Qu'est-ce que l'investissement ?

Guide de l'investisseur / Qu'est-ce que l'investissement ?

Qu'est-ce qu'investir ?

Investir, c’est financer l’activité d’une entreprise en contrepartie d’une part de son capital, proportionnelle au soutien financier accordé. L’investissement confère une part de propriété de l’entreprise.

Ainsi, l'investissement est avant tout un partenariat entre un investisseur et un entrepreneur. L'investisseur apporte des fonds, mais aussi une culture du challenge sur le plan stratégique, et une culture du reporting à l'entrepreneur. L'entrepreneur lui octroie en échange un droit de propriété sur l'entreprise, qui s'exprime sous la forme de la propriété d'une partie de la valeur de l'entreprise sous forme d'actions, et d'un droit de regard sur la stratégie de l'entreprise sous la forme d'un droit de vote en Assemblée Générale

On peut distinguer deux types d'investissement : le capital investissement, qui s'exerce dans des entreprises non cotées, et l'investissement en Bourse, qui s'exerce dans des entreprises ayant effectué une introduction sur le marché. 

Pour la petite histoire, l'investissement en capital est né aux Etats-Unis, grâce à un Français, le général Doriot, qui a réalisé avec son fonds American Research and Development Corp., l'un des plus beaux deals de l'Histoire, en investissant dans Digital Equipment Corporation, dont la valeur a été multipliée par 6000 en 11 ans ! 

Aujourd'hui, les Etats-Unis sont toujours le plus gros marché en termes d'investissement, grâce à une culture positive du risque et de l'échec et à une histoire marquée par l'investissement, mais le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France restent néanmoins des acteurs importants de l'investissement.

Les étapes de financement d'une entreprise

Selon le stade de développement et de maturité de l’entreprise, ses besoins financiers ne seront pas les mêmes. De la création à l’entrée en bourse (IPO), quelles sont les différentes étapes et opportunités d’investissement ?


Création, recherche et développement

Pour la création de la société et le financement des premières étapes de recherche et développement, l’entrepreneur investit généralement ses fonds propres, et recueille de l’argent auprès de ses proches, que l’on appelle Love Money.

Il peut aussi bénéficier de subventions, prêts d’honneur (prêts à taux zéro octroyés par des organismes publics tels que Bpifrance), crédits d’impôts, et des prestations à moindre frais, voire gratuite, suite à la participation à des concours ou auprès d’une structure spécialisée (incubateur, accélérateur, pépinière, …).

C'est en général à partir de ces fonds que l'entrepreneur se lance.

Naissance

Entre le moment où la société enregistre ses statuts et débute son développement commercial, elle aura besoin de soutien financier pour valider ses premiers prototypes, trouver ses premiers partenaires et payer ses premiers salaires. Les besoins financiers sont généralement compris entre 100 000 et 1 million d’euros. De nouveaux acteurs interviennent : les business angels, particuliers désireux de soutenir un projet entrepreneurial qui les passionnent, et les plateformes de crowdfunding, qui servent d’intermédiaires pour permettre aux particuliers de financer des start-up, à hauteur de leurs moyens. 

Amorçage, premiers succès

Pour accélérer son développement, s’assurer une croissance sereine et adopter une stratégie commerciale et marketing offensive, l'entreprise lève des fonds de manière plus conséquente, pour des montants compris entre 2 et 10 millions d’euros. Il s’agit de la phase d’amorçage. Les acteurs qui financent cet épisode sont des fonds spécialisés dans le capital risque, l'investissement en phase d'amorçage.

Sowefund est un intermédiaire financier qui se situe entre l’étape de la naissance et celle des premiers succès de l’entreprise. 

Décollage

Lorsque l'entreprise dégage des bénéfices, et qu'elle souhaite accélérer son développement, pour des montants compris entre 2 millions et 150 millions d'euros, elle fait alors appel aux acteurs du capital développement, des fonds spécialisés dans l'investissement visant à faciliter l'expansion des entreprises. Leur prise de participation est moins risquée que dans les précédentes étapes de financement.

