Les Business Angels - Le Guide par Sowefund

Les Business Angels

Les Business Angels sont des particuliers qui investissent une partie de leur patrimoine au début de la vie d'une entreprise innovante à potentiel. De plus, ils accompagnent et mettent à disposition de l'entrepreneur, leurs compétences, leur expérience, leurs réseaux relationnels et une partie de leur temps. Ils se regroupent dans des réseaux associatifs. Les Business Angels sont peu nombreux en France : environ 6 000 membres adhérents à des réseaux de France Angels, contre 45 000 en Grande-Bretagne.

Quand investissent les Business Angels ?

En général les Business Angels interviennent à un stade précoce de création ou en début d'activité (early stage). Lors de cette période, la plus risquée de l'investissement, les investisseurs sont très peu nombreux. En effet, cette période intervient après la Love Money (l'argent recueilli grâce aux proches de l'entrepreneur) et les prêts d'honneur (prêts à taux zéro accordés par BPI France), mais avant la phase d'amorçage où les investisseurs sont majoritairement des fonds spécialisés dans le capital risque.

Où investissent les Business Angels ?

  • Dans des secteurs d'activité en cohérence avec leur expérience professionnelle
  • Dans un créneau innovant où la concurrence n'est pas développée mais où un marché préexiste déjà
  • Dans une équipe dans laquelle ils croient, avec des fondateurs capables de porter le projet à son terme
  • Les secteurs dans lesquels ils investissent en priorité sont :
  • Le digital (48,3%)
  • Santé et Biotech (16,9%)
  • Industrie (12,8%)
  • Energie et Cleantech (7,8%)

Comment investissent les Business Angels ?

Les Business Angels se regroupent pour investir afin d'apporter les fonds suffisants requis par l'entrepreneur qu'ils ont sélectionné au préalable, généralement pour des montant allant de 100 000 à 1 million d'euros. Ils prennent aussi une part minoritaire au capital de l'entreprise, devenant associés de l'entrepreneur. Ils vont s'investir personnellement dans la société et réaliser un véritable accompagnement de l'entrepreneur permettant à l'entreprise de se développer.

Quelles sont leurs motivations ?

  • Participer à une aventure entrepreneuriale
  • L'apport d'expérience et de soutien
  • Stimuler la création de start-up et d'emplois
  • L'opportunité de permettre l'émergence d'entreprises innovantes
  • Diversifier leur épargne
  • Obtenir des plus-values
  • La possibilité de défiscaliser les montants investis. Le risque étant particulièrement élevé, la perte possible de capital a été prise en compte par l'Etat, permettant de bénéficier d'un avantage fiscal à l'entrée avec un plafond sur l'IR. Depuis janvier 2018, la défiscalisation sur l'ISF n'est plus possible. Le principal avantage fiscal possible - défiscalisation de la plus-values à la sortie - n'est pris en compte en France qu'à la marge, et impose à l'investisseur soit de réaliser son investissement à travers un outil limité en montant, le Plan d'épargne en actions (PEA), soit de conserver ses parts sociales pendant un temps long (plusieurs années).

Depuis 2001, 3 000 entreprises ont été soutenues et accompagnées par des Business Angels, 500 millions d'euros ont été investis au capital de start-up en early stage et ont permi de créer et maintenir plus de 20 000 emplois.

Sowefund propose une solution de co-investissement en parallèle du crowdfunding. Nous proposons les projets mis en ligne à des réseaux de Business Angels partenaires, que vous pouvez découvrir par ici, et qui peuvent participer à votre levée de fonds aux côtés des investisseurs particuliers.

Dernière édition : 13/07/2018 11:55