Investir dans Futura Gaia avec Sowefund

Futura Gaia La géoponie rotative, la réponse locale à un enjeu agricole global

Photo de l'entreprise

Créée en 2019, Futura Gaïa conçoit, développe et commercialise une solution d’agriculture verticale automatisée sur sol vivant, qui vient compléter l’agriculture traditionnelle dans sa mission de nourrir plus sainement les populations.

Points forts

futura Gaïa

  • Futura Gaïa est aujourd’hui le seul acteur, sur le marché de l’agriculture contrôlé, à proposer une ferme verticale clé en main en géoponie (culture sur sol vivant) rotative.
    Futura Gaïa permet, grâce à sa solution, l’augmentation de la souveraineté agricole des territoires en produits sains, cultivés localement toute l’année et sans pesticides.

  • L’équipe Futura Gaïa met l’impact au cœur de ses préoccupations et s’engage sur plusieurs objectifs de développement durable de l’ONU dont la santé par l’alimentation, l’équité dans la chaîne de valeur alimentaire ou le respect de l’environnement et la sobriété en ressources naturelles.

  • Futura Gaïa se positionne sur le marché de l’agriculture verticale. Ce marché est évalué à plus de 5 milliards de dollars en 2021 et devrait croître de 38,6% par an pour atteindre 57 milliards de dollars d’ici 2028.

L'équipe

Pascal Thomas
Pascal Thomas
Président et directeur technique
Nicolas CECCALDI
Nicolas CECCALDI
Directeur général, directeur commercial et RH
Bruno DACHARY
Bruno DACHARY
Directeur des opérations
Marie SAINT-SEVIN
Marie SAINT-SEVIN
Directrice ingénierie
Amélie THOMAS
Amélie THOMAS
Responsable R&D agronomie
Anne THOMAS
Anne THOMAS
Responsable comptabilité et administration
Lucile DUVERGER
Lucile DUVERGER
Agronome
Manuel DUARTE
Manuel DUARTE
Chef de projet technique
Sylvain GAUTHIER
Sylvain GAUTHIER
Responsable industrialisation
Justine GRICOURT
Justine GRICOURT
Agronome
Nicolas FALAMPIN
Nicolas FALAMPIN
Ingénieur industrialisation
Vincent TRUFFAULT
Vincent TRUFFAULT
Directeur agronomie
Cyril HUGON
Cyril HUGON
Responsable développement durable et RSE
Ambre GAUCI-DALLE
Ambre GAUCI-DALLE
Lead développeuse
Jean-Baptiste GRILLET
Jean-Baptiste GRILLET
Responsable commercial
André AUBIN
André AUBIN
Architecte - Responsable développements
Caroline PINTOS
Caroline PINTOS
Assistante administrative et comptable

Advisor / conseil

François Miceli
François Miceli
Senior Managing Partner chez SOFIMAC Innovation
Manuel Potier
Manuel Potier
Directeur d'​Investissements chez SOFILARO Capital Investissement
Quentin Coquet
Quentin Coquet
Président chez Elpis invest
Hector GALLICE
Hector GALLICE
Directeur d'investissement chez Turenne Groupe

La problématique

L’agriculture, dans sa mission de nourrir sainement la population, fait face à des problématiques multicritères qui imposent de réfléchir à un « new deal agricole » :

  • La croissance démographique mondiale soutenue (+30% d’ici 2050) demande plus de productivité pour répondre aux besoins alimentaires. La mécanisation, les progrès de la génétique et la révolution chimique ont permis ces 50 dernières années de pallier cette augmentation, au détriment de la qualité des productions ;

  • L’extension des villes entraîne une perte des terres les plus fertiles, les sols s’épuisent : le système actuel a atteint ses limites ;

  • L’augmentation des températures moyennes et la recrudescence d’incidents climatiques sont des problématiques auxquelles l’agriculture doit faire face, tout comme la disponibilité en eau douce. L’agriculture représente d’ailleurs 70% de la consommation d’eau douce et des régions doivent déjà arbitrer entre l’alimentation en eau des populations et l’arrosage des cultures ;

  • La prise de conscience de l’impact de l’alimentation sur la santé devient universelle. Pourtant, un Français sur cinq n’a pas accès à une nourriture « saine », et la situation est encore plus préoccupante dans de nombreux pays. L’accroissement de la part des fruits et légumes dans l’alimentation et l’amélioration de leurs valeurs nutritives sont donc une nouvelle préoccupation forte des citoyens ;

  • Le consommateur souhaite l’arrêt de l’utilisation des produits phytosanitaires.

