien à domicile est un marché relativement jeune en cours de structuration et où beaucoup d’acteurs tentent de se positionner afin de proposer une alternative aux EHPAD.

Jusqu’en 1996, le secteur de l’aide à domicile n’était pas ouvert aux entreprises et était trusté principalement par du personnel de maison classique (auxiliaire de vie, assistante de vie, ou aide-ménagère). Les alternatives privées (téléassistance, mutuelles, etc.) sont appelées à se développer et croître très fortement au cours des prochaines années.

marché du maintien à domicile
Ce marché concerne en 2016 environ 800 000 personnes en France et 4 millions en Europe.

Auxivia souhaite dans un premier temps entrer sur le marché des EHPAD et ainsi renforcer la légitimité des services proposés. Dans un second temps, les services seront proposés dans le cadre du maintien à domicile. Sur ce dernier, les services Auxivia s’intégreront à des bouquets de services, regroupant plusieurs objets connectés. Les tests pilotes précédemment décrits, avec Docapost notamment, vont en ce sens.

Actifs de la société

Une demande de brevet a été déposée en septembre 2015 pour la solution Auxivia et est en cours d’évaluation. Elle concerne les scénarii d’usage du verre, et notamment la détection d’une eau bue par opposition à une eau jetée ou renversée. Cette distinction est primordiale pour remonter une information fiable. Cela est d’autant plus important que certains résidents en EHPAD, sujets à des troubles de la démence, cachent le fait qu’ils ne s’hydratent pas.

La concurrence

Sur le marché des verres connectés, on peut recenser deux types d’initiatives : Santé et Bien-Etre.

auxivia concurrence
Les initiatives « santé » proposent des objets connectés ayant pour but d’améliorer le confort des individus, tant en matière de santé que de prise en charge. Ces entreprises proposent par exemple à leurs clients particuliers des thermomètres, tensiomètres, oxymètres, électrocardiogrammes, pèse-personnes, etc.

A ce jour ces concepteurs n’ont pas encore développé de solutions en rapport avec l’hydratation.

Les initiatives « bien-être » proposent déjà des verres connectés grand public à destination aussi bien des sportifs que des sédentaires au bureau (Vessyl) ou des personnes âgées (Swaf). Cette dernière initiative, en construction, est celle qui se rapproche le plus d’Auxivia, mais avec un public plus large et une posture moins axée « santé ». Par opposition, Auxivia est spécialisée dans l’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie et de leurs aidants, avec un premier service axé sur la prévention de la déshydratation. Auxivia construit sa légitimité dans ce domaine grâce à des partenariats académiques et en préparant une certification de dispositif médical de classe 1.

Utilisation des fonds

Auxivia recherche actuellement 400K€ pour :

  • Production – 100k€ ;
  • Développement – 100k€ ;
  • Fabrication – 45k€ ;
  • Conformité et essais – 45k€ ;
  • Commercialisation – 40k€.
  • Achat d’éléments complémentaires – 10k€ ;

Plan d'action


1 – Pre-commercialisation :
  • Développement des relations avec les grands groupes ;
  • Phase de tests pilotes avec des EHPAD indépendants, ou appartenant à des groupes de taille intermédiaire ;
  • Renforcement de la légitimité du service dans le secteur de la santé avec des partenariats académiques et publics (Living Lab, gériatres, CHRU, EHPAD, etc.).
2 – Commercialisation phase 1 :
  • Premiers contrats commerciaux avec des établissements indépendants ainsi qu’avec des groupes intermédiaires ;
  • Lancement de tests pilotes avec les grands groupe.
3 – Commercialisation phase 2 :
  • Premiers contrats commerciaux avec des grands groupes ;
  • Déploiement européen.
En parallèle, des travaux sur le marché à domicile seront menés avec :

  • Premiers pilotes à domicile avec des grands groupes (Docapost, téléassisteurs, etc.) ;
  • Grands projets de maintien à domicile (territoires numériques de santé, conseils départementaux et régionaux, etc.).

Le futur / Objectifs

A terme Auxivia souhaite se positionner comme leader sur le marché des solutions innovantes et non invasives pour améliorer la prise en charge des personnes âgées en perte d’autonomie. La société réfléchit d’ores et déjà aux prochains services à développer, notamment sur des sujets tels que la nutrition, l’incontinence ou la prise médicamenteuse.




FAQ de la start-up

Qu'est-ce qu'un EHPAD ?

Un EHPAD, pour Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes, est un établissement médico-social capable d'accueillir des personnes nécessitant un suivi médical personnalisé. Ces maisons de retraite sont spécialement équipées pour recevoir un public sensible, et disposent d'un personnel soignant spécifiquement formé. Il s'agit des institutions de retraite les plus courantes en France. La technologie Auxivia sera mise en place en priorité dans ce type d'établissements.

Est-ce que je peux bénéficier d'une réduction d'impôt en investissant dans Auxivia ?

En investissant dans Auxivia via une de nos sociétés intermédiaires, vous pourrez bénéficier soit de 18% de réduction d’impôt sur votre IR, soit de 50% sur votre ISF. Vous pouvez également choisir de bénéficier de déductions fiscales sur les plus values réalisées à la sortie en souscrivant au travers de votre compte PEA ou PEA PME.