CityTaps Permettre à tous les foyers d'avoir accès à l'eau courante à domicile

Photo de l'entreprise

CityTaps est une entreprise sociale dont la vision est de permettre à tous les urbains d'avoir accès à l'eau courante à domicile. Elle développe des innovations technologiques et financières au service des opérateurs d'eau, afin de leur permettre d'investir au bénéfice des moins favorisés.

Points forts

Une solution à la technologie validée et déjà commercialisée, qui a été déployée à Niamey au sein de 135 foyers, soit près de 2 000 personnes, en partenariat avec Véolia.

Un projet à fort impact social, dont l'objectif est de permettre aux populations urbaines les moins favorisées de bénéficier d'un accès à une eau courante, saine et à un prix abordable et réglementé.

Une visibilité internationale et de nombreuses récompenses qui attestent du potentiel sociétal et économique important de l'entreprise.

La problématique

Près d'un milliard de personnes dans le monde, dont 88% résident en zone urbaine, n'ont pas accès à l'eau potable à domicile, car ils manquent de moyens. Cette population est isolée des circuits d'accès à l'eau à domicile de manière chronique, et est contrainte de se fournir auprès de distributeurs alternatifs. Elle ne peut donc pas bénéficier d'une eau salubre, ni des tarifs réglementés offerts par les opérateurs d'eau. Elles dépensent chaque année plus de 300 milliards de dollars dans les solutions alternatives, ce qui représente 2 fois le budget des investissements estimés par la Banque Mondiale (150 milliards de dollars)comme nécessaires pour permettre aux populations les moins favorisées d'avoir accès à une eau courante et saine, à savoir 150 milliards de dollars.

Le fait est que les opérateurs d'eau ne parviennent pas à investir pour raccorder les populations urbaines pauvres à l'eau courante à domicile. Leur équilibre budgétaire est difficilement viable du fait d'une inadéquation entre leur modèle économique (établi de manière réglementaire) et leurs obligations d'investissement (colossales). Ils sont responsables de la production (traitement) de l'eau et de sa distribution via un réseau qu'ils ont bâti et qu'ils doivent entretenir. En parallèle, leur chiffre d'affaires provient majoritairement de la facturation mensuelle des abonnés pour l'approvisionnement en eau à domicile, sur la base de leur consommation du ou des mois précédents.

Aujourd'hui, le système de facturation et les processus de recouvrement de la dette des abonnés représentent à eux-seuls 20% des dépenses d'exploitation (OPEX) des opérateurs d'eau. Les encours clients représentent de 200 à 400 jours de chiffre d’affaires. Ces impayés obligent parfois l’opérateur à couper l’accès à l’eau des abonnés défaillants – une procédure humainement discutable et coûteuse pour le fournisseur d’eau et son abonné. Enfin, les infrastructures vieillissantes, les vols d’eau, et les erreurs de mesures sont responsables d'une perte sèche de 50% de l’eau produite (c’est-à-dire traitée), qui n’apporte donc aucune valeur, ni à l’opérateur, ni à ses abonnés. Par conséquent, l’opérateur privilégie les meilleurs payeurs, afin de garantir sa stabilité financière. Ces choix se font souvent au détriment des populations en manque de moyens, pour lesquelles les fournisseurs d’accès à l’eau n’ont pas les moyens financiers d’investir. Pour ces populations urbaines et en manque de moyens, le difficile accès à l’eau aggrave la situation de pauvreté, accentuée par une triple taxe en :

  • Temps : en moyenne, une personne non reliée à l’eau potable passe 2h par jour à se ravitailler (déplacement jusqu’à un point de distribution alternatif, attente longue, ou attente d’un livreur)

  • Santé : l’eau fournie par les distributeurs alternatifs n’a pas la qualité de l’eau distribuée par les réseaux classiques. Elle est souvent contaminée par les jerricans ou containers sales dans lesquelles elle est stockée, et est à l’origine de maladies parfois mortelles.

  • Argent : l’eau fournie par les distributeurs alternatifs coûte 5 à 100 fois plus cher que celle distribuée par les opérateurs publics dont les tarifs sont réglementés.