L’agriculture biologique et raisonnée ne peut résoudre seule cette équation qui vise à produire des fruits et des légumes en quantité, en circuit court, de bonne qualité et sans produits chimiques.

pollution agriculture intensive futura gaia

Le concept

Créée en 2019, Futura Gaïa conçoit, développe et commercialise une solution d’agriculture verticale automatisée sur sol vivant, qui vient compléter l’agriculture traditionnelle dans sa mission de nourrir plus sainement les populations.

La solution proposée par Futura Gaïa repose sur trois piliers :

  • l’utilisation de sol vivant ;
  • la maîtrise de l’ensemble des paramètres de culture ;
  • l’automatisation.

Grâce à ses fermes verticales en géoponie rotative, Futura Gaïa permet d’augmenter la souveraineté agricole des territoires en produits sains, cultivés localement toute l’année et sans pesticides.

ferme verticae clé en main future gaia

Produits / services

La ferme verticale clés en main

Une ferme Futura Gaïa met en œuvre un ensemble de technologies matérielles et logicielles (capteurs, algorithmes, automatisation, robotisation…) associées à une recherche agronomique de pointe.

Futura Gaïa intègre au cœur de sa solution un système de culture dans cylindre rotatif équipé d’un éclairage central à 360° et d’un système d’irrigation au niveau des racines.
Ce système garantit la plus grande sobriété en eau et en électricité par kilo de biomasse produite de toutes les solutions d’agriculture en environnement contrôlé.

ferme verticale automatisée futura gaia geoponie rotative

Une ferme est composée d’un ensemble de sous-systèmes qui lui confèrent une grande modularité :

  • système de culture rotatif et vertical pouvant accueillir plus de 48 bacs de cultures ;
  • système d’automatisation avec un robot autonome permettant le déplacement des systèmes de culture et la surveillance agronomique des cultures ;
  • système de traitement de l’eau ;
  • système d’alimentation en nutriments ;
  • système de gestion climatique ; capteurs et caméras qui permettent une supervision à distance.

Le Nutrimix

Pour gérer avec précision et sobriété l’eau et les nutriments, Futura Gaïa a développé un système breveté de fertigation : le Nutrimix.

Le Nutrimix permet de préparer automatiquement les doses quotidiennes pour nourrir les plantes en microdosant individuellement chaque nutriment, et ensuite de gérer l’alimentation de chaque système de culture dans l’univers de croissance.
Il se compose :

  • D’électrovannes pour l’alimentation en eau ;
  • De pompes péristaltiques pour le dosage des nutriments ;
  • De capteurs de mesure de pH, de température et d’électro-conductivité ;
  • D’un logiciel de pilotage à distance.

Le logiciel de gestion FaaS

Futura Gaïa est le seul acteur du secteur qui propose une solution logicielle complète pour la gestion intégrée de l’activité d’une ferme. En plus de la gestion “industrielle” de la production, Futura Gaïa fournit un ERP (progiciel de gestion intégrée) qui permet à l’exploitant de gérer ses clients, ses ressources et ses fournisseurs avec une traçabilité complète.

FGIS (Futura Gaïa Information System) permet également aux équipes Futura Gaïa de superviser les fermes à distance et donc de simplifier au maximum les tâches de l’exploitant.

Un catalogue de recettes agronomiques en perpétuelle évolution

Futura Gaïa a optimisé et développé à date plus de 20 recettes agronomiques dont :

  • Des plantes aromatiques comme le basilic ou le thym ;
  • Des fruits comme les fraises ou les tomates cerises ;
  • Des fleurs comme la capucine ou la camomille ;
  • Des plantes à feuilles comme différents types de salades, des épinards ou du chou kale.

production futura gaia ferme verticale
L’équipe agronomique s’appuie sur un laboratoire de recherche et développement composé de 12 systèmes de culture répartis en 6 univers climatiques. Ce laboratoire 2.0 permet à Futura Gaïa d’enrichir en permanence son catalogue de recettes aussi bien sur la base d’analyses de marché de l’équipe qu’à la demande d’acteurs de la cosmétique, de la parfumerie ou de la pharmacie qui souhaitent le développement de recettes spécifiques en fonction des principes actifs d’intérêt utilisés dans leurs compositions.

