Réussir son executive summary - Le Guide par Sowefund

Réussir son executive summary

L'executive summary doit tenir en général en une ou deux pages, avec 2 à 3 phrases pour chaque point exposé ici.

L'accroche : Il s'agit d'expliquer en une phrase à quelle problématique ou à quel besoin votre projet répond. L'accroche donne une ligne directrice à l'executive summary, qui doit attirer l'oeil immédiatement. C'est par exemple le moment de citer des éléments prestigieux dont vous pouvez vous prévaloir, le cas échéant !

Le problème : L'objectif est d'exposer le problème / l'opportunité que vous avez identifié(e) le plus clairement et simplement possible, et d'écrire une proposition de valeur ajoutée pour résoudre le problème / saisir l'opportunité.

La solution : L'idée est d'expliquer concrètement en quoi votre projet répond au problème exposé. Donnez des informations sur votre produit/service, précisez vos spécificités, détaillez vos clients ou projections de clientèle, évoquez vos partenaires et votre écosystème.

L'opportunité : Il s'agit d'expliciter la taille, la segmentation et la croissance du marché, chiffres à l'appui, en faisant preuve d'ambition mais aussi de réalisme.

Votre avantage concurrentiel : Votre avantage de "first mover" ne peut pas suffire à expliquer votre spécificité dans la concurrence. Trouvez ce qui vous démarque des autres, l'élément différenciant, et mettez-le en valeur dans votre executive summary.

Votre modèle économique : L'investisseur doit cerner clairement quelles sont les sources de création de valeur de votre projet, ou comment votre projet va générer du profit. Pour cela, vous devez lui montrer que votre projet est scalable, et que vous êtes capable de vous projeter financièrement et stratégiquement à 5 ans.

L'équipe : Elle est l'un des éléments fondamentaux du projet. L'investisseur veut comprendre sur quels éléments tangibles il peut baser sa confiance. Il ne s'agit pas seulement de densité d'expérience, ni de qualité académique du CV, mais bien de significativité des expériences en fonction du rôle de chacun dans le projet. En général, on parle de "dream team" lorsqu'une équipe fait preuve d'une belle complémentarité dans sa construction (un manager et un ingénieur par exemple).

La promesse financière : L'investisseur doit comprendre précisément comment votre projet est à même de lui faire gagner beaucoup d'argent. Démontrez que vous êtes capable de vous projeter de façon lucide et structurée, en résumant vos projections financières de CA, dépenses, trésorerie, nombre de clients etc... en quelques lignes.

Votre demande financière : Elle doit être clairement exprimée, et l'investisseur doit comprendre comment cette demande va vous permettre d'atteindre vos prochaines réalisations, et comment l'argent va être alloué.

L'investisseur n'est pas là pour vous juger, mais pour comprendre votre projet ! Si vous parvenez à lui transmettre votre enthousiasme, vous avez déjà franchi la première marche. Gardez le en tête !

Dernière édition : 22/03/2018 13:10