Ce sont majoritairement les femmes et les filles qui se chargent de la corvée d’eau ; elles perdent ainsi plus de 200 millions d'heures à cette tâche chaque jour. Tous les ans, , ce sont également plus de 443 millions de jours d'école qui sont perdus à cause de maladies hydriques (gastro-entérites, maladies de la peau, etc.). Le difficile accès à l’eau accentue la pauvreté en créant un cercle vicieux responsable de la dégradation de la santé, de l’accès à l’éducation et de la productivité.

Le concept

La vision de CityTaps est de permettre à tous les urbains d'accéder à l'eau courante à domicile. Sa mission est de développer des solutions technologiques et financières innovantes pour permettre aux opérateurs d'eau d'investir et de servir les urbains les moins favorisés.

CityTaps crée un lien gagnant-gagnant entre, d'une part, les populations urbaines en manque de moyens des pays en voie de développement, et d'autre part, les opérateurs d'eau de ces pays.

Grâce à un ensemble connecté reposant sur des compteurs intelligents et un logiciel de gestion de ces compteurs en temps réel, CityTaps renouvelle fondamentalement la relation entre fournisseurs d'eau et abonnés. L'ambition de l'entreprise est de créer une symbiose entre les parties.

Au moyen de sa technologie innovante, l'entreprise adapte le paiement mobile, déjà largement adopté dans la plupart des pays d'Afrique, au paiement du service de fourniture d'eau à domicile (micro-paiements quotidiens). Pour l'abonné, la solution de micro-paiement permet de régler pour le volume d'eau souhaité à hauteur de ses moyens financiers et surtout à son propre rythme. Pour l'opérateur, cette même solution permet de centraliser des flux financiers en amont de la fourniture du service, supprimant de ce fait les dettes des abonnés et soulageant le besoin en fonds de roulement. Petit à petit les dépenses d'exploitation de l'opérateur sont réduites. Les montants alors dégagés permettent d'investir pour déployer des infrastructures d'eau supplémentaires, et de rendre l'accès à l'eau à domicile progressivement accessible aux populations urbaines les plus vulnérables.

Depuis son téléphone (quel que soit le téléphone, smartphone ou non), l'abonné peut créditer son compte d'eau. CTCloud reçoit l'information et la transmet au compteur d'eau et à l'opérateur en temps réel. L'utilisateur peut ouvrir son robinet et utiliser l'eau dont il a besoin. Le compteur mesure le volume d'eau utilisé et transmet cette information régulièrement à CTCloud, qui informera l'utilisateur et l'opérateur des données de consommation.

Produits / services

CityTaps a développé CTSuite, une solution composée de

  • CTMeter : un compteur d'eau intelligent, unique au monde, qui mesure en temps réel le volume d'eau consommé individuellement et et qui recueille les micro-paiements mobiles des utilisateurs

  • CTCloud : la suite logicielle de facturation et de relève des compteurs, qui permet aux opérateurs de recevoir en temps réel les micro-paiements des abonnés et leur consommation d'eau.

  • CTConsole : le logiciel de gestion pour les opérateurs d'eau, qui leur permet d'avoir une vision en temps réel du parc de compteurs et de l'état du réseau, de gérer les contrats d'eau avec les abonnés ainsi que d'actionner simplement et à distance la livraison d'eau pour chacun d'eux.

La solution globale CTSuite



Valeur ajoutée et éléments différenciants

CTSuite propose de nombreuses fonctionnalités techniques inédites

  • La solution de micro-paiements quotidiens est entièrement intégrée au CTMeter, spécifiquement développé pour recevoir ces micro-paiements sans interface, ni clavier, ni carte NFC, ni RFID ou autre. Le compteur se base sur une technologie LoRa qui lui permet de recevoir et d'envoyer simplement des informations en étant autonome.

  • Contrôle à distance des CTMeters, permettant à l'opérateur de contrôler l'ouverture et la fermeture des vannes sans déplacement de techniciens, permettant de réguler le réseau selon les moments de la journée et selon la pression nécessaire, de bloquer certaines parties du réseau sur lesquelles des fuites ont été détectées ou d'échelonner le remboursement des abonnés qui ont des impayés trop importants.

  • Mécanisme de feedbacks rapides grâce au CTCloud et à la CTConsole, permettant aux équipes de l'opérateur d'être à l'écoute et d'agir rapidement sur demande des abonnés en cas de problème, faisant de la solution CityTaps une des plus optimales en termes de support et de service client.