Les fonds types permettant à des épargnants d’investir en capital-développement sont les FCPI et les FIP. Les premiers investissent prioritairement dans des sociétés très innovantes et à fort potentiel de croissance, les seconds privilégient un ancrage local de l’investissement, et proposent de prendre des parts dans des TPE et PME de régions françaises bien précises. 

Maturité

Une fois que l’entreprise s’établit et atteint son rythme de croisière, plusieurs possibilités s’offrent à elle, en dehors de son autofinancement.

L’entreprise peut avoir besoin de recourir à des opérations de LBO, c’est-à-dire à une opération d’acquisition par l’équipe de direction ou une nouvelle équipe. On parle alors de capital-transmission.

Enfin, si la société connait une croissance suffisante, l’introduction en bourse (IPO) peut également être une option. L’entreprise ouvre alors son capital au public sur les marchés financiers réglementés. Cela permet notamment d’accroitre la notoriété et la crédibilité de l’entreprise. Pour les investisseurs, cela permet de rendre liquide les titres qu’ils ont acquis, et de céder les actions qu’ils détiennent plus facilement. 

Bon à savoir : si vous investissez dans une entreprise en phase de création, via le crowdfunding sur Sowefund par exemple, vous avez des chances de pouvoir revendre, au cours des phases précédemment décrites, vos participations à une valeur supérieure au coût de l’acquisition, à condition que l’entreprise grandisse. C’est à ce moment que vous pourrez espérer réaliser une plus-value.

Comment gagner de l'argent avec le crowdfunding ?

Le crowdfunding donne l’opportunité à la foule de soutenir des projets innovants. Si certaines plateformes de dons offrent une contrepartie (type places de concert, tee-shirt, disque en avant-première, …) pour toute participation, le modèle choisi par Sowefund vous permet d’obtenir des actions de la société financée. In fine, ce mode de participation peut vous permettre de réaliser un retour sur votre investissement de départ.

L’equity offre la possibilité à la foule d’investir dans des start-up innovantes et à fort potentiel de croissance et d’en devenir actionnaire. Auparavant, ce type d’investissement était réservé exclusivement aux banques, aux business angels ou encore aux fonds d’investissements. Aujourd’hui, l’opportunité de gagner de l’argent en participant directement à l’économie est donnée aux particuliers épargnants. Comment le crowdfunding en equity peut-il vous permettre de gagner de l’argent ? 

Faire le pari de plus-values potentielles

Avec le crowdequity, vous investissez au capital de start-up pour devenir actionnaire. Une fois la collecte des fonds réalisée via Sowefund, l’entreprise continue son développement. Si ses résultats le permettent et qu’ils ne sont pas réinvestis dans l’entreprise, des dividendes peuvent vous être distribués. Mais surtout, après quelques années, vous avez la possibilité de céder vos parts et de réaliser une plus-value (par ex. si la start-up est rachetée par une autre société, si elle est introduite en bourse ou si les fondateurs rachètent vos actions).

Au moment où les rendements du Livret A et de l’épargne en général sont au plus bas, investir au capital de start-up innovantes, c’est miser sur les leaders qui feront l’économie de demain, c’est l’opportunité de ne pas passer à côté du prochain PriceMinister, Blablacar ou Meetic. Bien sûr, toutes les start-ups ne rencontreront pas un tel succès, et il est important de rappeler que chaque investissement comporte des risques. Mais aujourd’hui, le succès des start-up françaises n’est plus à prouver ! Investir au capital d’une jeune entreprise, c’est soutenir les entrepreneurs de talent et participer à l’économie réelle créatrice d’emplois.