Valeur ajoutée et éléments différenciants

Une ferme en géoponie rotative

Futura Gaïa se singularise sur le marché des fermes verticales avec sa solution en géoponie rotative.
L'utilisation de sol vivant évite les problèmes sanitaires liés à la stagnation d’eau grâce à la rotation du système de culture.
L’entreprise utilise un terreau écolabellisé produit en Ardèche qui est ensuite enrichi avec des produits de biostimulation naturels adaptés à chaque plante, ce qui améliore sa nutrition et permet également de réduire la quantité de nutriments utilisés.
La rotation apporte également une stimulation mécanique qui renforce la vigueur de la plante et lui confère une meilleure durée de conservation post-récolte.

ferme verticale futura gaia

Une ferme automatisée

La technologie élaborée par Futura Gaïa permet une automatisation sur l’ensemble des étapes de culture : du semis, au repiquage, à l’irrigation, en passant par la nutrition, le déplacement des systèmes de culture et enfin le suivi de la bonne croissance des végétaux.
Le logiciel FGIS permet également de recueillir et d’analyser les données de la ferme pour chaque étape de la production afin de pouvoir modifier les paramètres de culture.
Le haut niveau d’automatisation et de robotisation des fermes de Futura Gaïa assure à la fois un prix de revient compétitif par rapport à ses concurrents en hydroponie et une moindre pénibilité des missions des opérateurs de culture.

automatisation ferme verticale futura gaia

En climat contrôlé

Le contrôle précis du climat permet d’assurer à la plante cultivée des conditions de croissance idéales qui ne sont jamais garanties en plein champ.
Avec cette maîtrise climatique, des gains significatifs sont observés à la fois sur le temps de pousse des végétaux mais également sur la régularité de leurs qualités gustatives et nutritives. Par exemple, une ferme Futura Gaïa permet d’effectuer 13 récoltes contre 5 pour l’agriculture en plein champ.
Enfin, maîtriser le climat permet également de cultiver en France des plantes qui viennent de loin et dont la sécurité d’approvisionnement, à la fois qualitative et quantitative, est difficile à garantir.

Inscrit dans une démarche respectueuse des ressources naturelles

Les productions issues des fermes sont garanties sans pesticides, sans OGM et avec une consommation extrêmement limitée en engrais minéraux dont la fabrication a un impact carbone non négligeable.

Futura Gaïa garantit également une sobriété inégalée en consommation d’eau et un respect rigoureux du protocole Nagoya :

  • 90% d’économie d’eau par rapport à la culture en plein champ ;
  • 50% d’économie d’eau par rapport à la culture sous serre ;
  • 25% d’économie d’eau par rapport à la culture sur étagère.

La réhabilitation de friches industrielles

L’ambition de Futura Gaïa est de privilégier la reconversion d’anciens bâtiments industriels pour les transformer en fermes de production agricole en zones périurbaines.
Cette approche permet d'augmenter la souveraineté alimentaire des territoires sans consommer de foncier agricole.
Cela permet aussi une intégration ou une création d’un écosystème local, de ne pas utiliser les surfaces agricoles et de baisser les émissions de CO2.

Stratégie d’acquisition

Une approche push/pull

La stratégie d’acquisition de Futura Gaïa repose sur le principe du push/pull, c’est-à-dire une stimulation de la demande pour susciter le besoin de production. Futura Gaïa fait tester les produits issus de sa ferme pilote sur le marché par le biais des industriels afin de susciter la demande et augmenter le besoin de production.

Valider le système à grande échelle

En 2022, Futura Gaïa a pour objectif de réaliser une extension à 198 systèmes de culture de sa ferme pilote afin de valider la faisabilité d’une ferme Futura Gaïa à plus grande échelle auprès de ses prospects.

Développer le catalogue de recettes

Afin d’optimiser les ventes de fermes clés en main, Futura Gaïa va également continuer ses travaux de recherche sur les plantes pour ajouter des recettes agronomiques mais aussi pour le compte des laboratoires cosmétiques.

Modèle économique

Le modèle économique de Futura Gaïa repose sur trois axes :

La vente de fermes clé en main

Futura Gaïa commercialise ses fermes verticales auprès d’agriculteurs, de coopératives agricoles, d’industriels et de distributeurs. La vente d’une ferme type se fait au prix de 5 520 K€/ferme et se décompose de la manière suivante :

  • La vente des systèmes de production : 5 200 K€/ferme ;
  • La maîtrise d’ouvrage déléguée et l’installation : 320 K€/ferme.