Simplification de l'accès à une eau propre, saine et à un tarif réglementé pour les particuliers.

L'introduction des compteurs CityTaps au domicile des utilisateurs leur permet d'avoir accès à une eau propre, saine et moins chère que celle qui est proposée par les distributeurs alternatifs. Le programme pilote déployé à Niamey a révélé que, grâce à CityTaps, les utilisateurs ont pu réduire de 50 à 94% leur budget consacré à l'eau. Depuis le lancement des premiers branchements, 150 familles ont ainsi économisé 6 433€ (soit plus de 30 mois d'un salaire moyen) - ce qui représente autant de ressources disponibles pour des usages plus productifs.

Toute la CTSuite a été conçue pour s'intégrer le plus simplement possible au quotidien des urbains, notamment en ce qui concerne le paiement par téléphone mobile, forme de paiement très populaire en Afrique subsaharienne, notamment chez les populations pauvres.

Les avantages pour les consommateurs d'eau sont alors nombreux :

  • Garantie d'une eau saine, à un tarif réglementé, transparent et accessible

  • Possibilité de payer au rythme qu'ils veulent, échelonnement plus simple des dettes éventuelles et maitrise de leur consommation

  • Gain de temps et de productivité, par rapport aux solutions alternatives

  • Réalisation d'économies, tant sur le budget lié à l'eau que sur d'autres, comme celui de la santé.

Nouvel outil de gestion optimal pour les opérateurs d'eau

La solution CTSuite est un outil puissant mis à la disposition des opérateurs d'eau et qui permet de réaliser d'importantes économies ainsi que d'investir pour étendre leurs services.

  • Simplification et optimisation de la gestion du réseau d'eau grâce :
    • Au contrôle à distance des vannes de compteurs
    • A la vision d'ensemble du parc de compteurs en temps réel
    • Au paramétrage des alertes reçues, pouvant être personnalisées pour chaque compteur (notification lors de l'atteinte d'un certain seuil de crédit d'eau, ou d'un certain volume d'eau consommé pouvant être le symptôme d'une fuite)
    • A la mise en place de programmes de remboursement échelonnés pour les abonnés ayant des dettes envers l'opérateur. Grâce aux logiciels CityTaps, les opérateurs disposent du montant des encours clients en temps réel, et peuvent établir des programmes de remboursement personnalisés en fonction des revenus des abonnés et de leur consommation. Quand bien même un remboursement pourrait prendre 1 ou 2 ans, cette solution reste financièrement et humainement bien plus pertinente que de couper l'accès à l'eau, tant pour l'opérateur que pour l'abonné.

  • Viabilité financière. La solution CityTaps renverse le modèle économique des opérateurs. Leur besoin en fonds de roulement est bien moindre et surtout maitrisé. De nombreuses charges opérationnelles non-génératrices de valeur sont éliminées, permettant à l'opérateur de dégager une capacité d'investissement et de financements importantes. La valeur ajoutée de CityTaps est double à ce stade : d'une part l'équilibre financier des opérateurs s'améliore et ils peuvent d'eux-mêmes investir dans l'expansion de leur réseau d'eau ; d'autre part cela rassure également les investisseurs externes, plus sereins pour investir et/ou accorder des prêts dans ce secteur aujourd'hui délaissé.

  • Transparence. L'outil CityTaps permet aux opérateurs d'être transparents tant auprès de leurs abonnés qu'auprès des autres parties prenantes, régulateurs, investisseurs ou financeurs.

  • L'intégration de nombreux utilisateurs potentiels, aujourd'hui marginalisés, aux circuits d'eau, permet de fournir un service social qui améliore considérablement les conditions de vie des populations pauvres et urbaines tout en augmentant le chiffre d'affaires.

Un produit et un service à fort impact social

  • L'offre CityTaps permet l'application de programmes solidaires en temps réel sur le réseau des compteurs. Le logiciel CTConsole permet d'identifier les utilisateurs à faibles revenus, et CTCloud permet de recueillir des paiements réalisés par des tiers pour les attribuer directement aux moins favorisés sous la forme d'un crédit d'eau. Ces deux fonctionnalités permettent de déployer des programmes de dons et de parrainages individualisés pour les foyers les plus pauvres. Ceux-ci peuvent alors recevoir de l'eau gratuitement à leur domicile, en toute sécurité et transparence. Deux programmes de dons ont d'ailleurs déjà été mis en place lors du Ramadan 2017 grâce à CityTaps.