Diversifier ses placements

Pour chaque épargnant, il est important de diversifier ses placements. Cette méthode simple revient à « _ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier _», autrement dit, de lisser son exposition en risque, en détenant à la fois des actifs risqués mais à forte rentabilité potentielle et des actifs plus sûrs mais proposant une moindre rémunération. Le crowdequity vous permet d’acquérir des titres dits risqués et peu liquides mais dont le potentiel de croissance est important et donc avec une possible très forte rentabilité. De plus, sur une même plateforme, vous pouvez décider de fractionner votre portefeuille risqué dans différents projets, ce qui limite mathématiquement votre exposition au risque. Les pertes éventuelles sur certains projets seront compensées par les gains des autres.

Profiter d'avantages fiscaux

En investissant dans les TPE et PME innovantes, telles que celles proposées par Sowefund, vous bénéficiez de la défiscalisation sur les montants que vous investissez.

Si vous êtes soumis à l’IR, vous pourrez bénéficier d'un crédit d'impôt à hauteur de 25% du montant investi en 2018.

Si vous préférez investir via un plan d’épargne en action (PEA ou PEA-PME), vous pouvez aussi bénéficier de la défiscalisation, mais à votre sortie de l’entreprise, lorsque vos parts sont vendues. Tous les revenus issus de votre placement (dividendes et plus-values) ne sont pas intégrés dans votre assiette fiscale.

Investir via le crowdequity, c’est donc faire un usage différent de vos impôts en les réorientant vers l’économie réelle, tout en profitant d’une source de revenus intéressante et novatrice.

Pour tout savoir sur la défiscalisation, consultez notre guide spécifique !

Investir aux cotés des professionnels du financement

Sowefund est la première plateforme à pratiquer le co-investissement : les particuliers sont invités à investir en même temps et dans les mêmes conditions que les professionnels de l’investissement (réseaux de business angels, fonds d’entrepreneurs…). Ainsi, si vous êtes novice en matière d’investissement, vous avez l’assurance d’investir dans des start-up qui ont reçu l’approbation des professionnels du financement, qui investissent en même temps que vous dans tous les projets proposés sur la plateforme.

Contrairement à d’autres plateformes d’equity, Sowefund pratique l’investissement à partir de 100 euros. Cette solution vous permet d’investir à votre rythme, à partir de montants accessibles, et ce, dans le capital de la start-up de votre choix.

Sowefund fait partie des premières plateformes à avoir obtenu le statut de Conseiller en Investissements Participatifs (CIP) délivré par L’Autorité des Marchés Financiers (AMF). En investissant via Sowefund, vous avez l’assurance de la transparence des informations relatives aux entreprises proposées (processus de sélection, risques encourus, compatibilité de l’investisseur avec le choix d’investissement, etc.). 

Prendre part à une aventure entrepreneuriale

Le crowdequity vous permet de choisir vous-mêmes les projets que vous souhaitez financer et dans lesquels vous pouvez vous impliquer. Prenez le temps de lire, de prendre connaissance de tous les documents que nous mettons à votre disposition sur la plateforme (business plan, comptes rendus, cv des entrepreneurs, etc.), n’hésitez pas à poser des questions à l’entrepreneur, venez participer à nos apéros Sowepitch, … Investir dans des entreprises que vous choisissez, c’est suivre en direct leur évolution, leur croissance et profiter d’une aventure à échelle humaine, plus saine que la finance de marché.

Profitez-en pour apporter votre pierre à l’édifice : n’hésitez pas à ouvrir votre réseau, participer à la vie de l’entreprise, ou encore à prodiguer vos conseils et votre expertise à l’entrepreneur pour l’amener à la réussite, et augmenter vos propres chances de succès ! En investissant, vous devez ambassadeur de l’entreprise que vous financez.

Gardez en tête que votre investissement perdure dans le temps : une fois la collecte réussie, Sowefund et les entrepreneurs continueront de vous donner des nouvelles et des informations financières sur l’entreprise. Vous pourrez continuer à poser des questions aux entrepreneurs et à interagir avec la communauté d’actionnaires autant que vous le souhaitez.

Dernière édition : 20/03/2018 15:30