La sélection des entreprises

Guide de l'investisseur / La sélection des entreprises

Pour vous proposer des projets à fort potentiel, tout en limitant au maximum votre prise de risque, Sowefund sélectionne rigoureusement les start-up qui vous sont proposées à l’investissement.

Voici comment nous sélectionnons les pépites que nous vous présentons :

start-ups selection

Fiche de candidature du projet cible

Quel que soit le processus choisi, les entreprises doivent compléter une fiche de candidature pour prétendre à un financement chez Sowefund. Les entreprises en recherche de fonds peuvent nous transmettre executive summary et business plan, afin que nous puissions réaliser une pré-instruction du dossier. Si celui-ci retient notre attention, nous passons à l’étape suivante.

Sowefund retient dans son scope d’investissement des projets : 

  • Dont l'activité est industrielle, artisanale, commerciale, immobilière, agricole ou de service, avec une préférence pour les projets en phase d'amorçage, éligibles au capital-risque et intégrant une innovation dont la faisabilité technologique est démontrée, ou révolutionnant les usages et procédés actuels ;
  • Portés par une entreprise immatriculée en France ;
  • Constitués sous la forme d’une SAS ou SA ;
  • Dirigés par une ou plusieurs personnes dotées d’une véritable volonté entrepreneuriale ;
  • Dont les besoins de financement sont supérieurs à 100k€ ;
  • Dont la levée de fonds sur notre site n’excède pas 2,5 millions d’euros sur 12 mois glissants à compter de la date de la dernière émission d’instruments financiers réalisée par internet.

Premier entretien avec la cible

Afin de valider notre intérêt pour le projet, nous planifions une première réunion avec la société, nous permettant de rencontrer personnellement les porteurs de projets. Notre entretien prend la forme d’un pitch puis d’une session de questions / réponses, nous permettant de comprendre la problématique de l’entrepreneur, son activité, son stade de développement, etc.

Cette étape est fondamentale pour vérifier la capacité de l’entrepreneur à formuler son projet de manière claire, précise, synthétique, et surtout avec enthousiasme !

Dues diligences

Les due diligences consistent en une analyse approfondie de la stratégie de l’entreprise, de ses états financiers, de son marché, de sa concurrence et de sa gouvernance. Elles comprennent en général plusieurs rendez-vous avec l’entrepreneur et le travail de notre équipe d’analystes. Nous visons à évaluer la situation actuelle de l’entreprise et son potentiel de développement, ainsi que les éventuels risques qui pourraient se présenter à l’investisseur.

Les questions types auxquelles nous cherchons les réponses au long de cette étape sont les suivantes : 

Activité 

  • Quel est le cœur de métier de l’entreprise : conception, fabrication, assemblage, commercialisation ?
  • Quels sont les produits/services proposés ?
  • Quelle est la spécificité / l’élément différenciant du produit/service ?
  • L’innovation est-elle protégée par une propriété intellectuelle (brevets, marques) ?
  • Quelle est la zone géographique cible (France, Europe, international) ?
  • Quelle est la clientèle cible ?
  • Quel est l’historique capitalistique (tours de table antérieurs, actionnariat actuel) ?
  • Quel sera l’impact économique et social de l’activité ?
  • L’entreprise a-t-elle déjà effectué un pivot ?

Sowefund s’adresse à tous types de secteurs, mais privilégie les jeunes sociétés en phase d’amorçage présentant une réelle différentiation technologique, protégée par une propriété intellectuelle, et dont la faisabilité a été démontrée.

Equipe dirigeante :

  • Quelle est la formation des dirigeants ?
  • De quelle(s) expérience(s) disposent-ils ?
  • Ont-ils une connaissance accrue du secteur ?
  • Quelle est leur vision stratégique ?
  • Le management a-t-il déjà démontré sa capacité à mettre en œuvre une partie du business plan ?
  • L’équipe est-elle accompagnée ? A-t-elle un board stratégique/scientifique ?

Sowefund privilégie les équipes dotées d’une véritable volonté entrepreneuriale, d’une maîtrise du secteur cible, et de compétences complémentaires. La mise en œuvre effective d’une partie du business plan est un plus.

Marché et positionnement concurrentiel :

  • Quelle est la taille du marché ?
  • Quelle croissance prévue sur ce marché ?
  • Existe-t-il des barrières à l’entrée ?
  • Quelles sont les forces et faiblesses des concurrents ?
  • Quel est l’élément différenciant de l’entreprise par rapport à la concurrence ?
  • Quel est la politique de pricing sur ce marché ?
  • Quels sont les canaux de distribution ?
  • L’entreprise dispose-t-elle de barrières technologiques durables ?

Sowefund privilégie les entreprises positionnées sur des marchés prometteurs en termes de performance, si possible pionnières et leader dans leur domaine, ou détenant un degré d’innovation important face à la concurrence.