  • A long terme, la solution globale de CityTaps permet aux opérateurs d'investir plus facilement dans l'extension de leur réseau de distribution d'eau aux populations urbaines encore isolées aujourd'hui. Les opérateurs pourront réaliser leurs investissements sans calcul de coût d'opportunité, et conduire ainsi à l'amélioration des conditions de vie des personnes les moins favorisées. Il s'agit là de la valeur ajoutée principale et de l'ambition de CityTaps.

Stratégie d’acquisition

CityTaps déploie une stratégie d’acquisition expansive, reposant sur l’adoption de la solution intégrale CTSuite par les opérateurs d’eau.

  • Les opérateurs d’eau : il s’agit du cœur de la clientèle à cibler. CityTaps rencontre leurs équipes de direction lors d’événements et salons emblématiques pour le métier. Celles-ci sont à l’initiative des programmes d’investissements sur la totalité de leurs réseaux de distribution. CityTaps en a déjà identifié plusieurs et est activement en discussion avec une dizaine d’opérateurs. L’objectif à court terme est de déployer avec succès une première série significative, qui servira de prescription pour la prospection ultérieure. Cette première série est en cours de déploiement à Niamey (plus d’informations dans la partie « Succès »).

  • Les abonnés : les opérateurs ne donnent pas le choix du compteur à leurs abonnés. Une fois que l’opérateur a pris la décision d’équiper son réseau avec un fabricant de capteurs particulier, la pénétration du marché est rapide et le coût d’acquisition individuel, très faible.

Le cycle de vente entre la prospection et la signature avec un opérateur d’eau est relativement long, mais une fois que CityTaps intègre la boîte à outils de ses clients, ceux-ci sont acquis sur le long terme. L’installation de quelques centaines ou milliers de compteurs dans un premier temps familiarise l'opérateur avec le compteur ; l'opérateur choisira ensuite d'équiper tout son parc avec le même outil. Chaque année, les opérateurs renouvellent 10% de leur parc de compteurs.

Modèle économique

Le modèle économique principal de CityTaps se décline en trois options selon les capacités et besoins financiers des opérateurs d’eau. Chacune d’elles assure des revenus récurrents à la startup.

  • Offre « Silver » : il s'agit de l'offre de base de CityTaps. Les opérateurs paient les compteurs à la commande, à un prix classique, assorti d'un abonnement mensuel pour chaque compteur, couvrant l'accès aux logiciels. Cette offre est adaptée aux opérateurs qui bénéficient de soutiens financiers externes pour leurs investissements d’infrastructure, notamment des financements qui proviennent d’Institutions Financières Internationales (IFI).

  • Offre « Gold » : les opérateurs paient les compteurs à la commande, à un prix décoté, assorti d'un abonnement mensuel par compteur plus cher, compensateur. Cette offre est adaptée aux opérateurs qui ne bénéficient pas d’aides extérieures et dont l’équilibre financier est délicat.

  • Offre « Meter-as-a-Service » : les opérateurs ne paient pas les compteurs à la commande, uniquement un abonnement mensuel pour chaque compteur, couvrant leur achat sur le temps long et l'accès aux logiciels. Cette offre est adaptée aux opérateurs qui préfèrent faire de la solution de CityTaps une dépense d’exploitation étalée sur le long terme plutôt qu’un investissement, et est particulièrement adaptée aux acteurs qui, n’ayant qu'une faible capacité d’investissement, ont besoin d’une solution leur permettant d’améliorer leur situation financière.

D’autres sources de revenus, moins récurrentes, sont identifiées par l’entreprise :

  • Extension de la gamme pour intéresser le marché des entreprises et administrations. Le compteur proposé aujourd'hui par CityTaps n’est adapté qu’à la consommation de foyer individuel, mais l’équipe technique développe une version adaptée aux plus grands consommateurs.