Des revenus mensuels récurrents

Les piliers du modèle d’affaires de Futura Gaïa sont deux types de revenus mensuels récurrents :

  • La vente de licences pour le système d’information des fermes et pour l’accès au catalogue de recettes ainsi que la de supervision à distance : 430 K€/an ;
  • La vente de contrats de maintenance : 250 K€/an.

La vente de prestations

Futura Gaïa commercialise des projets de recherche et développement agronomiques auprès des industriels de la transformation, notamment ceux du secteur de la cosmétique. Aujourd’hui, l’entreprise propose des projets R&D à ces acteurs qui souhaitent proposer des produits avec des principes actifs à base de plantes.

Par ailleurs, avec ses fermes, Futura Gaïa commercialisera ses propres cultures au grand public grâce à des contrats de production. La ferme pilote de Tarascon lui permet d’ores et déjà de vendre en propre ses premières productions d’herbes aromatiques.

business plan futura gaia

Grâce à ce modèle économique, Futura Gaïa envisage de réaliser un chiffre d’affaires (CA) 2022 de près de 350 K€ et de réaliser une croissance de + 400% en 2023 avec un CA de près de 2 M€.

Futura Gaïa étendra son dispositif avec le modèle FaaS (Farm as a Service) qui présente de nombreux avantages :

  • Pour le client (distributeur/restaurateur/industriel) : planification et réservation de la production ; flexibilité dans le choix des productions ; assurance de régularité qualitative ; garantie des valeurs nutritives ; maîtrise budgétaire via des prix connus à l’avance.
  • Pour la ferme : anticipation des revenus ; réduction des pertes ; adaptabilité à la demande du marché.

Les succès

Finalisation de la version 1 du démonstrateur : la ferme pilote de Tarascon

Fin 2021, Futura Gaïa a finalisé sa première ferme fonctionnelle préindustrielle : dans un bâtiment logistique de 1 900 m² situé sur la zone industrielle de Tarascon (région PACA). Cette ferme comporte une cinquantaine de systèmes de culture ainsi que toutes les solutions technologiques qui garantissent la productivité des futures fermes.

ferme verticale pilote futura gaia

Futura Gaïa, une entreprise à impact global positif

En plus de proposer une technologie innovante, Futura Gaïa est une entreprise engagée. Son modèle lui permet de garantir :

  • une traçabilité totale pour plus de transparence ;
  • des paramètres de culture régulés et reproductibles ;
  • des produits de qualité irréprochable ;
  • des volumes garantis toute l’année ;
  • une consommation énergétique maîtrisée pour une empreinte carbone optimisée ;
  • une intégration poussée dans l’écosystème local ;
  • une solution pour un approvisionnement en circuit court optimisé ;
  • des emplois pérennes à l’année ;
  • des postes de travail adaptés pour une pénibilité réduite ;
  • des formations spécifiques pour les acteurs de cette nouvelle agriculture.

Futura Gaïa a débuté une formalisation et une mise en œuvre des bonnes pratiques en matière de sécurité alimentaire, de protection de l’environnement, et de santé et sécurité des salariés afin d’être agréée HACCP et Global Gap.

Futura Gaïa effectue actuellement les démarches en vue d’obtenir le label "Solar Impulse Efficient Solution Label" conçu pour mettre en lumière les solutions qui sont à la fois propres et rentables et qui ont un impact positif sur la qualité de vie.

Futura Gaïa est également impliquée dans au moins sept objectifs de développement durable définis par l’ONU :

ONU objectifs de développement durable futura gaia

Le marché

Futura Gaïa se positionne sur le marché de l’agriculture verticale. Un marché né dans les années 2000 en Asie où les enjeux de production et d’alimentation sont importants en raison de la concentration urbaine et démographique.

La Chine prévoit d’ailleurs la construction de la plus grande ferme verticale au monde à Shanghai : un district de 100 hectares dédié à l’agriculture urbaine dont 70 pour la seule ferme verticale. Ce projet permet de souligner l’intérêt économique et social de cette innovation agricole.

Le marché de l’agriculture verticale est évalué à plus de 5 milliards de dollars en 2021 et devrait croître de 38,6% pour atteindre 57 milliards de dollars d’ici 2028.
L’AgriTech et la FoodTech ont réuni 51,7 milliards de dollars d'investissements en 2021. Après une stagnation en 2019 et 27,8 milliards de dollars investis en 2020, ce secteur est de plus en plus attractif aux yeux des investisseurs.

