Citations échelle mondiale - Le Guide par Sowefund

Citations échelle mondiale

"Le propriétaire d’un capital est à proprement parler un citoyen du monde et n’est pas attaché à un pays particulier.", Adam Smith

Adam Smith, philosophe et économiste Anglais du XVIIIe siècle, est incontournable lorsque l’on parle de l’origine de la mondialisation, ou tout simplement d’économie. Si la révolution industrielle n’en était encore qu’à ses prémices, et que seuls quelques signes avant-coureurs ont pu mettre la puce à l’oreille de Smith, ce dernier s’est avéré particulièrement habile pour décrire !

Adam Smith, en 1776, affirmait donc déjà que les capitaux n’avaient pas de raison particulière d’être attachés à un pays particulier. Il convient de nuancer légèrement cette affirmation, dans la mesure où les déterminants culturels jouent souvent un rôle fort dans l’affectation des capitaux (les français investissent principalement en France, les Allemands principalement en Allemagne, etc.). Mais il n’en reste pas moins que les capitaux peuvent facilement être investi à l’étranger, dans des pays voisins ou éloignés. Cela nous rappelle que les sources de capitaux pour les entrepreneurs sont très diverses, et viennent parfois d’autres pays.

"Les firmes et les investisseurs sont déconnectés de leur propre nation", Robert Reich

Robert Reich, économiste américain né en 1946, est l’un des chercheurs qui se sont attelés à examiner la progressive déconnection entre l’entreprise et la nation : le cadre national perd en effet de plus en plus son sens pour des entreprises implantées dans de nombreux pays, ou des entreprises très intégrées dans le commerce international. D’autres économistes tels que Kenichi Ohmae ont également travaillé sur ce phénomène, et ont également conclu que le territoire national ne fait plus réellement sens pour toute une catégorie d’entreprises mondialisées.

Il y a dans cette citation un ajout intéressant par rapport à la phrase d’Adam Smith : non seulement l’investisseur est déconnecté du cadre national, mais l’entreprise également ! Un message clair pour les entrepreneurs qu’il faut viser un marché mondial, une expansion rapide, plutôt que de réfléchir en termes nationaux, même si cela s’applique plus à certaines industries qu’à d’autres.

"Peu importe ce à quoi vous pensez, pensez plus grand", Tony Hsieh

Tony Hsieh est le fondateur de Zappos, un site de vente en ligne de chaussures pour femmes. Tony Hsieh est un multi-entrepreneur, qui a su revendre à prix d’or les entreprises qu’il avait créées : LinkExchange a été venu en 1999 (donc juste avant l’éclatement de la bulle internet) pour 265 millions de dollars à Microsoft. Et Zappos a coûté presque un milliard de dollars à Amazon.

Tony Hsieh pointe ici du doigt l’importance de l’ambition et d’avoir des grands projets. L’ambition est une qualité essentielle de l’entrepreneur : il ne faut pas se limiter ou ne pas oser viser grand. Comme on le fait souvent remarquer, il vaut mieux viser haut, quitte à retomber d’une marche, plutôt que d’atteindre du premier coup une marche inférieure. L’entrepreneur se doit donc de travailler sur lui-même pour penser avec plus d’ambition. Mais penser plus grand, c’est aussi être vigilant à toutes les opportunités : il ne faut jamais brider son champ de vision ou se focaliser trop sur un aspect ou un secteur : redéfinir les limites d’un secteur est tout à fait possible, et il ne faut pas se priver de le faire lorsqu’on en a l’occasion !

Dernière édition : 22/03/2018 15:26