  • Personnalisation du logiciel pour l’opérateur d’eau : l’offre basique de CTCloud propose des fonctionnalités standards. Les opérateurs peuvent choisir d’ajouter des fonctionnalités supplémentaires via un abonnement premium (bilan de la situation financière, détection des irrégularités sur le réseau, etc.).

  • Analyse et traitement de la donnée : CityTaps prépare un outil d’analyse de données qui reposera sur le Big Data et l’intelligence artificielle et qui permettra de faire de l’analyse prédictive, de détecter les pistes d’amélioration du réseau de distribution ou encore, pour les acteurs du développement international, d’accéder à des informations très précises sur l’accès à l’eau dans les pays émergents.

  • Adaptation de la solution au milieu rural : L’offre de CityTaps peut s’adapter à toute zone sur laquelle il existe un réseau de distribution d’eau géré par un opérateur. Ainsi, si l’entreprise s’adresse surtout aux opérateurs de zone urbaine aujourd’hui, son offre est adaptable en milieu rural, pour lesquels CityTaps prépare un programme pilote spécifique.

Les succès

De nombreux prix et distinctions :
  • Lauréate Verizon Powerful Answers Awards en 2015, récompensant la startup avec un prix de 500k

  • Lauréate du Grand Prix I-Lab 2016, décerné par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, octroyant à CityTaps une subvention de 325k€

  • Lauréate du Vivatech Positive Impact Challenge en 2017

  • 2ème Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique en 2017, grâce auquel l’entreprise a bénéficié d’une subvention de 15k€

  • Lauréate du Start-up Challenge Digital Africa organisé par l’AFD et Bpifrance en 2017

  • Lauréate du New Citites Foundation Global Urban Innovators Award en 2017

  • Cordes Foundation Fellow 2017

  • Massachusetts Institute of Technology Solver en 2017

  • Récompensée par le GSMA Mobile4Development, donnant accès à une subvention de 340k€<

  • Lauréate de l'Orange Fab France en 2018


Des partenariats importants :

  • Veolia : partenaire industriel du déploiement de la solution CityTaps au Niger. L’opérateur d’eau nigérien (SEEN) avec lequel l’entreprise est en train de déployer sa solution est une filiale du groupe Veolia.

  • GSMA : Association des opérateurs de GSM qui finance des projets d’innovation alliant développement des opérateurs (électricité, eau, gaz, etc.) et solutions GSM comme le « mobile money » utilisée par CityTaps. GSMA a octroyé deux subventions (2016, 2018) à CityTaps pour le développement de sa solution et la mise en œuvre du projet au Niger.

  • Orange : à travers le l’Orange Fab, CityTaps et Orange développent un offre marketing conjointe à destination des pays dans lesquels Orange est implanté, notamment en Afrique francophone. Orange pourra ainsi démarcher les opérateurs d’eau de ces pays et leur proposer une offre de service intégrée, basée sur la solution de CityTaps.

  • STMicroelectronics : STMicroelectronics héberge CityTaps gracieusement dans ses locaux depuis Octobre 2016 et jusqu’à Octobre 2018. CityTaps bénéficie également d’expertises techniques pour la conception de l’électronique embarquée dans le CTMeter.

La protection intellectuelle :

A ce jour, l’entreprise a déposé la marque en France et est en cours d’extension à l’international. Le dépôt de la marque inclus une protection sur le design du logiciel.

CityTaps a également déposé un brevet (et simultanément son extension PCT pour l’international) auprès de l’USPTO (équivalent de l’INPI aux Etats-Unis) afin de protéger son innovation. Le brevet porte sur la capacité de CTSuite à collecter directement de l’argent depuis un support non physique (paiement mobile, ainsi que toute méthode de paiement digital). CityTaps est accompagné pro bono par le prestigieux cabinet Fish & Richardson pour ce brevet. La stratégie de protection intellectuelle à l’international est d’étendre tous les brevets et dépôts de marque dans les juridictions clés (Inde, Chine, Nigéria, Turquie, Kenya, Ghana, Tanzanie, Afrique du Sud et Europe) où sont présents de potentiels concurrents ou un marché significatif à saisir.

Un premier pilote très encourageant à Niamey.

CityTaps a prouvé l’efficacité et la viabilité de son offre avec le déploiement de ses 135 premiers compteurs à Niamey, capitale du Niger ayant d’importantes problématiques de distribution d’eau.