Projections financières à 5 ans :

  • Quel est le modèle économique de l’entreprise ?
  • Quels investissements sont prévus pour les 5 ans à venir (terrains, machines, marques, brevets, …) ?
  • Quelles dépenses de fonctionnement sont prévues pour les 5 ans à venir (dépenses de structure, personnel, publicité, communication, marketing) ?
  • Quelles sont les prévisions de chiffre d’affaires et de marge ?
  • Quels sont les flux de trésorerie prévus pour les 5 ans à venir
  • Quels sont les comptes de résultats et bilans prévisionnels ?
  • Selon différentes hypothèses pessimistes et optimistes, quels sont les perspectives de rentabilité ?
  • Si existant, quels sont les chiffres de l’entreprise à date ?

Sowefund privilégie les entreprises dont le modèle économique est clair, et dont les projections financières sont réalistes et ambitieuses, même si la rentabilité n’est pas attendue avant les 2 ou 3 prochaines années.

Conditions d’entrée d’un nouvel investisseur :

  • Quel est le besoin de financement de l’entreprise ?
  • Quel pourcentage de capital cela représente-t-il ? quelle est la valorisation de l’entreprise ?
  • Quelle sera l’utilisation des fonds ?
  • Quels sont les horizons et conditions de sortie pour l’investisseurs ?
  • Quelles sont les clauses du pacte d’actionnaire

Sowefund privilégie les sociétés dont le besoin de financement est compris entre 200 000 et 2,5 millions d’euros, avec une valorisation négociée et un horizon de sortie à moyen terme.

Cette étape est cruciale pour l’équipe Sowefund, car elle nous permet de nouer un contact solide avec l’entrepreneur, de s’assurer de son dynamisme et de son honnêteté, et d’entamer la réflexion sur les points forts de son projet, ainsi que ses points d’amélioration.

Négociation du pacte d'actionnaire

Afin de protéger à la fois l’entrepreneur et les investisseurs, Sowefund accompagne au choix et à la rédaction des différentes clauses du pacte d’actionnaires. Document absolument nécessaire lors d’une prise de participation, notamment au stade de l’amorçage, le pacte d’actionnaires régit les relations entre les différents associés de la société, dirigeants et investisseurs.

Pour tout savoir sur ce guide, vous pouvez consulter notre guide dédié au pacte d'actionnaires

A noter que systématiquement, Sowefund garantie votre représentation au capital à travers le siège de la holding d’investissement au comité stratégique de l’entreprise.

Notre pacte d’actionnaires type contient les clauses suivantes :

  • Inaliénabilité temporaire des fondateurs : les fondateurs s’engagent à rester au capital un certain temps pour stabiliser l’entreprise
  • Liquidation préférentielle : en cas de liquidation de l’entreprise, les investisseurs Sowefund sont prioritaires sur la distribution des fonds restants (après allocations obligatoires)
  • Droit de préemption : en cas de nouvelle augmentation de capital ou vente des titres d’un investisseur, les autres actionnaires sont prioritaires sur l’achat des titres en question
  • Liquidité : les fondateurs s’engagent à trouver une solution de sortie aux investisseurs passé un certain temps dans l’entreprise (en moyenne 7 ans).
  • Droit de sortie conjointe proportionnelle et totale : régit les conditions de sortie de plusieurs investisseurs liés par le même pacte
  • Interdiction de prendre des sûretés : les titres de la société financées ne peuvent pas servir de garantie ni être nantie
  • Transferts libres : définit les transferts de titres librement autorisés (en cas de décès, succession, …)
  • Good et bad leaver des fondateurs : définit les scenarii au cours desquels l’entrepreneurs peut sortir et à quelle valeur
  • Anti-dilution : protège le pourcentage de droit de vote dont dispose les investisseurs historiques
  • Engagement de reporting : les entrepreneurs doivent régulièrement rendre des comptes à leurs investisseurs
  • Engagement de confidentialité : toutes les parties prenantes de l’entreprises sont tenues de garder secrètes les informations concernant la société cible
  • Engagement de non-concurrence : toutes les parties prenantes de l’entreprises s’engage à ne pas profiter de sa présence au capital pour divulguer des informations aux concurrents
  • Clauses d’éthique et clause anti-blanchiment : cette clause engage les parties à être de bonne foi concernant la provenance de leurs fonds, et à signaler tout flux ou comportement qui semblerait suspect.
  • Principe de relution, si nécessaire : en cas de nouvelle augmentation de capital à une valorisation plus basse que la précédente, cette clause assure aux investisseurs de maintenir leur poids dans le capital. Sowefund ne recommande pas le recours à cette clause, mais elle peut être négociée dans certains cas.
Dernière édition : 23/03/2018 18:16