Ce marché a connu un réel essor avec la pandémie de Covid-19 et le changement des habitudes des consommateurs.
D’après une enquête Ifop réalisée en avril 2020, 82% des Français déclarent vouloir continuer à acheter plus de produits locaux après la crise. Or, chaque année, la France importe près de 70 000 tonnes de fraises et 180 000 tonnes de salades.

marche futura gaia ferme verticale

La concurrence

La concurrence sur le marché des fermes verticales est relativement faible.
Sur le segment de la conception et de la vente de fermes verticales de grandes dimensions, les principaux acteurs sont IGS, Vertical Future et JFCO.

À l’échelle européenne, l’acteur allemand Infarm est le plus actif. Créée en 2013, cette start-up est spécialisée dans l’installation de fermes urbaines dans les grandes surfaces.

Aujourd'hui, Infarm s’oriente vers la conception de fermes de grandes dimensions en substitution des armoires de croissance implantées in-store.
Le belge Urban Crops Solutions opère le même mouvement compte tenu de la faible productivité des containers.

Ces pivots valident le positionnement initial de Futura Gaïa qui est très en avance sur l’informatisation, l’automatisation et la robotisation de la ferme verticale, ce qui est son plus grand avantage compétitif.

Face à ces acteurs, Futura Gaïa se positionne comme une alternative en apportant une des réponses aux défis de la culture des aliments sans automatiser leurs processus et à la problématique de la pollution de l’eau.
Futura Gaïa se différencie par sa capacité à optimiser la qualité gustative des productions, leur prix, la variété des végétaux cultivables et sa technologie en géoponie rotative.

concurrence ferme verticale futura gaia

Utilisation des fonds

Futura Gaïa recherche 4 M€ en capital répartis de la manière suivante :

  • 50% : financement de l’extension de sa ferme pilote ;
  • 25% : développement des recettes ;
  • 25% : optimisations technologiques.

Plan d'action

Pour assurer la pérennisation de l’investissement auprès des futurs clients et donc de vendre ses premières fermes, Futura Gaïa va augmenter la taille de son démonstrateur de 48 à 198 systèmes de culture. Cela validera le modèle de production à grande échelle.

Le recrutement se fera aussi au niveau de la R&D puisque la start-up va continuer à développer l’offre de recettes agronomiques afin de s’adresser au plus de producteurs possible.

À moyen terme, Futura Gaïa va travailler sur une nouvelle levée de fonds afin d’adresser le marché américain.

Dans l’optique d’être labellisée B Corp, Futura Gaïa a déjà mis en place des ressources notamment avec le recrutement d’un responsable RSE dont l’une des missions est de préparer la certification.

Le futur / Objectifs

À court terme, Futura Gaïa discute avec plusieurs acteurs pour la mise en place de deux fermes verticales.
L'entreprise est notamment en discussions avancées avec la Semmaris qui gère le MIN de Rungis pour l'implantation d’une ferme construite par Futura Gaïa sur le site qui est l’une des plus importantes plateformes logistiques de produits frais au monde.

Futura Gaïa développe actuellement le projet Energy Management System en collaboration avec le CEA Tech de Toulouse pour l’optimisation de la consommation énergétique de ses fermes avec le recours à des panneaux photovoltaïques.

D’ici 2024, la start-up souhaite standardiser le modèle de financement des fermes pour faciliter leur acquisition par des exploitations agricoles.

D’ici 2026, Futura Gaïa prévoit de déployer une dizaine de sites avec des premières implantations sur les marchés européen et américain qui représentent un potentiel colossal de plusieurs centaines de fermes.

Solutions de sortie

Le potentiel de croissance internationale de Futura Gaïa permet d’envisager plusieurs opportunités de sortie pour les investisseurs.

La première est le développement international qui pourra être financé grâce à des nouveaux partenaires financiers en capital développement.
Nous pouvons également envisager une introduction en bourse comme c’est le cas actuellement pour les leaders du secteur aux USA.

Enfin, il est également fort probable que, fort de notre positionnement unique sur la technologie de la géoponie rotative, Futura Gaïa deviendra rapidement une cible de choix pour les principaux acteurs américains ou asiatiques du secteur.




FAQ de la startup

Est-ce que je peux bénéficier d'une réduction d'impôt en investissant dans Futura Gaïa ?

En investissant dans Futura Gaïa, vous pourrez bénéficier d’une réduction de votre IR à hauteur de 25% du montant investi. Vous pouvez également choisir de bénéficier de déductions fiscales à la sortie sur les plus values réalisées en souscrivant au travers de votre compte PEA ou PEA PME.