Le succès de ce pilote a pu être constaté aussi bien par l’opérateur, qui a pu raccorder des foyers ne bénéficiant pas d’un accès à l’eau courante auparavant, que par les abonnés nouvellement connectés au réseau d’eau. Pour 94% d’entre eux, la solution CityTaps leur a permis de réduire leur budget dédié à l’eau, et 61% estiment que leur condition sanitaire s’est nettement améliorée. Enfin, 90% des femmes et des filles confirment gagner beaucoup de temps dans leur journée grâce au CTMeter. Le succès de ce déploiement est tel que 72% des voisins de foyers bénéficiant du service CityTaps souhaiteraient être eux-mêmes équipés.

Ce premier pilote est particulièrement encourageant, notamment dans la mesure où l’opérateur a décidé d’étendre son contrat, en passant de 1 325 compteurs commandés à 15 000 compteurs (voir lettre d’intention de Véolia dans l’espace documentaire).

Le marché

CityTaps se positionne sur le marché des compteurs d’eau, représentant au niveau mondial 3,7 milliards de dollars par an, soit 110 millions d’unités. Le taux de croissance de ce marché est de 4% par an, soutenu par la forte demande des pays émergents.

Ces pays en voie de développement sont le cœur de cible de CityTaps ; ils représentent un marché de 487 millions de dollars par an, avec un taux de croissance annuel de 6%. Dans un premier temps, l’entreprise se concentre sur 6 pays dont les services d’eau sont en demande de solutions innovantes pour soutenir leur développement, représentant 40 millions de dollars.

Ce marché est particulièrement demandeur de solutions permettant d’optimiser la distribution d’eau, dans des environnements où le besoin en eau est croissant et la pression sur la ressource disponible de plus en plus intense.

Le clients ciblés par la solution CityTaps :

Les opérateurs d’eau

La solution CityTaps s’adresse aux opérateurs d’eau ayant de grandes difficultés à étendre et maintenir leur réseau de distribution, notamment auprès des populations pauvres. Dans les pays ciblés par CityTaps (Côté d’Ivoire, Niger, Uganda, Tunisie, Sénégal et Kenya), il existe 92 opérateurs ; représentant un marché de 430 000 compteurs par an, ayant une croissance similaire à celle du marché global (+6%). Ces opérateurs occupent un monopole dans leurs pays ou régions, et servent ainsi 46 millions de personnes, soit 952 millions de m3/an. Cependant, 26 à 50% de l’eau qu’ils produisent est perdue et ne rapporte aucune valeur, et 5 à 10% des factures qu’ils émettent chaque année ne leur sont jamais payées. En parallèle, ils ne couvrent que 70% du marché urbain qui leur est pourtant accessible ; ainsi 19 millions de personnes ne bénéficient pas de leurs services, soit un chiffre d’affaire potentiel de 450 millions de dollars par an. L’ambition de CityTaps est de les aider à atteindre ce marché inaccessible pour l’instant, et de sécuriser leurs revenus actuels.

Les bénéficiaires ciblés par la solution CityTaps :

  • Les abonnés coupés pour impayés, ou ayant des difficultés à honorer leurs factures. Ce segment d’abonnés est celui pour lequel la solution CityTaps apporte un Retour sur Investissement rapide aux opérateurs d’eau, tout en ayant un impact social fort. CTSuite permet à ces abonnés de recommencer ou de continuer à bénéficier du service de l’eau à leur domicile et de progressivement rembourser leurs dettes à l’opérateur, sur la base d’un échéancier de micro-remboursements journaliers et abordables convenu avec l’opérateur.

  • Les populations pauvres vivant en milieu urbain, n’ayant encore jamais été reliées au réseau d’eau. Il s’agit du segment de population ayant le plus d’intérêt à bénéficier de la solution CityTaps. Grâce au système de micro-payement, les abonnés ne peuvent plus être débiteurs, rassurant alors les opérateurs. Ceux-ci ont alors tout intérêt à déployer le réseau de distribution auprès de ces populations, améliorant significativement leurs conditions de vie.

La concurrence

Plusieurs types de compteurs concurrencent directement CityTaps :

Les compteurs de mesure standards : Ces compteurs largement déployés partout dans le monde permettent uniquement la lecture d’un relevé ponctuel, réalisé par un agent. Ces compteurs ne répondent plus aux exigences des services d’eau, car ils génèrent un décalage entre la consommation réelle de l’utilisateur et l’édition de sa facture et ne permettent pas d’identifier efficacement les fuites.

Les compteurs prépayés simples : Ces compteurs permettent aux utilisateurs de prépayer leur consommation d’eau ; le compteur interrompt le débit lorsque le crédit d’eau est épuisé. Ces compteurs permettent aux opérateurs de mieux gérer les encours de leurs clients ; en revanche, ils ne leur permettent pas d’avoir ces informations en temps réel. Ainsi, en cas d’interruption du débit d’eau, les services d’eau n’en sont informés que si un agent se déplace au domicile de l’utilisateur. Aucune donnée n’est récoltée, il n’y a aucun moyen de communication en temps réel avec les utilisateurs, qui se tournent alors plus naturellement vers des solutions de distribution alternatives. Ces compteurs nécessitent également le (coûteux) déploiement de solutions de vente pour recharger les cartes RFID, cartes à puces, et autres solutions de paiement asynchrones. Ces compteurs ne sont donc optimaux ni pour les opérateurs, ni pour leurs abonnés.

Les compteurs intelligents : Ces compteurs permettent le relevé à distance (mais pas en temps réel) et la facturation de l’eau post-consommation, ainsi que l’accès à des données qualifiées pour l’opérateur.

Quelques fabricants chinois ou turcs proposent des solutions plus accessibles, mais leur réputation est mauvaise. Les acteurs européens, proposant des outils de meilleure qualité, sont privilégiés, bien que leurs compteurs restent chers pour les marchés visés par CityTaps. Seuls les opérateurs bénéficiant de subventions et aides extérieures peuvent se fournir auprès d’eux.

Les compteurs statiques : il s’agit des compteurs les plus précis du marché. Ils peuvent être standards ou intelligent (mais ne présentent pas d’option de prépaiement à ce jour). Leur valeur ajoutée est la capacité à fournir une mesure très précise de la consommation d’eau ; en revanche, ils sont très onéreux et donc globalement inaccessibles pour les opérateurs d’eau des pays émergents.

Les avantages de CityTaps :

  • La technologie intégrée dans les CTMeters (compteurs) permet une mesure et un suivi optimal, au même titre que le proposent les compteurs statiques avec peu d’infrastructures.

  • Le déploiement est simple, les compteurs CityTaps ne nécessitent pas d’installations supplémentaires pour leur bon fonctionnement (hormis une Antenne LoRa pour 5 000 compteurs).

  • Le raccordement des compteurs à des solutions logicielles performantes grâce à la connectivité LoRa, ne nécessitant pas de déploiement d’infrastructures supplémentaires ni d’adaptation de celles existantes, fait de CTSuite une des solutions les plus simples à intégrer pour les opérateurs.

Utilisation des fonds

CityTaps cherche aujourd’hui à lever 1.5M€ pour :

  • Produire les compteurs des prochaines séries à livrer, jusqu’à fin 2019 et faire baisser le coût de fabrication aujourd’hui trop élevé.

  • Structurer l’équipe commerciale, avec des profils expérimentés et financer les opérations marketing avec pour objectif de signer plusieurs contrats dans les mois à venir.

  • Recruter des ingénieurs et poursuivre les efforts de R&D à la fois pour l’optimisation du capteur et pour l’amélioration des logiciels (notamment par l’intégration d’intelligence artificielle dans CTConsole).

A ce jour, l’entreprise s’est financée à hauteur de 1.75M€ répartis ainsi :

  • 30k€ de capitaux initiaux

  • 1.2M€ de subventions et prix, dont 250k€ à venir

  • 420k€ lors d’un premier tour de table auquel a participé le fondateur

  • 120k€ sous la forme d’une ligne de crédit au Crédit Mutuel, garantie par le fondateur, dont 50k€ restent disponibles.

Plan d'action

Recherche et développement

Les éléments de la solution CTSuite (compteurs et logiciels) sont en cours de commercialisation ; ils sont techniquement prêts. L’enjeu de l’entreprise dans les mois à venir est de travailler à l’optimisation de toute sa solution grâce à des efforts de R&D, notamment pour :

  • Réduire les coûts de production : optimisation du processus de fabrication, de la supply chain et du choix des composants.

  • Energie : amélioration de l’autonomie des compteurs (actuellement de 15 ans) pour réduire la taille et le coût des piles.

  • Big Data : remontée et analyse des données par le logiciel CTConsole devant permettre aux opérateurs de mieux maitriser la consommation d’électricité nécessaire à la distribution d’eau, détecter les fuites plus rapidement, réguler la pression sur le réseau, identifier les opportunités de croissance et de marché.

  • Précision : intégration de la technologie à ultrasons, en plus de la solution LoRa, pour améliorer significativement la précision et répondre aux exigences ISO de plus en plus strictes.

Déploiement au Niger et signature de nouveaux contrats commerciaux

A ce jour, CityTaps a livré 135 CTMeters à Niamey, dans le cadre d’un projet pilote signé avec l’opérateur local, la SEEN. Ce pilote prévoit le déploiement de 1 325 compteurs d’ici au troisième trimestre 2018.

Les compteurs intègrent la solution de micro-payement mobile négociée avec Orange Money, une des plateformes de paiement nigérienne.

Les prochaines étapes de ce pilote sont de :

  • Intégrer d’autres solutions de prépaiement nigériennes : Airtel Niger et Moov Niger, d’ici à l’été 2018

  • Délivrer 600 compteurs supplémentaires au mois de juin 2018, puis 620 autres en août de la même année

  • Accompagner l’opérateur SEEN dans l’installation des 1 220 compteurs restants

  • Mesurer l’impact de ces installations, de décembre 2018 à mars 2019.

En parallèle, l’année 2018 devrait être celle de la signature de deux nouveaux contrats, afin de déployer un total de 2 500 à 3 000 compteurs à la fin de l’année 2018.

Le futur / Objectifs

La présente levée de fonds réalisée par CityTaps doit amener l’entreprise à finaliser son programme pilote à Niamey et en engager au moins deux supplémentaires, jusqu’à la fin de l’année 2019.

Par la suite, l’entreprise envisage de réaliser une levée de fonds supplémentaires de 2.5 à 3 millions d’euros, lui permettant d’améliorer son processus d’industrialisation avec des séries de compteurs plus importantes, de renforcer son équipe commerciale et d’atteindre la rentabilité à la fin de l’année 2021.

L’ambition de l’entreprise est de devenir acteur de référence auprès des opérateurs d’eau dans les pays en voie de développement, et organisme engagé auprès des populations les plus pauvres afin de leur permettre d’accéder à l’eau à leur domicile.




FAQ de la startup

Qu’est-ce que la technologie LoRa ?

LoRa (ou LoRaWAN) désigne un protocole de communication permettant de relier des objets connectés à Internet à bas débit, par ondes radios et à très faible consommation électrique. Cette technologie est pensée spécifiquement pour le transfert de très petites quantités de données, déployable sans grandes infrastructures (à l’instar des réseaux 4G ou 5G), tout en proposant une portée longue distance plus performante que les réseaux télécoms classiques. Elle est donc adaptée à des objets de types capteurs et récepteurs, comme les compteurs CityTaps.

Qu’est-ce qu’une institution financière internationale ?

Les institutions financières internationales (IFI) sont des institutions financières apportant des financements aux gouvernements de pays en difficulté ou au secteur privé de certains pays ayant besoin d’investissements. Les plus connues sont le FMI (Fonds Monétaire International) et la Banque Mondiale, mais il en existe beaucoup d’autres intervenant à des niveaux régionaux. Ces institutions prêtent, investissent ou subventionnent des secteurs ayant besoin d’aide pour leur développement.

Où puis-je trouver une synthèse de la mesure d’impact de CityTaps ?

Une synthèse de la mesure d’impact de CityTaps est disponible dans l’espace documentaire du projet.

Puis-je bénéficier d'une réduction d'impôt en investissant dans CityTaps ?

En investissant dans CityTaps via une de nos sociétés intermédiaires, vous pourrez bénéficier de 25% de réduction d’impôt sur votre IR. Vous pouvez également choisir de bénéficier de déductions fiscales à la sortie sur les plus-values réalisées en souscrivant au travers de votre compte PEA ou PEA-PME.